La méthode en 4 étapes pour tenir votre résolution d’apprentissage de langue

Le début de l’année est synonyme de bonnes résolutions. Tout le monde aimerait apprendre une nouvelle langue ou améliorer celles que l’on connait déjà, mais peu de gens s’y mettent vraiment. Si vous lisez ceci, vous devez être dans la catégorie de ceux qui sont motivés pour s’améliorer, bravo 😉

Credits : Resolutions 2012 de simplyla (Creative Commons)

Je m’intéresse depuis quelque temps à la motivation et aux changements d’habitudes, car comme beaucoup de monde, je me fixais des nouvelles résolutions qui ne terminaient jamais l’année (ou même pire le mois de janvier 😕 ). J’ai donc pas mal lu et expérimenté pour écrire cet article, j’espère que cela vous aidera, vous aussi, à tenir vos nouvelles résolutions. Pour ma part, une de mes nouvelles résolutions est d’améliorer mon accent anglais !

Il ne faut pas compter sur notre volonté !

On commence l’année avec beaucoup de bonne volonté, mais le problème, c’est que notre volonté s’épuise très rapidement, et nous ne pouvons pas ne compter que sur elle pour faire durer nos nouvelles résolutions. La solution est de transformer ces nouvelles résolutions en habitudes. La majorité de ce que nous faisons est en fait gouverné par des habitudes. Certaines habitudes sont plus difficiles à créer que d’autres, mais une fois qu’elles sont ancrées, cela devient naturel, il n’y a plus besoin de faire des efforts pour les continuer (cela n’utilise plus notre volonté). Combien de fois les parents doivent dire à leurs enfants de se brosser les dents avant que cela devienne une habitude ? Mais, plus tard, lorsque c’est une habitude, cela ne demande plus d’effort particulier, et on ressent même une gêne ou un manque si l’on n’a pas pu le faire.

Votre emploi du temps est déjà trop chargé ?

Il est toujours possible de faire de la place sans que cela soit trop douloureux. Il faut savoir que l’apprentissage d’une langue est en fait composé d’un tout petit pourcentage d’apprentissage en tant que tel. Bien sûr, il est important de connaître une base minimum, mais avec l’app MosaLingua, c’est l’affaire de quelques minutes par jour. En fait, la majeure partie du temps qu’il faut passer est dans la pratique (oral, lecture, écriture, etc.). Il est très important de trouver des activités de pratique de la langue qui nous plaisent, et même qui nous passionnent. Car la pratique d’une langue est une habitude qu’il faut garder à vie si on ne veut pas tout oublier. Il est donc essentiel de créer des habitudes dans sa vie pour pratiquer régulièrement, mais sans avoir à utiliser notre précieuse volonté, donc sans avoir l’impression de faire des efforts. Comme notre vie est remplie d’habitudes et que notre emploi du temps est bien chargé, il faut parfois remplacer une habitude par une autre.
Les méthodes de régimes ou pour arrêter de fumer connaissent bien ces notions de volonté et d’habitudes, mais elles oublient la plupart du temps les principes essentiels pour remplacer ou mettre en place une habitude.

La méthode comporte 4 étapes

Etape 1 : Etat des lieux de nos habitudes existantes

Il est important d’étudier nos habitudes existantes.
Toutes nos habitudes ont des raisons d’exister, qu’elles soient mauvaises ou bonnes. C’est pourquoi, avant de vouloir les remplacer ou les modifier, il est essentiel de lister ces raisons et de proposer un substitut qui procure les mêmes avantages que l’ancienne habitude. Sinon, ce changement d’habitude va consommer rapidement toute notre volonté, et être rapidement abandonné.
Je vais lister ici quelques habitudes courantes qui peuvent nous intéresser dans le cadre de l’apprentissage des langues, avec leurs possibles raisons et leurs possibilités de substitution :

