Quand et comment apprendre la grammaire ?

La place concédée à l’étude de la grammaire constitue une des différences fondamentales qui caractérisent chaque méthode d’enseignement des langues étrangères.  D’une part,
– la démarche scolaire et universitaire accorde un rôle majeur aux règles grammaticales ;
– d’autre part, les méthodes alternatives ont pour ambition de reproduire les conditions de l’apprentissage initial d’une langue maternelle par des enfants. Ces nouvelles méthodes réduisent l’enseignement des règles et des notions grammaticales voire les éliminent.

Comme toujours, c’est entre ces deux extrêmes qu’il faut chercher la méthode la plus efficace

En effet, submerger les élèves de grammaire dès le début d’un apprentissage peut les décourager et se révéler de la sorte contreproductif (j’en sais quelque chose, mon prof d’anglais avait réussi à me dégouter d’une langue que j’adore aujourd’hui).
Mais, éliminer radicalement l’enseignement des règles grammaticales prive les élèves de cet instrument formidable qui permet de comprendre les structures et la logique d’une langue. On ne peut nier qu’un enfant commence à parler sa langue avant d’aller à l’école, néanmoins, c’est dans les règles de grammaire, sans même les connaître, qu’il puise sa capacité à s’exprimer efficacement à l’écrit comme à l’oral.
C’est cette réflexion qui m’a inspiré le titre de cet article :

quand et où commencer à étudier la grammaire ?

Je n’ai, pour ma part, pas de solution, mais j’ai rassemblé dans ce texte quelques éléments de réponse.

C’est une histoire d’objectif et de temps disponible

Toute personne tentée de s’aventurer dans un apprentissage qui pourrait se révéler vain devrait commencer par se poser ces deux questions fondamentales :

« Dans quel but est-ce que j’apprends cette langue ? » et « De combien de temps est-ce que je dispose pour y parvenir ? »

Mes lecteurs sur ce blog savent que je me suis lancé il y a deux semaines dans l’apprentissage du portugais (c’est Luca qui parle).  Avant de commencer, je me suis posé ces questions :

Pourquoi apprendre une langue (dans mon cas le portugais) ?
Mon objectif est de me sortir de situations diverses pendant mes vacances en communiquant avec les habitants.
– De combien de temps est-ce que je dispose ?
J’ai moins de 3 mois et je ne peux y consacrer que 15 minutes par jour.

Il est évident que, compte tenu du temps dont je dispose, il serait illusoire de prétendre maîtriser la grammaire de cette langue (je n’en ai d’ailleurs pas envie). De plus, mon objectif est d’être rapidement apte à me faire comprendre. Je sais que mon portugais ne sera pas parfait, mais ça ne fait rien ; mes erreurs ne nuiront ni à la compréhension de mes interlocuteurs ni à ma volonté de me faire comprendre.

Après avoir commencé à m’exprimer et après avoir appris pas mal de vocabulaire et de phrases courantes, je pourrais, si je le désire, me perfectionner en affrontant la grammaire (et cela se fera sans doute après les vacances).

Prenons, au contraire, le cas de l’étudiant en langue qui compte devenir traducteur après un cursus universitaire de 3 ans. Son objectif, et son temps disponible n’ont rien à voir avec les miens. Même si je lui conseillerais de ne pas se jeter immédiatement sur la grammaire, il lui faudra rapidement consacrer beaucoup de temps et d’énergie à ces notions.

À chacun son style ; à chacun sa méthode

Il y a ceux qui aiment organiser ce qu’ils apprennent. Ils dressent des tableaux, élaborent des schémas et découvrent des règles. D’autres sont plus efficaces avec l’improvisation et la spontanéité. L’étude précoce de la grammaire servira les premiers et desservira les seconds. Pour ma part je pense me situer entre les deux. J’aime me laisser aller à la spontanéité au début en me plongeant dans la langue par l’écoute et la mémorisation de mots et de phrases, puis passer à une phase de consolidation pendant laquelle je colle des règles précises sur les sons que j’ai appris. À chacun de trouver la méthode qui lui sera le plus utile.

L’obsession de la perfection peut être un obstacle à l’expression

Un jour Cinzia, une collègue diplômée en japonais, m’a dit quelque chose qui m’a beaucoup touché. Pendant son année d’étude au Japon, elle a rencontré des Italiens et des Français qui se trouvaient là pour leur travail. Ils parlaient japonais sans n’avoir jamais ouvert un livre de grammaire. Leur japonais n’était pas parfait, mais ils parlaient plus naturellement qu’elle qui, après 2 ans d’études universitaires, tournait mille fois la règle dans sa tête avant d’ouvrir la bouche. La grammaire la freinait dans son expression, même si par la suite elle se révèlerait utile.

Tout cela pour dire que si votre objectif est d’être rapidement capable de parler, il est préférable, au début, de ne pas se soucier des règles de grammaire : les erreurs jouent un rôle dans l’apprentissage tandis que la recherche immédiate de la perfection rend muet.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en German, Español, Italiano, Português et English.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. test2

  2. vanity says:

     » les erreurs jouent un rôle dans l’apprentissage tandis que la recherche immédiate de la perfection rend muet. » Je me retrouve exactement dans cette phrase ! Je ne parle pas encore bien anglais ( même si j’ai énormément progresser d’une façon hallucinante depuis ces 4 mois de mosalingua) et des que je me retrouve devant un anglais, je ne sais pas quoi dire car je cherche trop la phrase « parfaite ».

  3. romibdx says:

    Salut!
    Effectivement la grammaire c’est chiant, ça me passait par dessus la tête jusqu’à maintenant, mais justement, depuis que j’ai acquis un niveau qu’on va dire convenable en anglais, j’ai envie d’aller plus loin en bossant la grammaire.

    quelqu’un connaîtrait un livre sympa pour la bosser en anglais?

  4. Salut romibdx …
    Ne cherche pas ailleurs … c’est le must : http://www.amazon.fr/English-Grammar-Use-Answers-Intermediate/dp/0521532892/ref=sr_1_4?ie=UTF8&qid=1348652479&sr=8-4

    Testé et archi approuvé 🙂

    ps : bdx ? Bordeaux ?

  5. marino says:

    Et pour l’espagnol, qqun connait un bon livre de grammaire ?
    Merci

Speak Your Mind

*