Entretien d’embauche en anglais : 10 conseils pour décrocher le job

Vous avez un entretien d’embauche en anglais qui arrive ? Avant tout : félicitations !
Il est essentiel, avant le jour J, de bien vous préparer pour mettre toutes les chances de votre côté. Facile si vous suivez ces 10 conseils pour réussir votre entretien d’embauche en anglais. You can do it!

Entretien d'embauche en anglais : 10 conseils

 

10 conseils pour réussir son entretien d’embauche en anglais

1. Préparez les questions indispensables

A savoir les grands classiques d’un entretien d’embauche en anglais comme en français :

Tell me about yourself– Parlez moi de vous.
What are your strengths? – Quelles sont vos forces ?
What are your weaknesses? – Quelles sont vos faiblesses ?
Why should we hire you? – Pourquoi devrions-nous vous engager ?

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive mais vous comprenez… Pour voir comment préparer votre réponse à chacune de ces questions, cliquez sur la question pour trouver une vidéo dédiée.

 

2. Soyez prêt pour un entretien téléphonique

Surtout si vous postulez pour un poste aux Etats-Unis par exemple, ou tout simplement loin de chez vous. Il y a de fortes chances pour que l’entretien d’embauche en anglais se déroule par téléphone. Ce qui ajoute un challenge supplémentaire car vous ne pouvez pas lire sur les lèvres du recruteur, ni voir ses expressions du visage pour vous aider à comprendre ce qu’il dit…

Pensez donc à vous inscrire pour des leçons d’anglais par téléphone bien avant votre entretien, pour vous habituer à cet exercice. Même 1 ou 2 semaines d’entraînement par téléphone peuvent faire une grande différence lors de votre entretien d’embauche en anglais, surtout au niveau de votre confiance en vous.

 

3. Connaissez vos forces

Avant de pouvoir décrire ses forces en anglais, il faut pouvoir les identifier. Par exemple, listez les tâches que vous aimez faire dans votre travail. Si vous aimez les faire, c’est souvent parce que vous les faites bien. Vous pouvez aussi demander à votre entourage. Parfois ils voient des forces que vous ne voyez pas de vous-même.

Voici une liste de 10 forces en anglais pour commencer :

  • Excellent customer service skills
  • Strong communication skills
  • Well-organized
  • Able to quickly adapt to change
  • Good at collecting and processing data
  • Enjoy working as part of a team
  • Effective at leading a team
  • Consistently meet deadlines and commitments
  • Self-motivated to complete tasks
  • Good at finding solutions and alternatives to solve problems

Pour exposer vos forces lors de votre entretien d’embauche en anglais, vous pouvez commencer par “Based on my experience, I’ve noticed that I… / that I’m…” Ensuite, vous pouvez les expliquer en détails. Il vaut mieux un exemple bien choisi et bien illustré qu’une longue liste d’adjectifs sans précision… Cette vidéo vous aidera à formuler votre réponse de manière claire et correcte.

 

 

4. Et connaissez vos faiblesses

Ce qui est vrai pour les forces l’est aussi pour les faiblesses. Choisissez un exemple de faiblesse, et racontez une expérience vécue. Par contre, avec les faiblesses, il est aussi important de préciser comment vous travaillez pour les améliorer.

Voici une liste de 10 faiblesses en anglais pour commencer :

  • A tendency to want to control all steps of a project
  • Can be difficult to take criticism objectively
  • Sometimes have difficulties avoiding distractions
  • Not exactly comfortable taking big risks
  • Forget that I need to delegate tasks to be more efficient
  • Have difficulties saying “no” to requests
  • Can sometimes become frustrated when people move slowly on projects
  • Feel I work best under pressure and can sometimes wait until the last minute to do something
  • Delegate tasks, but sometimes forget to check in often afterwards
  • Tend to lack confidence in meetings in English

Pour parler de vos faiblesses, vous pouvez dire “I feel that I… / that I’m…
Ensuite, parlez de ce que vous faites pour améliorer la situation : “But I’m trying to improve on this by…” et décrire ce que vous faites exactement : doing a training course on communication skills, trying harder to delegate tasks, consistently putting tasks in my calendar so I’m sure to remember them, etc.

 

Voici une vidéo pour aller plus loin dans la préparation de cette question.

 

5. Sachez parler d’argent

Bien sûr, le recruteur veut connaître vos motivations et votre personnalité… Mais n’oubliez pas que quand vous postulez pour un job, le salaire aura une grande influence sur votre décision d’accepter le poste ou non. Déjà, parler argent n’est pas toujours facile. Le faire dans un entretien ET dans une langue étrangère n’arrange pas les choses. Mais voici quelques phrases utiles pour vous aider :

  • What sort of compensation package is offered for this position?
  • Is the salary fixed, or does it include variables like bonuses?

Si le recruteur pose une question comme “What are your salary expectations?” – Quelles sont vos prétentions salariales?” – une réponse comme ceci vous permet de répondre avec confiance :

“Given my experience and skill level, I’m focusing on positions in the $60 K range. Does this correspond to what you’re offering for this position?”

