Notre accent français en anglais, ridicule ou sexy ?

Pour certains, avoir un accent français quand on parle anglais est carrément sexy. Pour d’autres, c’est carrément ridicule… Eh oui, entre sex-appeal et ridicule, la barrière est vraiment mince. Pour vous éviter de passer du mauvais côté de cette barrière, voici quelques astuces pour améliorer votre accent, vous amis francophones.

Besoin d’avancer rapidement, et de sauter ces étapes ? Alors, je ne peux que vous conseiller de prendre connaissance de notre guide complet et gratuit pour améliorer votre prononciation anglaise. Vous trouverez toutes les ressources indispensables du net pour considérablement améliorer votre prononciation dans la langue de Shakespeare.

Mis à jour le 06/02/2017.

notre-accent-franais-en-anglais-ridicule-ou-sexy--accent-franais-en-anglais--ridicule-ou-sexy--apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

 

Les préjugés sur l’accent français

Lorsqu’on parle anglais avec un accent qui sonne légèrement (ou TOTALEMENT) français, on peut nous associer à différents préjugés. Regardez plutôt ces stéréotypes associés à l’accent français dans les films :

 


Les français ont la réputation de ne pas faire d’effort sur leur accent. Et les personnages qui ont un accent français ont souvent un rôle un peu ridicule, il faut bien l’avouer. Pépé le putois dans le dessin animé de Bugs Bunny avec un très fort accent français (aussi bien dans la version anglaise qu’espagnole) en est le parfait exemple. Il faut dire qu’en plus, on a la réputation dans certains pays, tels qu’aux Etats-Unis, de ne pas se laver souvent et de sentir mauvais. Autrement dit, Pépé le putois représente bien l’image du français à l’étranger…

Le problème, c’est que lorsque l’accent français est vraiment trop fort, au mieux, on est ridicule, et au pire on ne nous comprend pas !

 

Par contre, si l’accent est léger, on vous comprendra facilement… et certains le trouveront même sexy et agréable. Il y a eu plusieurs sondages qui ont d’ailleurs montré que l’accent français était bel et bien sexy. Dans cet article sur le classement des accents les plus sexy, le français est en 5ème position après l’anglais, l’américain, l’irlandais et l’australien (mis à jour février 2017) – même si nous ne sentons pas bon, au moins notre accent a le mérite d’avoir son charme ! Voici un autre exemple d’accent français considéré comme sexy, chic et cultivé par les anglophones : https://www.youtube.com/watch?v=s_qF_WjP5P4 (il faut cliquer sur le lien car l’auteur a interdit l’inclusion dans des articles de blog). Vous remarquerez que la personne parle anglais avec un très bon accent, il y a juste une petite pointe d’accent français (assez difficile à percevoir pour nous les non-anglophones).

 

Avoir un accent français, cela fait-il sérieux ?

Pour entamer un début de réponse, voici des exemples de nos politiciens qui parlent anglais…

Franchement, cela ne fait vraiment pas sérieux pour ces hommes politiques qui sont censés représenter l’élite de la nation. Le pire exemple est sans doute Sarkozy (ou avec de multiples exemples à la présidence, Mr François Hollande). Comme le dit la vidéo, à ce point, on ferait mieux d’utiliser l’espéranto comme langue de communication européenne (en passant, l’espéranto s’apprend 10x plus rapidement que l’anglais).

Il est clair que si vous utilisez l’anglais pour votre travail, vous serez beaucoup mieux considéré avec un bon accent.
Une personne qui a un bon niveau en anglais (vocabulaire, grammaire etc.), mais qui a un accent français trop prononcé a moins de crédibilité qu’une personne qui a un bon accent (même si elle a un niveau d’anglais théorique moins bon). Donc, un conseil, si vous avez déjà un niveau d’anglais suffisant pour communiquer, il est plus malin de mettre la priorité sur votre accent, et sur votre prononciation, que sur l’apprentissage de plus de vocabulaire par exemple.

 

Pourquoi les français ont un mauvais accent en anglais ?

Je vois trois principales explications, dont nous vous parlons aussi sur cette page (à lire et relire) !

