7 bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère

L’autre jour, lorsque j’étais en train de réviser pour la nième fois la conjugaison du verbe ser et estar en espagnol, je me suis remis en question et j’ai ressenti le besoin d’énumérer les raisons qui nous poussent à apprendre une langue étrangère. En effet, il est très important de comprendre pourquoi nous voulons apprendre une langue étrangère pour pouvoir durer sur le long terme. Voici 7 bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère… 

Ne manquez pas, à la fin de l’article, la vidéo : 7 Raisons d’appendre une langue étrangère.

1 – Pour voyager et rencontrer les habitants

J’estime qu’un vrai voyage se fait en découvrant par soi-même la culture et la vie des habitants du pays. Sinon, autant regarder un documentaire tranquillement chez soi, vous aurez tous les paysages sans bouger du canapé. En plus, cela fait des économies de CO2 !

 

2 – Pour le travail

Eh oui, l’anglais par exemple est devenu le passage obligé pour beaucoup de postes. Et on est souvent mieux payé lorsqu’on maîtrise une autre langue. L’espagnol peut-être utile aussi pour certains emplois (3e langue la plus parlée : 350 millions de personnes)

 

3 – Pour un(e) petit(e) ami(e)

Avec le brassage multiculturel lié à l’immigration et la mondialisation, les couples mixtes sont de plus en plus fréquents. J’en sais quelque chose, et c’est une très bonne raison d’apprendre la langue 😉

4 – Pour l’entrainement cérébral

Eh oui, il faut faire travailler ses neurones pour éviter que son cerveau vieillisse trop vite. Apprendre une langue étrangère est une activité intellectuelle très passionnante et plus utile que « les jeux d’entraînement cérébrale » qui font un carton.
Claude Hagège assure que « les bilingues possèdent une malléabilité et une souplesse cognitives supérieures à celles des unilingues. La connaissance d’une deuxième langue permettrait ainsi de développer une intelligence verbale, une formation conceptuelle, un raisonnement global et de stimuler la découverte de règles sous-jacentes à la solution de problèmes.» C’est aussi un excellent moyen de lutter contre la dégénérescence cérébrale et notamment la maladie d’Alzheimer.

7-bonnes-raisons-dapprendre-une-langue-trangre-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

By: Allan Ajifo

 

5 – Pour la beauté de la langue

Certaines langues ont un rythme chantant très agréable à entendre. Personnellement, je trouve que l’espagnol a une très belle sonorité. D’autres ont une forme écrite très attrayante (Japonais, Mandarin, etc.. )

6 – Pour la curiosité

La curiosité et le souhait de comprendre d’autres cultures. Cela peut apporter une ouverture d’esprit, une plus grande tolérance, et l’enrichissement de l’identité de l’individu.

7 – Par passion pour la linguistique

Certaines personnes s’intéressent aux aspects linguistiques d’une autre langue et décident de l’apprendre pour son intérêt linguistique.

 

Et vous, quelles sont les raisons pour lesquels vous apprenez une langue vivante ?

 

Nouveau : découvrez ces 7 raisons d’apprendre une langue en image, et en musique, sur notre chaîne YouTube… Ou juste ici.
P.S.: la vidéo est en anglais mais vous pouvez activer les sous-titres en cliquant sur l’engrenage en bas à droite.

Et n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour découvrir plus de vidéos inspirantes.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. L’espagnol et moi, ça fait deux, j’attends vraiment avec impatience la version japonaise!!!
    En tous cas, ton article donne vraiment envie de s’y mettre!

  2. Merci pour ton commentaire 🙂

    Oula, la version japonaise, c’est pas pour tout de suite… D’ailleurs, il en existe déjà quelques une sur iPhone/Ipod.
    Avant cela, j’aimerais faire une autre version de la méthode pour les anglophones qui veulent apprendre l’espagnol. Puis si ca fonctionne, pourquoi pas une méthode pour apprendre l’anglais, et puis pour apprendre le Français !
    Mais bon, il y a plein de boulot avant ca.

  3. Votre projet d’application est très intéressant comme votre démarche (optimisation de l’apprentissage) et les recherches de méthode que vous avez glané. J’adore les langues étrangères pour diverses raisons (histoire, sonorité, écritures) mais je suis feignant, avec une motivation en dents de scie et une mémoire sélective. Tout ça pour dire que je suis impatient de découvrir la suite de votre travail et de votre blog.

    • Merci pour vos encouragements Jhon, ca fait plaisir !
      MosaLingua avance, mais il y a beaucoup de choses à faire ! Je me concentre sur le contenu (avec Julian) et sur l’application, du coup, je délaisse un peu le blog, mais j’ai plein d’articles sous le coude 😉
      à bientôt !

  4. Personnellement j’adore voyager, je me rends compte au fur et à mesure de mes voyages qu’il est important de maitriser les langues étrangères, aussi bien pour comprendre la population locale que pour se faire comprendre.

