Comment parler anglais rapidement ?

Vous allez visiter Londres ou New York dans quelques semaines ?
Vous partez avec un 
Working Holiday Visa en Australie dans un mois ? Vous devez soutenir un entretien d’embauche pour un boulot à l’étranger ou dans une multinationale ?

Bien que l’apprentissage d’une langue puisse prendre du temps, nous en manquons parfois…
Si vous êtes dans cette situation, pas de panique : nous avons regroupé pour vous un ensemble d’astuces qui vous permettront de parler anglais rapidement.

Des astuces que nous avons fait ressortir de notre expérience d’apprentissage de langues (chaque membre de notre équipe parle au moins 3 langues) et après avoir testés les techniques, les méthodes et les outils les plus performants pour obtenir des résultats et parler anglais rapidement…

Attention : ici, il n’est pas forcément question de devenir bilingue.
Il s’agit surtout d’être à l’aise en anglais, et en quelques semaines seulement, pour pouvoir participer à une conversation sans être perdu ou pouvoir lancer une discussion en anglais sans rougir. Alors, à vos notes.

Nos astuces pour apprendre l’anglais rapidement

Astuce n°1 : Seulement apprendre le vocabulaire et les phrases UTILES

Autrement dit, inutile d’apprendre des mots dont vous n’aurez pas l’utilité (du moins, pas dans l’immédiat).
Devons-nous vraiment vous rappeler le principe de la Loi de Pareto ? Qui explique qu’il vous suffit d’apprendre 20 % des choses qui vous serviront dans 80 % des cas pour parler anglais rapidement. Vous n’apprenez que le minimum vital. Vous gagnez du temps dans l’apprentissage.

Apprendre uniquement le vocabulaire utile revient à vous focaliser sur ce que l’on appelle des listes de fréquence. Késako ? Des listes de vocabulaire qui ont été créées en fonction de la fréquence d’utilisation des mots, généralement regroupés par thématique. Dans cet article Wikipédia, par exemple, vous trouverez des listes de fréquence (autrement dit, des listes de mots fréquemment utilisés) à la télévision ou dans les films, dans un environnement familial, en poésie voire dans les épisodes des SimpsonAutre exemple : nos applications d’apprentissage se basent sur des listes de fréquence pour vous proposer le vocabulaire le plus utile pour commencer en fonction de thématiques clairement définies.
A noter : en fonction de vos objectifs, les listes de vocabulaire à apprendre ne seront pas forcément les mêmes. L’utilité d’un mot dépend de votre objectif d’apprentissage. Et oui, souhaitez-vous parler anglais rapidement pour partir en vacances dans un pays anglophone (liste de vocabulaire tourisme), pour passer un examen (liste de vocabulaire technique), pour vous rapprocher d’un(e) correspondant(e) australien(ne) (liste de vocabulaire social voire sentimental avec un peu de slang « Aussie » peut-être)… ? Les raisons sont nombreuses, et ne vous orienteront pas forcément vers les mêmes lites de mots.
Pour trouver la liste de vocabulaire qui vous correspond, je ne peux que vous conseiller les guides de conversation MosaLingua (GRATUITS) créés en fonction de thématique (loisirs, tourisme, achat, sentiments, etc.).

Vous pouvez les recevoir tout de suite en rentrant votre e-mail ci-dessous :

Astuce n°2 : Pratiquer avec des natifs… quel que soit votre niveau !

Discuter avec son correspondant linguistique parler anglais rapidement

Discuter avec son correspondant linguistique, via Internet ou devant un bon café !
By: Kris Haamer

En gros, n’ayez pas peur de vous jeter à l’eau. La pratique d’une langue est la meilleure façon d’apprendre rapidement. Oui mais comment pratiquer l’anglais dans sa chambre ou dans un petit village où les anglophones sont peu nombreux, me direz-vous…