  • Ecouter la radio dans la voiture ou dans les transports : pour se divertir, passer le temps et se changer les idées
  • Regarder les infos pendant le repas : pour se tenir au courant et avoir des sujets de conversation avec les collègues de bureau
    • C’est simple, vous pouvez regarder (ou écouter) les infos dans la langue que vous apprenez (pour l’anglais, je vous conseille la BBC). Si c’est trop difficile, il existe des sites d’info spécialement conçus pour les débutants (ex : newsinslowspanish.com ou voanews.com pour l’anglais)
  • Regarder la TV le soir avant de se coucher : pour se relaxer, se divertir
  • Lire un livre: idem, pour se relaxer, se divertir ou s’instruire
  • Sortir avec ses amis, sa famille, déjeuner avec ses collègues de boulot : se divertir, socialiser
    • Je ne dis pas d’abandonner toutes ses relations, mais pourquoi ne pas essayer de vous faire de nouveaux amis qui parlent la langue que vous apprenez ? Ce n’est pas aussi difficile que vous le pensez, en général, les expatriés sont ravis qu’un local fasse le premier pas (j’en sais quelque chose), et il existe beaucoup de sites internet qui facilitent ces rencontres.
  • Passer des heures au téléphone à raconter sa vie: contact social, thérapie ? 😉
  • Faire du sport : entretenir sa forme, se divertir
    • A ne pas changer, c’est une bonne habitude, mais vous pouvez évaluer la possibilité d’écouter des podcasts ou des audiobooks pendant que vous faites du sport, ou choisir un partenaire qui parle la langue que vous étudiez
  • Faire une sortie le WE : pour faire une coupure, se changer les idées
    • Pourquoi ne pas partir à l’étranger dans un pays où l’on parle la langue que vous étudiez ? Cela ne revient pas forcément beaucoup plus cher que d’aller visiter un proche dans une autre ville. Un billet lowcost de quelques dizaines d’euros acheté en avance, et ensuite vous pouvez loger gratuitement chez l’habitant avec des sites comme couchsurfing, ou chez votre nouveau correspondant 😉 Il y a aussi l’échange de maisons (home swapping) ou le camping.
Ce ne sont que des exemples, à vous d’analyser ce que vous faites dans vos journées et de trouver des opportunités.

Etape 2 : Choississez une habitude et fixez vous des mini-objectifs

Choississez une seule habitude qui vous donnera le plus de résultat et qui vous semble la plus facile à changer. Il est très tentant de changer plusieurs habitudes à la fois, mais il a été prouvé que c’est beaucoup plus difficile (j’en ai fait plusieurs fois les frais ;-). Une fois que la première habitude sera bien ancrée, vous pourrez ensuite facilement vous attaquer à la prochaine.

Pour la motivation, il est important de mesurer régulièrement les progrès et de se fixer des minis objectifs, précis, réalisables et facilement mesurables. Par exemple, il ne faut pas se fixer un objectif trop vague comme « Je veux pouvoir regarder des séries en VO », mais plutôt se fixer plusieurs sous-objectifs bien précis. Par exemple, quelque chose comme :

  1. Au bout d’1 mois, je veux pouvoir comprendre 50% des dialogues des premières saisons d’une série que j’ai déjà vue en français, et en utilisant les sous-titres en VO (les sous-titres en français ne sont pas très efficaces pour s’améliorer)
  2. Au bout de 2 mois, je veux comprendre 80% des dialogues (toujours en utilisant les sous-titres en VO)
  3. Au bout de 3 mois, je veux comprendre 50% des dialogues sans aucun sous-titre (c’est le plus efficace pour s’améliorer rapidement)
  4. etc.

Après chaque mois, vous pouvez mesurer les progrès effectués, et les noter sur un carnet. Je vous conseille de lire cet article pour plus de précisions. Quelque chose qui fonctionne bien est de définir des récompenses pour chaque mini-objectif, et de se les offrir uniquement lorsque l’objectif est accompli.