 

6. Entraînez-vous à parler de votre passé

Parler de vos expériences et de vos réalisations est important pour montrer au recruteur que vous avez déjà fait vos preuves. Vous entendrez des questions comme celles-ci :

  • What responsibilities did you have in your previous position?
  • What kind of projects have you worked on?
  • What kind of difficulties have you encountered in your work, and how did you handle them?

 

Pour rappel, voici les temps qu’on utilise souvent pour parler de son passé :

Le passé simple : pour les actions qui ont eu lieu à un moment précis, et qui sont terminées.
Exemple : In my last position, I had to manage a team of 15 people in 3 countries. I also checked that quality was satisfactory.

Le “present perfect” : pour parler des expériences que vous avez déjà eu par le passé, que vous pourrez refaire à l’avenir.
Exemple : “I’ve worked on product design projects, and product testing projects, mostly. But I’ve also led production planning.” Bien que ces actions soit terminées, vous pouvez de nouveau être appelés à travailler sur des projets de design ou d’essais.

Le “past perfect” : pour parler d’une action qui était en cours au moment où une deuxième action s’est déroulée.
Exemple: While I was working as a product manager, we lost a contract with our principal supplier in China.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces temps, je vous conseille de les réviser pendant que vous préparez votre entretien.

 

7. Structurez vos réponses

Dans un entretien d’embauche en anglais, des réponses courtes et concises sont plus efficaces que de longs monologues. Le recruteur peut mieux suivre vos idées, et vous courez moins le risque de vous embobiner dans une réponse longue et complexe.

Pour cela, avoir une structure en tête peut s’avérer judicieux. La structure S.T.A.R. est utile pour parler notamment des situations lors desquelles vous avez dû prendre une décision, et pour présenter les résultats de votre décision.

S.T.A.R. veut dire Situation – Task – Action – Result et vous trouverez des exemples pour vous aider à créer vos propres réponses S.T.A.R dans cette vidéo.

 

8. Restez calme

Recruiter knows it’s not your 1st language, speak slowly and clearly, don’t try to go beyond your current level to impress–you won’t!

Un entretien, même dans votre propre langue, peut vous rendre anxieux. Alors si c’est un entretien d’embauche en anglais… cela rajoute un facteur de stress en plus ! Mais les recruteurs le savent. Si votre niveau d’anglais n’est pas aussi “fluent” que vous aimeriez, ne paniquez pas. Restez calme et essayez d’avoir l’air confiant, même si c’est loin d’être le cas.

Prenez le temps de formuler vos phrases. Articulez vos mots clairement, même si vous n’êtes pas sûrs de vos structures grammaticales ou d’une expression précise. Surtout, n’essayez pas d’être au même niveau de fluidité que dans votre langue maternelle. Faites au mieux avec le niveau d’anglais que vous avez. L’essentiel est que le recruteur vous voit comme quelqu’un de compétent.

 

9. Ecoutez le recruteur

Cela peut paraître évident mais si le recruteur vous demande, par exemple, de fournir quelques “preuves” supplémentaires de votre niveau d’anglais, faites-le avec plaisir.

Par exemple, si après un entretien à l’oral, on vous demande de transmettre des exemples de votre niveau à l’écrit (tels que des mails, lettres commerciales ou rapports rédigés en anglais), faites-le dès que possible.

S’il vous demande de donner vos disponibilités pour passer un test officiel d’anglais, faites l’effort de libérer une place dans votre planning quand c’est possible.

Ce n’est pas à vous de juger si le recruteur a déjà assez de preuves pour évaluer votre niveau d’anglais… Et malheureusement, c’est une réaction assez courante selon plusieurs recruteurs.

 

10. Demandez pour la suite du processus de recrutement

Un entretien se termine presque toujours par cette question du recruteur : “Do you have any questions for me?
Au-delà des questions que vous pouvez avoir sur les détails du poste, pensez à demander comment se déroule la suite du processus de recrutement.

Voici quelques questions que vous pouvez poser :

  • What are the next steps in the hiring process?
  • How soon will you contact successful candidates?
  • Do you contact all candidates to inform them of your decision, or only successful candidates?
  • Is it ok if I follow up with you in 2 weeks if I don’t have any news?

Ces simples questions peuvent vous épargner beaucoup d’incertitudes pendant que vous attendez d’avoir des nouvelles.

 

Bonus : Interview de Christina qui donne ses conseils pour bosser en anglais

Cliquez ci-dessous pour regarder l’entretien de Christina : 

 

Christina Rebuffet est fondatrice de Speak English with Christina TV : Anglais fun, fluent & facile. Avec une touche d’humour et un ton décalé, elle coache des professionnels francophones à mieux communiquer en anglais. Fin septembre 2016, son prochain cours en ligne Get The Job: Réussir son entretien en anglais sera disponible ! Woohoo ! À vous le job de vos rêves.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Speak Your Mind

*