Il existe de nombreux sites de correspondance linguistique tels qu’Italki. Des sites qui vous permettent de trouver des correspondants à l’étranger (des natifs de préférence), et de discuter avec eux via Skype voire grâce à des chats internes aux sites. C’est ce que l’on appelle le tandem linguistique. La meilleure façon pour parler anglais rapidement ? Parler 1h par semaine environ avec un natif anglophone (une demi-heure dans sa langue, une demi-heure dans la vôtre). Et vous verrez qu’il est possible d’apprendre à parler anglais rapidement… sans avoir à sortir de sa chambre. dans cette vidéo je vous explique pourquoi il ne faut pas forcement partir à l’étranger pour apprendre une langue :

Si vous avez peur de ne pas trouver vos mots ou de faire des fautes : pas de panique ! Parler une langue étrangère, c’est comme un sport : vous verrez que simplement en commençant à pratiquer, vous pourrez vous améliorer.
Et pour commencer du bon pied, voici nos conseils pour des échanges linguistiques réussis :

 

Astuce n°3 : Corriger ses fautes pour ne plus les répéter

Une méthode super efficace pour progresser est coupler l’utilisation de Lang-8 (ou iTalki) avec les applications MosaLingua.

La première façon d’utiliser MosaLingua est de se faire aider pour ne plus reproduire une erreur en utilisant son système de répétitions. Je m’explique : lorsque vous vous faites corriger un texte, prenez une phrase avec une faute et créez une nouvelle carte personnelle dans l’application pour apprendre la forme correcte. En général, on peut utiliser la forme suivante :écriture-mosalingua-1

  • Recto : la phrase en français. Ex. « Maximum 10 éléments ou moins »
  • Verso : la phrase dans la langue que vous apprenez (avec la correction) : Ex. « Maximum 10 items or (NO less) fewer »

Vous pouvez même rajouter une explication dans les autres champs de la carte pour mémoriser la règle. Dans notre cas, cela serait “it’s fewer because you can count the items, when you can’t count, you use less, ex. less milk”. Nous avons utilisé l’anglais pour l’exemple mais vous pouvez appliquer la même logique à toutes les langues. Grâce au système de répétition super puissant de MosaLingua, vous pourrez mémoriser durablement ces cartes et ne plus jamais répéter les fautes.

Une deuxième façon d’utiliser l’app MosaLingua pour s’améliorer à l’écrit passe par la nouvelle étape de l’écriture. Si vous constatez une faute d’orthographe ou si un natif (votre correspondant par exemple) vous signale une erreur sur un mot en particulier, vous pouvez le chercher dans MosaLingua et le rajouter à votre pile d’apprentissage. S’il n’existe pas dans l’app, vous pouvez créer une carte personnelle.
Dans les deux cas, vous aurez la possibilité de l’écrire dans l’app pendant l’étape écriture.
Le fait de l’écrire vous aidera à mémoriser son orthographe.

 

Astuce n°4 : Exploiter TOUS les temps morts d’une journée

Une journée est pleine de temps morts. Des exemples ? Dans la file d’attente pour payer ses courses, dans le métro, le bus ou le tramway, aux toilettes (oui, pensez-y !), en attendant que le sommeil arrive dans son lit…
L’idée est d’exploiter un maximum ces temps morts afin d’écouter la radio anglaise avec Tune In, regarder une petite vidéo sur YouTube avec votre smartphone, écouter un podcast (consultez notre liste avec les meilleurs pour commencer) ou encore  réviser vos flash cards MosaLingua. Tous les temps morts sont bons à prendre pour vous plonger dans l’anglais (voir conseil n°7 sur la régularité et la répétition).

 

Astuce n°5 : Rendre l’apprentissage encore plus fun

Apprendre en s'amusant pour parler anglais rapidement

L’apprentissage d’une langue n’a rien de barbant. C’est la méthode qui peut rendre cette activité barbante. Entre nous, les cours d’anglais au collège, lors desquels nous devions apprendre par coeur les trois formes des verbes irréguliers, n’avaient rien d’excitant. Là, vous avez fait le choix d’apprendre à parler anglais rapidement. Alors, vous pouvez faire le choix de rendre cette activité amusante et dynamique.

