Les différences : la nourriture (partie 2)

La restauration en générale n’est pas chère du tout, même pour la classe moyenne. On va très souvent au restaurant, car c’est très bon marché (barato), à peine plus chère que le prix des ingrédients achetés séparément. Par exemple un repas de midi (almuerzo) typique dans un petit restaurant, avec une soupe en entrée (sopa), un plat principal (riz, légumes, viande), et un jus naturel (jugo) pour 5000 pesos = 1,7€, service compris, et avec des ingrédients de qualité !

Quand je voyage, j’adore gouter toutes les spécialités locales, même un peu exotiques.
Bon, je suis loin d’avoir tout gouté, mais je peux déjà parler de quelques plats.

Le petit déjeuner (desajuno)

A ma connaissance, il n’y a qu’en France que l’on mange des petits déjeuners exclusivement sucrés…  En Colombie, un petit déjeuner se doit d’être consistant et riche. Tiens, vous aviez remarqué que riche et bon sont le même mot en espagnol (rico) ?

Voici quelques déjeuners typiques

Mon préféré :Tamal con chocolate, de la région de huila :

Tamal con chocolate
Du riz, de la viande, et quelques légumes cuits dans une feuille de bananier (platano), dégusté avec un verre de chocolat chaud : Muy Rico !

Il y a aussi les Arepas (galette de farine de mais, souvent avec du fromage), proviens de la région de Medellín :

arepas

Huevos revueltos (genre d’omelette, avec tomate et oignon)

Caldo de costilla soupe à la viande (côte de boeuf)

Patacon (banane plantin verte, frite)

Et bien sûr, l’incontournable café (noir = tinto, au lait = cafe). Les Colombiens ont une grosse consommation de café, et ce, à toute heure de la journée.

Une drôle de façon de manger

On est allé dans une sorte de fast food (comida rapida) qui servait du poulet roti, avec des gants pour le manger avec les doigts sans se salir :

Les plats bizarres

Lechona un cochon fourré au riz de la région de huila :

El Cuy : un cochon d’inde roti (de Pasto):
Avant (antes) :
cuy-antes
Après (despues) :
cuy-despues

Je n’ai pas eu encore la chance de gouter à ces plats, mais il parait que c’est super bon… Personnellement, cela ne me donne pas envi, mais ça fait partie du voyage 😉

Bueno, je ferais peut-être un autre article sur les autres repas (almuerzo y cena), il y a encore tellement d’autres plats…

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. Les Arepas, j’en ai bouffé et re-bouffé ! Pour la soupe (Caldo de costilla), testé aussi ! Et que de bons souvenirs culinaires 🙂

  2. Hehe, merci Romain de me faire l’honneur d’un commentaire sur ce modeste blog. il faut savoir que romain est en train de faire un tour du monde, et à crée un blog qui connait un succès certain, à juste raison d’ailleurs !

    Sinon, c’est vrai qu’on oublis souvent que lors d’un voyage, on a aussi beaucoup de souvenir culinaire !

  3. Huuuuuuuum, ça me donne envie (sauf le cochon d’inde…, c’est Annelise qui va être contente…)

  4. Waou trop mignon le cochon d’inde. Jespere qu’il est bon en plus

  5. Ah le cochon d’inde, je n’ai pas eu l’occasion d’en manger (je ne suis pas encore allé à pasto), mais si j’en vois, j’aurais une pensée émue pour Titi, le cochon d’inde que j’avais quand j’étais petit…
    Il parait que ça a le gout du poulet, mais en meilleur

Speak Your Mind

*