  • La prononciation anglaise est difficile :
    • en espagnol, il y a environ 35 sons différents et 38 manières de les écrire.
    • en français, il y a 32 sons et plus de 250 manières de les écrire.
    • en anglais, il y a plus de 44 sons et plus de 1100 manières de les écrire
  • A l’école, on passe trop de temps à l’écrit, et très peu de temps à l’oral. Souvent, la phonétique n’est même pas enseignée, alors que cela devrait être la première chose à apprendre. Et puis la majorité des profs sont français, et ont eux-même un accent.
  • Nous ne sommes pas beaucoup confrontés à l’anglais. Si l’on se compare à d’autres pays qui ont un bon niveau en anglais (ex: pays nordiques), nous regardons très peu la TV ou des films en VO.

D’ailleurs, si vous manquez d’inspiration (cliquez sur l’image pour accéder à notre sélection) :

notre-accent-franais-en-anglais-ridicule-ou-sexy--apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

 

Quel accent apprendre : British ou Américain ?

Voici une vidéo hallucinante d’un anglais très doué qui imite plus de 30 accents anglophones différents. C’est vraiment la même personne qui le fait. Vous pouvez voir sa première vidéo pour en avoir la preuve.

 


Rien que dans cette vidéo, il y a au moins 10 accents british très différents. En Angleterre, les accents sont beaucoup plus prononcés qu’en France. En fait, généralement, lorsqu’on parle d’accent british, on parle de l’accent de Londres, mais il y a très peu de personnes qui parlent réellement avec l’accent de Londres (proportionnellement à tous les anglophones). Donc je dirais que c’est inutile d’essayer de reproduire un accent minoritaire.

Les Américains représentent plus des 3/4 des anglophones dans le monde. Et l’accent américain est relativement homogène. Il y a quelques petites différences d’accents sur la côte Est, au Midwest (près du Canada) et au Sud, mais globalement les différences d’accents ne sont pas très prononcées comme en Angleterre (source wikipedia). De plus, on trouve plus de ressources pour pratiquer avec l’accent américain (films, séries, etc.). Donc on peut dire que c’est l’accent le plus utile et le plus facile à apprendre pour ce qui est des ressources. Certaines personnes disent que l’anglais dit British est plus facile à comprendre, et que l’américain est moins articulé, mais je pense que c’est plutôt parce qu’on a été habitué à l’école à écouter l’accent british, donc on a plus de facilité à le comprendre.

Comment améliorer son accent ?

Souvent, on ne se rend pas vraiment compte de son accent, jusqu’au jour où l’on s’enregistre… Faites l’essai ! Mais avoir un accent très prononcé n’est pas une fatalité. Il est même assez facile de corriger les plus grosses erreurs que font la majorité des francophones. Ensuite, tout dépend du niveau de perfection que l’on veut atteindre. Voici les 2 étapes pour améliorer son accent :

1 – Apprendre un minimum de phonétique :

  • prendre conscience de tous les sons en anglais qui n’existent pas en français (bien souvent, notre cerveau ne distingue même pas ces sons)
  • prendre conscience des différentes intonations, de l’accent tonique et du rythme de la langue
  • entraîner nos oreilles (ou plutôt notre cerveau) à distinguer ces nouveaux sons et entraîner notre appareil vocal à les reproduire
  • apprendre de nouveau le vocabulaire que l’on connaît déjà, mais en se concentrant sur la prononciation (l’application MosaLingua qui possède des enregistrements sonores pour chaque mot peut vous être très utile)

 

2 – Pratiquer :

Cela peut paraître une tâche insurmontable, mais pas du tout ! Et c’est possible à n’importe quel âge. Je vous assure que vous allez prendre du plaisir à vous entraîner à imiter l’accent anglais, et vous allez vraiment gagner en assurance. La peur de ne pas se faire comprendre, et la honte de son accent sont souvent citées par les gens qui n’osent pas s’exprimer à l’oral.

Personnellement, j’ai un accent français très prononcé lorsque je parle en anglais, et j’aimerais m’améliorer un peu (mais je n’ai pas la prétention d’avoir un accent parfait). Je suis en Amérique latine, donc ce n’est pas l’idéal pour pratiquer l’anglais. Mais j’ai commencé à lire une méthode très bien faite pour améliorer son accent de Fabien Snauwaert. Je pratique moins de 5 minutes par jour avec MosaLingua. En effet, l’auteur m’a donné l’autorisation d’utiliser un peu de son contenu pour créer des cartes spéciales de prononciation dans MosaLingua (voir dernière mise à jour gratuite). Je trouve cela vraiment fun de s’entraîner à prononcer. Par contre, il est parfois dur de perdre des mauvaises habitudes de prononciation, mais à force de répétition, cela finit par rentrer (merci le SRS !).

