Comment améliorer sa prononciation : la bonne approche et les règles d’or pour y arriver

Lorsque l’on apprend une langue étrangère, une des difficultés principales consiste à en reproduire correctement les sons. D’ailleurs, c’est tellement compliqué, que beaucoup de français sont encore incompris… Améliorer sa prononciation a plusieurs avantages et n’a rien de compliqué.
J’avais déjà parlé de mes difficultés avec l’anglais dans cet article. En fait, même avec des langues très éloignées du français, acquérir une bonne prononciation peut devenir un jeu d’enfants si l’on adopte la bonne approche et que l’on met en pratique nos astuces et nos conseils. Tout est une question d’approche. 

Cet article explique comment améliorer sa prononciation en général et il s’applique donc à toutes les langues. Si vous travaillez votre anglais, je vous conseille de lire notre dossier très complet et gratuit sur la prononciation anglaise. Ce dossier comprend tout ce qu’il faut pour améliorer sa prononciation en anglais et son accent. Avec les conseils et les meilleures ressources du net pour pratiquer. 

Pour aller plus loin, nous avons également développé une masterclass Mosa Speak English pour vous aider à parler anglais de façon plus fluide et avec assurance. Découvrez cette masterclass dès maintenant.

Mis à jour le 5/09/2016

comment-amliorer-sa-prononciation--la-bonne-approche-et-les-rgles-dor-pour-y-arriver-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

 

Pour commencer du bon pied, brisons quelques clichés !

 

1 – Votre prononciation n’a pas besoin d’être parfaite

L’objectif, pour améliorer sa prononciation, est de reproduire les sons correctement pour être compris. N’en faites pas une obsession, surtout au début, et peu à peu vous noterez des progrès. Vous pouvez avoir une prononciation correcte, même si vous conservez votre accent. Pourquoi faire des efforts dans le but de cacher votre propre accent ? Vous pouvez reproduire correctement les sons d’une langue, même si vous conservez l’intonation et les spécificités de votre langue maternelle. Personne n’exige que vous parliez anglais avec l’accent british à la façon de Hugh Grant. L’important est de vous faire comprendre.

via GIPHY

 

2 – L’accent français n’est pas un frein à la compréhension

Notre accent français n’empêche quasiment jamais la compréhension, il peut même souvent éveiller l’intérêt de nos interlocuteurs qui le trouvent sympathique et charmant. L’accent français a une très bonne image à l’étranger.
Mais il y a des limites, il ne faut pas qu’il soit non plus trop marqué, sinon c’est incompréhensible…

3 – Il n’est pas possible d’avoir une prononciation parfaite dès le début

Améliorer sa prononciation, cela demande un peu de temps et de patience : vous verrez que vous aurez des résultats, même s’ils ne sont pas immédiats.

4 – Personne n’est totalement hermétique aux langues étrangères

N’essayez pas de vous auto-convaincre que vous n’êtes pas doués pour les langues : c’est une erreur de croire que vous n’arriverez pas à parler une langue étrangère à cause de quelques difficultés de prononciation. Il est vrai que nous sommes tous différents et que certains ont des prédispositions pour imiter les sons différents de ceux de notre langue maternelle, mais nous pouvons tous y arriver avec un minimum d’implication.

 

améliorer vos speaking skills

 

5 – Les règles d’or pour améliorer sa prononciation

Passons maintenant aux règles d’or pour améliorer sa prononciation. J’ai eu l’opportunité de mettre en pratique ces conseils et je peux témoigner de leur grande efficacité.

 

Règle n°1 : s’exposer beaucoup et souvent à la langue que l’on désire apprendre

Ecoutez régulièrement parler les gens dans leur langue d’origine. Usez et abusez des énormes possibilités qui vous sont offertes sur Internet en écoutant podcasts et informations à la radio, en regardant la télé sur le web ou les vidéos sur YouTube, DailyMotion et les autres sites de partage de vidéos comme l’excellent dotsub.com qui est spécialisé dans les vidéos avec sous-titres.

Prenez l’habitude de consacrer, par exemple, 5 à 10 mn par jour à écouter cette langue que vous souhaitez apprendre. Sans vous en rendre compte, vous allez peu à peu vous améliorer – c’est par cette écoute passive et intense que les enfants apprennent leur langue maternelle, et améliorer votre prononciation.

Règle n°2 : se concentrer de façon active sur la prononciation des sons différents du français

Forvo pour améliorer sa prononciationDans chaque langue, vous allez trouver des sons similaires au français : certains très simples à reproduire, d’autres un peu plus ardus. Pour améliorer sa prononciation : il faut repérer les sons les plus difficiles et s’exercer à les reproduire. Par exemple, en espagnol, le « r » roulé, en italien le « gl » du mot « aglio » = ail, en anglais le son « th » dans « therefore » = donc.

Une fois que ces sons ont été repérés, utilisez les dictionnaires interactifs, ou bien l’excellent site forvo.com qui vous propose la prononciation des principales langues. Ecoutez la prononciation correcte et répétez à voix haute. Il y a aussi notre application mobile MosaLingua qui propose la prononciation de chaque mot.

Règle n°3 : trouver des analogies

Dans chaque langue, vous trouverez des sons similaires au français. Utilisez les analogies pour vous aider, vous verrez que ce sera plus facile. Par exemple, le « c » de « cipolla » en italien se prononce comme le « tch » de match, le son « ei » en allemand dans le mot « bleiben » = rester, se prononce comme  «aïe ! ».

