Comment rencontrer des natifs dans sa ville pour pratiquer

 

Lorsque l’on étudie une langue étrangère, il est essentiel de parler une langue pour s’améliorer, mais beaucoup de personnes ne trouvent personne pour la pratiquer, ce qui mène à l’abandon de l’idée d’apprendre à s’exprimer correctement dans une autre langue.

(Photo Credit (DC): Drapeaux rambergmedia)

 

Dans l’article précédent (les meilleurs sites d’échange linguistique pour pratiquer) j’avais déjà donné des conseils sur la façon de trouver facilement des partenaires de langues sur Internet grâce à des sites de rencontres et de communautés en ligne. Si vous préférez les rencontres hors-ligne (ou avez envie de passer à la vitesse supérieure en rencontrant des gens dans la vraie vie), il y a aussi de nombreux moyens de rencontrer des gens dans la ville même où nous vivons (bien sûr, c’est plus difficile quand on habite à la campagne). Cet article va révéler quelques astuces pour être capables de parler une langue étrangère sans être obligés de voyager ou de vivre à l’étranger!

Comment trouver des natifs qui vivent dans notre ville

Les échanges entre les pays sont de plus en plus fréquents et les occasions d’entrer en contact avec des personnes de nationalités différentes sont désormais très nombreuses. Dans chaque ville il y a beaucoup d’étrangers qui étudient, travaillent et vivent peut-être à quelques pas de chez nous… Lorsqu’on habite dans un pays étranger, on a souvent besoin de rencontrer des gens, mais ce n’est pas toujours facile, donc on est content lorsque quelqu’un nous contacte.

Par exemple, je vis en ce moment dans une petite ville en Amérique Latine. Et comme je travaille à la maison sur MosaLingua, je ne rencontre pas beaucoup de gens durant la journée, donc le soir ou le WE, je ressens vraiment le besoin de rencontrer de nouvelles personnes. J’ai de la chance car en Amérique Latine les Français sont très appréciés et beaucoup de gens apprennent le français. Mais les gens ne trouvent pas beaucoup de Français natifs avec qui pratiquer, donc autant vous dire qu’il est assez facile de rencontrer de nouvelles personnes.

En France ou au Québec, il y a énormément d’étrangers qui cherchent à rencontrer des natifs. Mais je pense que c’est moins facile pour eux… Comment aborder les francophones qui ont déjà une vie bien occupée ? Et nous de notre côté, on se demande comment et où rencontrer des étrangers qui veulent bien parler avec nous dans leur langue ?
Encore une fois, internet vient à notre secours, mais cette fois-ci, c’est pour faire des rencontres réelles !

Couchsurfing

L’idée originale derrière le projet Couchsurfing est de relier les voyageurs en quête d’un logement gratuit et ceux qui veulent rencontrer de nouvelles personnes en leur offrant un endroit pour dormir pendant quelques nuits. En fait un couchsurfer serait littéralement quelqu’un qui surfe sur les canapés grâce à internet 🙂  Ce site gratuit a un réel succès. Il y a plus de 9 millions de membres dans le monde entier !

En effet, les voyages avec couchsurfing sont une tout autre dimension. Cela permet de rencontrer et de sympathiser avec les habitants du pays que l’on visite, qui sont souvent ravis de nous emmener en dehors des sentiers battus (par les touristes), cela permet aussi de comprendre beaucoup plus en profondeur le pays. Lorsque l’on profite du logement gratuit (souvent un canapé), il est d’usage d’apporter un petit quelques chose en échange. Cela peut être sa bonne humeur, ses récits de voyage (on rencontre souvent des gens fascinants), cuisiner une spécialité de son pays, ou … enseigner une langue !

Avec ma femme, nous aimons beaucoup héberger des couchsurfers. Et il n’y a pas de risque, car il y a un système de réputation et de note, donc on héberge seulement des personnes de confiance. Mais si vous n’aimez pas trop l’idée d’héberger chez vous des personnes que vous ne connaissez pas, pas de problème : il suffit de définir votre statut sur «Partager un café ou une boisson» pour montrer votre volonté de rencontrer de nouvelles personnes dans votre ville. Nous profitons aussi de nombreuses rencontres et activités organisées par les couchsurfers.
Donc si vous voulez en profiter, voici comment faire:

  • Abonnez-vous au site, c’est rapide et gratuit
  • Cliquez  sur Surf / hôte et puis cliquez sur Rechercher
  • Réglez les paramètres de recherche, votre ville, votre langue, etc.
  • Envoyez un mail à une ou plusieurs personnes pour les rencontrer et commencer à vous entraîner!

En fait, il est beaucoup plus facile d’établir un premier contact et briser la glace par le courrier électronique, en particulier pour les timides. Je recommande fortement que vous essayiez Couchsurfer … vous pourrez voyager sans quitter votre ville!

Facebook

Et oui, on n’y pense peut-être pas, mais la quasi totalité de la planète est inscrite sur ce site. Son moteur de recherche n’est bien sûr pas spécialisé dans les échanges linguistiques, mais on peut quand même l’utiliser pour rencontrer de nouvelles personnes qui parlent la langue voulue avec certaines astuces. Quelques exemples?