 

Si vous voulez vous améliorer en anglais :
vous pouvez obtenir un des livre de Fabien Snauwaert en cliquant ici

 

Et j’aimerais vraiment connaître votre avis sur ces questions :

– pensez-vous qu’il soit utile d’améliorer son accent anglais ?
– accent british ou américain ?
– seriez-vous motivé pour consacrer du temps pour améliorer votre prononciation ?
– pensez-vous que l’on devrait faire quelque chose dans les applications MosaLingua pour la prononciation ?

MosaLingua vous prépare justement un module de formation pour améliorer votre prononciation en anglais… et pour justement parler anglais avec l’accent français sexy ! (et non l’accent français ridicule, cela va de soi). Update : le voilà, il est de sorti. Pour améliorer votre prononciation en anglais, vous pouvez découvrir et vous inscrire dès maintenant à notre masterclass Mosa Speak English !

Merci de répondre en écrivant un commentaire en bas de la page, « Speak your mind » !

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en Español et Italiano.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. J’espère que la nouvelle génération d’hommes politiques aura l’air moins ridicule… 🙂
    Moi je dis, on ne devrait pas pouvoir accéder à un poste à haute responsabilité si on ne maitrise pas au moins 2 langues étrangères…

    • Oui, c’est quand même une preuve d’ouverture que de maitriser au moins une langue étrangère !

  2. – Je pense que oui il faut que l’on améliore notre accent anglais, c’est important pour que les anglophones nous comprennent et c’est toujours plus beau a l’oreille..
    – Pour ma part apprendre l’anglais avec l’accent americain me porte plus a coeur car aujourd’hui je suis beaucoup plus attiré par les Etats Unis que la grande bretagne ainsi je veux pouvoir voyager la-bas et pourquoi pas y travailler après mes études.
    – Je suis motivé a block 🙂
    – Je pense que des demonstrations de prononciations pourrait nous aider encore plus.

    Merci pour cet article ! 🙂

    • @Steph: C’est sûre, cela me parait important ! On dirait que François Hollande se débrouille pas trop mal en anglais…
      @Jérémy : merci bcp pour tes réponses 🙂 Qu’entends-tu exactement par démonstrations de prononciations ?

      • @Samuel Et bien peut être une comparaison des deux accents sur chaque mots, pour que l’on puisse se familiariser a l’accent américain car j’ai entendu dire que comprendre un americain est beaucoup plus difficile que de comprendre un britannique..

        Mais bon j’ai conscience que cela representerai un boulot énorme donc difficilement réalisable.

        En tout cas grands merci pour cette application qui m’aide tous les jours ! 🙂

  3. Slt j’aimerais bien quelque chose dans mosalingua pour la prononciation parce que moi j’ai un accent terrible ^^
    Merci .

  4. Et bien j’ai passé un entretien récemment, en partie en Anglais car c’est une entreprise internationale.Je ne me considère pas du tout douée en anglais, mais je pense avoir un meilleur accent que la plupart des Français grâce aux films et vidéos que je regarde sur youtube non sous-titrées. J’ai travaillé comme ça : en écoutant et regarant des vidéos et youtubers que j’aimais bien. J’ai été embauchée alors que j’ai un niveau intermédiaire -. C’est donc je pense essentiel de travailler son accent au début en effet, le reste viendra par la suite en pratiquant dans mon entreprise et en m’achetant un smartphone pour avoir mosalingua dessus:D

    • Merci Flore pour ton commentaire ! De très bons conseils !
      Je pense aussi que pour avoir un bon accent, il ne faut pas se contenter d’écoute passive, mais aussi passer par une petite étude phonétique de la langue anglaise pour bien se rendre compte de tous les sons qui n’existent pas en français, puis pratiquer activement (= parler)

  5. Je me retrouve bien dans cet article. Je travaille en ce moment en Asie a un poste de coordinateur et j’évolue dans un milieu international.
    Tout compte fait, l’accent Français n’est pas un problème si la prononciation est précise. J’ai travaillé ma phonétique en répétant des expressions anglaises et je me fait bien comprendre maintenant.
    J’ai choisi de m’appuyer sur l’accent américain qui est l’accent international. En contrepartie j’ai beaucoup de mal avec les UK mais je suis a l’aise avec américains, canadiens et australiens.