Règle n°4 : au début, parler lentement, en exagérant les sons

Pendant la première phase, parlez lentement et exagérez les sons, scandez-les en prêtant une attention particulière à leur prononciation.

En anglais par exemple, faites entendre les deux « i » de « sheep » = mouton, ce qui va rendre ce mot différent de « ship » = le navire. En italien, exagérez la prononciation du « o » ouvert dans « verrò » = je viendrai, et en allemand prononcez le « ä » dans « Käse » = fromage, comme le « ei » dans « seize » en français.

Règle n°5 : pratiquer peu mais régulièrement

C’est le vrai secret du succès quand on parle de langues étrangères : au lieu de consacrer une heure entière à la prononciation une fois de temps en temps, planifiez des sessions brèves de 15 minutes maximum, si possible, chaque jour. En peu de temps, vous ferez des progrès considérables.

Règle n°6 : s’amuser à imiter les sons

Ecoutez la prononciation des natifs, et amusez-vous à imiter leur façon de parler et de prononcer un mot ou une phrase. Si vous aimez le cinéma, amusez-vous à mémoriser et à répéter les phrases prononcées par vos acteurs préférés. Regardez la vidéo et inspirez-vous en. Chantez les chansons en même temps que vous les écoutez et essayez de reproduire les sons de vos artistes préférés (référez-vous à notre liste des meilleurs sites pour apprendre les langues en musique). Malgré les difficultés du début, ce sera très amusant et vous ferez des progrès sans même vous en rendre compte.

Règle n°7 : lire à voix haute

Lisez des articles ou des livres en version originale. Et de temps en temps, essayez de lire à voix haute pour vous exercer à écouter votre prononciation. Cela vous permettra de repérer les sons qui vous posent le plus de difficultés et de pratiquer la langue.

Les bon outils et la bonne méthode sont nécessaires pour apprendre l'arabe rapidement

Lancez-vous dès maintenant !

Pour les éviter, apprenez les erreurs classiques qui sont commises par les personnes qui apprennent une langue. Lorsque nous parlons allemand, nous les français avons tendance à ne pas prononcer le « h » initial de « hoch » car cette lettre est très souvent muette en français, le « th » en anglais nous pose des difficultés et nous le transformons souvent en « z », et en espagnol nous prononçons « v » alors que les castillans disent « b ». 

Règle n°8 : se servir des sites d’échange linguistique

Pour parler gratuitement avec des personnes de langue maternelle. Notre article « Les meilleurs sites d’échange linguistique pour pratiquer gratuitement les langues sur internet » vous aidera à utiliser les outils disponibles sur le net pour parler avec des gens de langue maternelle qui pourront corriger vos erreurs et vous aider, en échange de la même aide de votre part pour le français (car bien évidemment vous n’avez pas de difficulté avec votre propre langue).

 

Pour aller plus loin, nos articles sur le sujet…

Si vous êtes intéressés pour améliorer particulièrement votre prononciation en anglais, je vous conseille de lire nos autres articles sur le sujet. Vous trouverez

Et nous avons ajouté dans la dernière mise à jour de l’application MosaLingua Anglais des fiches pour améliorer la prononciation anglaise.

 

N’hésitez pas à partager cet article à des amis qui ont besoin d’améliorer leur prononciation, ou alors vous pouvez cliquer sur les boutons de partage ci-dessous.

 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. je suis un homme de 42 ans je suis marrie j’éssie de parler le français correctent et j’arrive pas je cherche une bonne solution pour parler et ecrire correctent sans défficulté.
    merçi pour vous
    j’atend vous réponse.

    • slt j’ai 30 ans et j’aime bien apprendre le français alors s’il n’y pas de dérengment .contacter moi a mon adresse

      • slt, si vous voulez on peut exercer le français ensemble,

      • Salut,

        Je m’appelle Prashant. Je suis un Indien et j’ai appris la langue française, pour 3 ans. Puis, je travaille comme un traducteur française depuis 8 ans. Je serai très heureux s’il y aura une opportunité d’aider quelqu’un. Veuillez me contacter – prashant9040@gmail.com
        Je suis disponible sur Hangouts egalement.

        Merci

  2. Bonjour,
    vous dites des choses encourageantes et intéressantes. Quel dommage qu’il reste une faute (ou plutôt : quel dommage qu’une faute saute aux yeux !) : « dans cette article »…

  3. Selon mes experiences, jettez la pensee qu’on va parler avec une prononciation comme francais…
    La langue est une communication avec lea autres…
    Si les gens comprennent ce que vous voulez dire, c’est a dire que vous avez reussi de communiquer…
    Continuez a apprendre, selon le temps, votre prononciation aussi s’ameliore…. Du courage de parler d’abord!

  4. merci pour votre aide

Trackbacks

  1. […] pourquoi elle pensait cela, et elle a répondu que je parlais de façon plus fluide et avec un meilleur accent. L’autre personne avait en effet un accent plus prononcé, et prenait le temps de chercher […]

  2. […] Si vous ne faites que de l’écrit et de la lecture, vous risquez de prendre de très mauvaises habitudes de prononciation. Pourquoi croyez-vous que les Français ont toujours un accent anglais très prononcé ? Car à l’école, on se concentre trop sur l’écrit. J’ai déjà parlé de ce problème dans cet article pour améliorer sa prononciation. […]

  3. […] alors utilisez un national! Donc arrêtons de complexer sur l’accent! Lire cet article du blog de mosa lingua pour des conseils […]

Speak Your Mind

*