  5. MERCI, TU M’AS AIDER A FAIRE MON EXPOSER D’ESPAGNOL QUE JE DEVAIS RENDRE DEMAIN MATIN EN 1ERE HEURE, J’ETAIT COMPLETEMENT PERDU
    FRANCHEMENT MERCI POUR TOUS!!!!!!!
    BONNE CONTINUATION.
    NAÏSSA.

  6. Je me permets d’ajouter une autre raison d’apprendre une nouvelle langue, qui est un peu moins directe mais qui je pense a toute son importance. En effet, j’ai remarqué qu’à partir d’un certain niveau d’apprentissage d’une langue étrangère, celle-ci devenait utile pour comprendre sa propre langue maternelle. « Comprendre » dans ce contexte signifie plutôt « prendre du recul » sur sa propre langue. En effet, nous nous exprimons dans notre langue maternelle de manière instantanée et sans véritable conscience ni du poids des mots utilisés, ni de leur degré d’appropriation au contexte donné. Aussi, à partir du moment où le message à transmettre est clair et compréhensible, on ne cherche pas (ou rarement) à s’interroger sur l’expression la plus juste à employer. En revanche, quand on s’exprime dans une langue qui n’est pas notre langue maternelle, on « s’écoute parler », si toutefois vous me permettez l’expression, ou plus justement: on « s’entend parler ». Ce processus de prise de conscience de ce que l’on exprime, de ce que l’on transmet me semble tout à fait interessant d’un point de vue personnel, car il devient ainsi possible d’exercer un jugement sur soi-même. Est-ce que je n’aurais pas mieux fait d’utiliser cette expression plutôt que celle-ci? Ce mot ci n’est t-il pas plus convaincant que celui-là? Se poser tant de questions peut bien sûr être consideré comme étant un obstacle à une maitrise parfaite de la langue, dans la mesure où celui qui s’exprime couramment dans une langue donnée est censé s’exprimer sans réflechir, pour ne pas dire sans douter. Je pense toutefois qu’il peut être utile de transposer ce processus de prise de conscience de ses paroles, qui est inéluctable à celui qui apprend une langue étrangère, à la maîtrise même de notre propre langue. Sans toutefois le rendre systématique, ce qui serait contraire à la fluidité avec laquelle nous nous devons de parler notre langue maternelle, je pense toutefois qu’il serait interessant, à l’école notamment, d’inciter les enfants à ne pas toujours employer les mêmes expressions et le même vocabulaire, mais à chercher à l’adapter au contexte précis dans lequel ils ont à s’exprimer. Ceci est valable tant pour l’expression écrite que pour l’expression orale et est selon moi une facon de se perfectionner toujours plus. D’autant plus que cette dynamique proche de l’auto critique ne peut être que positive pour l’individu de manière globale pour la prise de consicence de lui même. Merci de votre attention et n’hésitez pas à exprimer vos réactions par rapport à cet avis. Je serais ravie de pouvoir en discuter.

    • Salut woxikon, je trouve très intéressant ton point de vue. Le français parfois m’aide a enrichir le vocabulaire dans ma langue maternelle (je suis italien mais je vis en France). En effet, l’objectif quand on étudie une langue étrangère c’est d’arriver à l’utiliser comme un natif soit sans trop penser aux mots utilisés et au contexte. En réalité, un étranger garde toujours ce recul dont tu parles pour essayer de utiliser la langue le plus correctement possible. Parfois il m’arrive d’enseigner des mots à des français ou de (ré)découvrir des expressions et des mots en Italien grâce à la pratique des langues étrangères!

      • Merci Luca pour la réponse !
        Pour info, Luca travaille sur la version MosaLingua Italienne. C’est quelqu’un que j’apprécie et respecte énormément, je suis content de travailler avec lui. En plus, il est très doué en langue, il parle anglais, italien, français, espagnol et roumain ! Je vais l’interviewer prochainement sur ce blog.

        • Hola Woxicon,
          Je suis tout à fait d’accord avec ton point de vue sur l’apport des langues dans la prise de conscience sur notre propre langue. Dan mon cas, ma langue maternelle c’est l’espagnol, et apprendre le français m’a énormément aidé à enrichir mon vocabulaire et à penser et communiquer autrement. C’est marrant, parce que j’utilise même des expressions et des gestes de français quand je parle espagnol, après 6 ans en parlant français tous les jours, c’est très difficile d’éviter ça…
          J’ai partagé ton message avec les lecteurs du blog de MosaLingua en espagnol. 😉

  7. bonjour Je suis iranienne et j’aime bp apprendre le francais.J’habit en Iran .Qu’est que je doit faire pour parler bien?

    • Bonjour mary,

      Je parle la langue francaise et je suis interesse d echanger , de parler avec vous via skype.