    • Tout à fait d’accord, l’accent français n’est pas un problème, mais il faut que la prononciation soit précise, et c’est là la difficulté de l’anglais qui ne se prononce pas comme il s’écrit.

  6. L’accent américain (et canadien) est beaucoup plus simple et clair pour moi à comprendre que l’accent british (la faute aux séries sans doute). Du moins, l’américain que l’on entend dans les films (au Texas, ça doit pas être la même par exemple). Pour se faire comprendre c’est autre chose, il y a des américains qui trouvent que je parlent bien anglais (avec un bon accent français mais la plupart du temps ils aiment beaucoup) et d’autres qui me comprennent pas du tout (je les soupçonnent d’être totalement fermé et de ne pas faire un brin d’effort pour comprendre un étranger). Mais l’accent est quand même un problème sur certains mots (ils n’arrivent jamais à comprendre quand je dis le mot « bat » (chauve-souris) et je n’arrive pas trop à voir la différence entre leur prononciation et la mienne sur ce mot là ! lol).
    Donc oui, la prononciation est importante et j’aimerais amélioré la mienne.
    J’ai pris des cours récemment en espagnol et la première chose qu’on nous à appris c’est la prononciation, malheureusement je me souviens pas que l’on ai commencer par cela quand j’apprenais l’anglais à l’école. Il y a beaucoup de progrès à faire dans l’enseignement des langues dans notre pays.

  7. J’ai une petite question… Est-ce que les français ont tendance à percevoir l’accent américain comme « négatif » ? Ma mère est américaine, mon père belge, j’ai été élevé en français et en anglais, j’ai habité dans les deux pays, et j’ai pu constater que quand je croisais des français (notamment dans le cadre professionnel) ils avaient tendance à critiquer mon accent, le trouvant plus « vulgaire » et difficile à comprendre que l’accent british ! J’ai toujours trouvé ça assez bizarre (et insultant, mais bon…), parce qu’ici on a justement tendance à trouver l’accent anglais difficile à comprendre, même pour les texans (qui ont pourtant un accent diablement prononcé). Du coup je me demandais quelle était la position de la majorité des français par rapport à l’accent américain.

    • Difficile de généraliser, je vais te donner mon ressenti :
      Pour l’accent des anglophones (américain ou anglais) qui parlent anglais -> charmant
      Pour l’accent US en anglais, je ne trouve pas du tout vulgaire, mais il est vrai que l’accent British a son charme… Après, lorsqu’on apprend l’anglais, on « essaye » de nous apprendre l’anglais British, donc ceux qui ne sont pas habitués à l’accent US le trouvent plus difficile à comprendre et peut-être moins joli (moins articulé)

  8. Naëva Arnould Je ne vois pas en quoi Stevens est con dans son message. Il ne faut pas confondre prononciation et accent, ce que tant de français font.

  9. Naëva Arnould pk con ? Tout ce que j'ai a dire c'est que je n'i jamais rencontrer un francais avec un accent anglais ou american comme j'ai jamais rencontrer un etranger avec un accent francais

  10. Bonjour.

    Je suis un Americain, mais j’apprends la langue français. Malheureusement, je ne peux pas le parler bien. S’il vous plaît, excusez mes erreurs. J’ai quinze ans.

    En anglais, au moins en l’états unis, l’accent français semble être un petit peu étrange. Les français utilisent souvent sons qui n’existe pas en notre langue. Par exemple, la lettre « R. » En anglais américain, on pronounce ça très fortement, et nous n’utilisent jamais qu’est-ce que nous appellent la « rolled » lettre R. En conséquence, nous ne peuvent pas apprendre toujours qu’est-ce que vous direz.

    Quand un français dit avec un accent très fort, ça semble très nasale, mais autrement très formel.

    Salutations de l’États Unis!

  11. Pour commencer à travailler son accent américain (si on le souhaite, mais ce n’est pas du tout une obligation pour bien parler anglais, bien sûr), voici une vidéo qui explique 4 phrases que vous entendrez souvent si vous travaillez avec des américains ou si vous voyagez aux USA: https://www.youtube.com/watch?v=FGSWXLzdaXE

    La vidéo est faite vraiment pour aider des francophones à améliorer leur compréhension des phrases qu’ils entendront au tout début d’une conversation, mais bien sûr, la compréhension et la prononciation sont deux faces de la même pièce.