Etape 3 : Commencez par un défi de 30 jours

Ensuite appliquez le principe des 30 jours pour cette nouvelle habitude. Je ne vais pas trop détailler ici, car j’avais décrit cette technique dans cet article que je vous conseille de lire (avec vidéo + outils en ligne). Pour résumer, cela consiste à se lancer un défi de seulement 30 jours, en appliquant tous les jours (sans exception) cette nouvelle habitude. Pendant ces 30 jours, on marque d’une croix sur un calendrier chaque jour où l’on a effectué la nouvelle habitude. Si on ne le fait pas un jour, il faut remettre le compteur à 0. Ce principe peut paraître simple, mais il est très efficace. Psychologiquement, le fait de se limiter à seulement 30 jours ne va pas rendre le démarrage difficile, mais l’astuce, c’est qu’au bout de 30 jours, cela sera probablement rentré dans nos habitudes, et on n’abandonnera pas cette habitude.

Un autre levier efficace est de s’engager publiquement, et de partager à ses proches votre défi (cela fonctionne aussi avec facebook 😉

 

Etape 4 : Faites le bilan et attaquez-vous à la prochaine habitude

Après 30 jours consécutifs, vous pourrez décider si vous voulez continuer cette habitude. Si c’est une habitude qui fonctionne, normalement, au bout d’1 ou 2 mois maximum, cela ne vous demandera plus aucun effort, et vous serez à même de vous attaquer à une nouvelle habitude.

N’oubliez pas que pour la motivation, il est très important de mesurer ses progrès, de se féliciter et même de s’offrir une récompense à chaque mini-objectif accompli.

 

Voilà, c’est assez simple, non ? Personnellement, je vais d’abord m’attaquer à de nouvelles habitudes pour être encore plus productif dans mon travail (en espérant dégager du temps pour d’autres activités), puis je m’attaquerai sérieusement à améliorer mon accent en anglais. Et vous, quelles sont vos résolutions ? Avez-vous aussi des astuces pour les tenir ?

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en Italiano.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. Je ne savait pas qu’il existait des sites pour débutant, en fait je n’avais même pas penser à chercher, je vais quand même regarder votre application de très près car dans l’avion j’aurai quelques heures à tuer, je vais pouvoir en profiter pour apprendre quelques mots de vocabulaires ( au moins le minimum, bonjour, merci, au revoir !! )

    • Oui, il existe des sites de news pour débutant. Et n’hésitez pas à regarder notre application, c’est ce qu’il y a de plus efficace pour mémoriser du vocabulaire lorsque l’on ne dispose que de quelques minutes par jour.

  2. Nicky Larson says:

    Merci beaucoup pour vos conseils, cela m’aidera surtout pour d’autres activités, par exemple apprendre le Java…etc

  3. Robert Cyr says:

    Je vais aller voir les sites pour débutants. Je suis intéressé de lire de petits volumes en anglais qui serait facile de comprendre au début J’aimerais avoir des suggestions et voir comment je peux me les procurer, Merci à l’avance.

  4. Bonjour,
    Merci pour ces explications ! Cela permet de vraiment motiver les étudiants sur le long terme !
    J’ai bien aimé les sous-titres en VO dans les séries américaines, une bonne manière d’apprendre à parler de façon ludique et moderne !

  5. Voilà un article qui devrait intéresser tous ceux qui veulent se mettre à l'allemand cette année ! 😉

  6. nadine says:

    j’ai commencé mosalingua il y a 18 mois pour apprendre l’espagnol en complément avec 1 h 30 de cours du soir. Je m’y tiens quasi tous les jours et j’aime cela. je commence à écouter de la musique en espagnol
    un voyage en Bolivie cet été ça motive ….. aussi beaucoup

    merci pour tout

    • Bonjour Nadine,
      Merci pour ton message, je suis bien content que cela t’aide. C’est marrant, j’écris ce message depuis La Paz (Bolivie), tu vas adorer 😉
      Sam

Speak Your Mind

*