      • Parlant moi-même 5 langues, à des niveaux allant du « courant » à « de bonnes notions », j’ai pu constater de réels progrès lors de mes apprentissages dès l’instant où j’ai découvert et mis en application 2 « SECRETS » ni plus, ni moins :
        1. OSER PARLER ET S’EXPRIMER à la moindre occasion sans « peur » du jugement et moqueries de l’autre.

        2. Dès l’instant où tu disposes déjà d’une base de vocabulaire, il faut te forcer À PENSER DANS LA LANGUE que tu apprends !

        Et bien sûr avec la pratique et en étant studieux 😉

  8. Bonjour Luca, j’ai pu compléter mon apprentissage de la langue espagnole (après Mosalingua bien sûr) avec les podcasts « notes in spanish » je voulais juste savoir s’il existait quelque chose de similaire en italien et aussi si vous aviez prévu de mettre en place mosalingua russe ? Je veux juste ajouter encore bravo pour vos applications et nombreux conseils

  9. Me encantó el artículo y todos los puntos expuestos son súper válidos. A mi me encanta mi idioma y la diversidad de modismos que podemos encontrar por regiones o países.

  10. A quand une version pour apprendre le hongrois ?

    • Pas prévu dans le moyen terme, mais pourquoi pas 😉

  11. Bonjour Samuel et Lucas,

    Je ne cherche pas à maitriser l’allemand mais a me perfectionner et à étendre mon vocabulaire en allemand et en même temps, point très important, à mieux utiliser ma langue maternelle , le français.
    Comme Voxiton l’a précisé: « j’ai remarqué qu’à partir d’un certain niveau d’apprentissage d’une langue étrangère, celle-ci devenait utile pour comprendre – voire enrichir- sa propre langue maternelle ». Comprendre dans ce contexte signifie plutôt « prendre du recul » sur sa propre langue ». Ce recul est réellement nécessaire. Dès le départ pour le jeune enfant connaitre précisément le sens des termes lus entendus ou employés est très important outre bien évidemment le bagage lexical indispensable pour bien apprendre. Je suis professeur des écoles et travaille avec des enfants de 2 à 11 ans; j’ai vu mon ancienneté eu le temps de constater que le problème de compréhensiuon – entrainant des difficultés dans la pluaprt des matières est essentiellement dû à ces deux facteurs

    Merci pour tout ( votre site et superbe et n’arrête pas d’évoluer positivement) à tous les deux et bonne année 2016 remplie de joie et de succès.

    Michèle

    PS Je veux aussi me perfectionner en anglais mais effectuer deux apprentissages en en même temps ce n’est pas facile du temps

    • Bonjour Michèle, et bonne année ! Merci beaucoup pour ton commentaire, oui prendre du recul sur sa propre langue est aussi une excellente raison

  12. J’ai appris l’anglais à l’école et mon employeur à Bruxelles m’a envoyé à une école de langues pour des cours d’anglais le soir, c’était la englishacademy.be Mais c’ést toujours difficile, simplement parce que je n’applique jamais cette langue. J’ai également essayé d’apprendre l’espagnol, mais sans résultat. Je crois que ce n’est pas possible d’apprendre une nouvelle langue si on ne sens pas la nécessité de l’appendre…

    • Peut-être que c’est difficile si on ne ressent pas la nécessité de l’apprendre, mais il est possible de changer son état d’esprit et de faire que l’on sente vraiment le besoin d’apprendre une langue. Il faut transformer le j’aimerai parler l’anglais, en je dois absolument parler anglais. Vous pouvez par exemple :
      – vous programmer un voyage dans un pays anglophone,
      – vous inscrire à un examen d’anglais,
      – héberger (gratuitement ou avec AirBnb) des anglophones)
      – demander à votre employeur de vous faire travailler sur des projets où il faut parler anglais
      Vous pouvez aussi essayer d’aimer tout ce qui est disponible sur internet en anglais. La langue anglaise est de loin la langue la plus présente sur internet, et vous aurez accès à une mine d’or si vous maitrisez l’anglais. Ce ne sont que quelques exemples. Nous avons aussi une formation qui approfondit tout cela et bien plus.
      En espérant vous avoir aidé,

Trackbacks

  1. […] derniers, temps, j’ai été bien occupé, je me suis marié avec la Colombienne qui était la raison pour laquelle j’ai appris l’espagnol […]

  2. […] langue étrangère. Que cela soit en prenant des cours ou en autoapprentissage. Il y a de nombreuses raisons d’apprendre une langue étrangère, et contrairement à certaines croyances, il est possible d’apprendre à tout âge, et chaque […]

  3. […] existe énormément de bonnes raisons d’apprendre une langue étrangère. Mais la motivation principale reste le travail. En effet, parler une ou plusieurs langues […]

Speak Your Mind

*