Forrest Gump

Lorsqu’il est question d’apprendre une langue, nous passons par quatre étapes : la compréhension écrite, la compréhension orale, la production écrite et la production orale. Ici, nous nous focalisons sur le deuxième point : la compréhension orale. Un point essentiel si vous envisagez de partir vivre dans un pays anglophone ou pour tout simplement converser avec un natif. Et ce, pour habituer votre oreille à l’anglais, pour distinguer les différentes nuances de prononciation, pour apprendre un vocabulaire nouveau. Vous pouvez tout simplement

5 activités amusantes et hyper efficaces pour parler anglais rapidement (ou du moins pour comprendre l’anglais rapidement). Et pour coupler ce conseil au conseil précédent, vous pouvez également lire en anglais (des magazines, des journaux, des nouvelles) dans une file d’attente, aux toilettes ou dans le métro. Vous améliorez ainsi votre compréhension écrite tout en exploitant les temps morts.

 

Astuce n°6 : Oublier la grammaire !

Bien que la grammaire soit utile pour comprendre les mécanismes d’une langue, elle n’est pas essentielle. Du moins, pas dans les premiers temps et pas pour apprendre à parler rapidement. Pas besoin de connaître toutes les règles grammaticales sur le bout des doigts. Pire : l’apprentissage de la grammaire peut être un frein à votre expression orale (pas le temps de penser à la grammaire lorsque l’on parle) et à votre motivation. Or, nous l’avons vu précédemment : pratiquer la langue est essentiel pour l’apprendre.
Lorsque vous disposez de peu de temps, pas besoin de vous encombrer d’une grammaire qui n’est pas indispensable. Concentrez-vous, dans les premiers temps, sur le vocabulaire utile. Apprenez des phrases type, dans lesquelles conjugaison et grammaire sont déjà construites. Distinguez dans quel(s) contexte(s) ces phrases type doivent être utilisées. Et servez-vous en. Petit plus : le résultat sera, à l’oral, beaucoup plus naturel que si vous cherchez pendant quelques secondes « dois-je utiliser these ou this« .

Pour approfondir le sujet, je vous conseille de lire notre article qui explique quand et comment apprendre la grammaire.

Astuce n°7 : Un peu de régularité…

Dernier point, et pas des moindres, la répétition. La régularité est la clé pour progresser rapidement. Mieux vaut apprendre 10 minutes par jour, tous les jours, que faire plus rarement des sessions longues (telles que 4 heures une seule fois pendant la semaine par exemple). L’idéal étant bien sûr de vous servir des 10 petites minutes de trajet en métro (pour coupler « régularité » et « temps morts », vous voyez ?).
Comment être régulier ?

Si vous avez peur de ne pas réussir à étudier régulièrement votre anglais, vous pouvez vous fixer des objectifs. La fixation d’objectifs a un aspect motivant, essentiel dans l’apprentissage d’une langue. Pourquoi ne pas, par exemple, vous fixer un défi 30 jours ? L’avantage du défi 30 jours est qu’il crée en plus une habitude, dont vous aurez du mal à vous détacher ensuite. Cette habitude d’apprentissage deviendra inconsciente, acquise. Vous pouvez également vous fixer l’objectifs d’apprendre 10 mots par jour, 300 mots par mois, etc.
Dernière technique : si vraiment vous avez peur d’oublier de réviser votre anglais, mettez-vous un réveil ou un rappel ! (ça marche)

 

Parler anglais rapidement, c’est possible… à vous de jouer maintenant !

Que vous disposiez de trois mois, un mois voire trois semaines, vous verrez qu’en appliquant toutes ces astuces et techniques, vous progresserez rapidement et obtiendrez des résultats étonnants. Mais soyons clairs, pour que ces astuces fonctionnent, vous devez faire preuve de MOTIVATION (voici une vidéo en 6 langues où j’explique des raisons pour apprendre) et être réguliers.!
Alors, êtes-vous prêt à parler anglais rapidement ?

N’oubliez pas : vous pouvez obtenir gratuitement notre guide de conversation en inscrivant votre e-mail ci-dessous pour qu’on vous l’envoie.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en German, Italiano et Português.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Speak Your Mind

*