  • Vous pouvez rechercher par exemple«English speakers Paris» (anglophones à Paris), ceci permet de trouver un groupe d’environ 500 personnes vivant à Paris. Souvent ces groupes organisent des soirées et des événements et sont heureux d’accueillir de nouvelles personnes.
  • Une alternative est de rechercher des gens pour s’écrire …. Tapez un prénom commun dans la barre de recherche (ex. Kevin pour l’anglais ;-). Ensuite, choisissez les gens et filtrez avec le nom d’une ville. Avec les informations de l’aperçu, choisissez une personne et envoyez-lui une demande d’ami avec un message personnalisé . Peut-être qu’il voudra améliorer son français en échange d’aide pour votre anglais par exemple ! Pour les autres langues, vous n’avez qu’à choisir un nom commun comme Juan pour l’espagnol, Thomas pour l’allemand, Luca pour l’italien, etc.

 

Meetup

«Rechercher un groupe Meetup près de chez vous». Il suffit d’entrer vos intérêts et votre ville pour trouver d’autres personnes intéressées par les mêmes choses. Il y a toute sortes d’intérêts, mais ce qui nous intéresse bien sûr, ce sont les langues. Par exemple dans la ville de Lyon, il y a un groupe de plus de 200 personnes qui veulent pratiquer l’anglais et  font des rencontres régulièrement.

Polyglot club

C’est une autre communauté qui vise à promouvoir les échanges linguistiques dans le monde en ligne et hors ligne. La devise est claire: «Apprendre la langue et se faire des amis!» Vous pouvez trouver des gens en cliquant sur «Find Friends»en spécifiant la langue qui vous intéresse.Il y a régulièrement des rencontres organisées.

 

Voilà, donc maintenant je ne veux plus entendre personne dire qu’il ne peut pas pratiquer à l’oral car il n’a pas les moyens de voyager. Pas besoin de voyager pour pratiquer la langue que l’on apprend, encore une fois, internet est très utile pour cela (même pour la vraie vie 😉

Si cet article vous a été utile, merci de poster un commentaire pour raconter votre expérience ou nous poser des questions. Vous pouvez aussi nous encourager en utilisant les boutons de partage ci-dessous.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en Español, Italiano et English.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. C’est super de pouvoir rencontrer des gens du monde entier pour pratiquer. Je trouve que le système de Couch Surfing donne cette possibilité avec des avantages de connaitre de gens qui voyagent et aiment les rencontres 🙂

  2. Salut,

    Je ne comprends sincèrement pas pourquoi il y a si peu de commentaires (j’en déduis donc qu’il y a peu de vues) sur cet article, parler avec des natifs est fondamental dans l’apprentissage d’une langue, du moins c’est mon expérience.

    Quand j’ai commencé à apprendre l’italien, j’ai fait beaucoup d’écoute, de travail du vocabulaire, et un peu de lecture, mais je me suis vite rendu compte que j’allais nul part, ou du moins pas bien loin 🙂 au final j’ai un super vocabulaire, je comprends assez bien ce que je lis mais je bataille en compréhension orale et j’ai beaucoup de mal à parler Italien.

    Puis, pour les vacances de noël j’ai eu la chance d’aller en italie deux semaines pour voir ma famille. J’ai eu l’occasion là-bas de parler avec des natifs et je dois dire qu’en deux semaines, j’ai probablement progressé autant que dans les 6 derniers mois de mon apprentissage de l’italien.

    Donc message important à tous : PARLEZ avec des natifs, oubliez votre timidité, votre conscience (« Oh mon Dieu qu’est-ce qu’ils vont dire de moi si je fais des erreurs? » et faîtes cette chose toute simple qui boostera votre progression comme rien d’autre ne le fera.

    A +

    Florent

  3. Big up à Mosalingua de la part de Polyglot Club Lyon. 2 rendez-vous par semaine dans un café du centre de Lyon pour pratiquer, apprendre, découvrir et voyager autour du monde en une soirée. Le petit plus qui n’enlève rien : Soirées gratuites.
    Un grand bravo à Samuel et longue vie à Mosalingua !

    Amandine

  4. Céline says:

    Rencontrer des natifs est primordial pour apprendre une langue et surtout qu’ils vous aident. Le faire en faisant des activités comme un dîner, un bowling, du sport, ça c’est le top, et j’ai pu le faire avec tripmeeters. Maintenant je visite mon correspondant dans son pays 🙂

  5. Vince says:

    Sinon, il y a l’association Polyglot Club sur Paris : soirees linguistiques tous les jours : toutes langues et anglais espagnol, allemand, italien…

    http://polyglotclub.com/france/ile-de-france/paris/event

  6. Michelle LEMAIRE says:

    Idées super géniales d’autant plus que pour apprendre l’italien, j’habite… à la frontière italienne ! Je ne peux héberger personne (j’habite un studio riquiqui) mais je peux accueillir pour un repas, une ballade, faire visiter, etc.
    Ce plus me motive… encore plus.
    En espérant que « ça marche aussi pour les vieilles » !!!

    Bravo.

Trackbacks

  1. […] Je ne dis pas d’abandonner toutes ses relations, mais pourquoi ne pas essayer de vous faire de nouveaux amis qui parlent la langue que vous apprenez ? Ce n’est pas aussi difficile que vous le pensez, en général, les expatriés sont ravis qu’un local fasse le premier pas (j’en sais quelque chose), et il existe beaucoup de sites internet qui facilitent ces rencontres. […]

  2. […] tu peux participer à des échanges linguistiques (sur place , ou par internet ). C’est très bien car les gens vont corriger tes erreurs, mais tu devras […]

Speak Your Mind

*