  12. En 6ème, j’ai eu une prof d’anglais que je n’aimais pas, pendant 3 ans hélas.
    Mais le premier truc qu’elle nous a appris était la phonétique internationale. Ce qui m’a permis de consulter le dictionnaire efficacement et d’être surpris pas certains mots (« edim’bweu pour Edimbourg, par exemple).
    Ceci dit, j’étais très mauvais en anglais, parce que l’école….
    Un jour, avec des amis, nous avons pris en stop une anglaise. Mes copains avaient plus de pratique que moi, vocabulaire, syntaxe…
    Mais c’est quand même moi qu’elle a regardé avec des yeux ronds, en disant : « Waow ! Very good pronunciation ! »
    Et ben, croyez-moi, ça motive !
    J’ai refait de l’anglais ensuite avec beaucoup plus de foi.
    Le fait de parler avec des vrais gens aide à comprendre l’intérêt des langues : pas uniquement pour les examens à l’école…
    Depuis, j’ai rencontré une américaine qui parlait 4 langues et qui m’a expliqué qu’elle lisait volontiers des livres pour enfants/ados dans la langue qu’elle apprenait.
    J’ai donc lu Harry Potter en anglais, avec les CD lus par Stephen Fry, qui imite toutes sortes d’accents (écossais, gallois,…)
    Mes enfants aussi. Ils sont aujourd’hui parfaitement bilingues.
    Mon fils et moi apprenons le brésilien car il part 6 mois minimum en Erasmus.
    J’ai commandé Harry Potter en bresilien.
    Lire dans une langue étrangère un bouquin qu’on a déjà lu en français est plus facile.
    J’avais essayé un bouquin non connu, mais 50 fois par page dans le dictionnaire, j’ai fait 3 pages et basta !

  13. Je n’ai personnellement pas aimé du tout l’article.

    • Ah dommage 🙁 J’avais passé du temps dessus. Je suis toujours ouvert aux critiques constructives 😉

  14. Oui, améliorer son accent est utile. J’ai appris l’anglais british et aussi avec l’accent british mais aujourd’hui, je m’habitue à l’accent américain. Je regarde beaucoup de films en anglais américain, parfois sous-titrés. Il y a d’autres séries américaines par contre qui me sont très facile à comprendre, que ce soit en vocabulaire et à l’accent. En regardant ces films et séries, je me consacre déjà beaucoup à l’accent. Il y a quelques années, j’ai fait l’acquisition d’un pack vidéo audio, pour apprendre l’anglais, avec une application pour apprendre à bien prononcer avec le bon accent. Avec cette application, je ne peux passer à l’étape suivante si je n’arrive pas à bien répéter ce qui a été dit, avec une bonne prononciation, claire et avec le bon accent. Parfois, c’est pénible, je dois répéter au moins 5 fois pour que ça passe.

    • Merci pour ton témoignage Eléna. On travaille sur une nouvelle méthode pour améliorer sa prononciation…

  15. J’ai toujours été attirée par le fait d’apprendre d’autres langues, j’avais d’ailleurs commencé mes secondaires (je suis belge) avec le latin et ce pendant 3 ans… Durant la troisième année, j’avais choisi, en plus, l’anglais et le néerlandais (bon, le néerlandais ça faisait déjà plusieurs années que je l’apprenais, depuis ma première primaire). Je suis d’ailleurs toujours choquée du fait d’avoir appris le néerlandais pendant 14 ans mais de ne pas savoir tenir une conversation avec un néerlandophone… pourtant c’était la langue que je préférais apprendre (je n’avais pas honte de ma prononciation et ma mamie est flamande) !

    L’anglais par contre, mon dieu… Je me suis rapidement rendu compte que j’avais un accent des plus déplorables et j’ai fini par en faire une hantise. L’année suivante, je me suis réorientée et je n’avais plus d’anglais. Jusqu’à mes deux dernières années secondaires… Et quelle catastrophe : j’en pleurais en classe quand la prof me faisait lire un paragraphe ! Tellement je me trouvais ridicule et à tel point j’étais gênée. J’aime pourtant l’anglais (surtout à l’écrit, mais j’ai toujours préféré l’écrit à l’oral dans n’importe quelle langue), je trouve cette langue très utile et je m’en veux toujours d’avoir mis ce cours de côté parce que j’avais la peur de parler en anglais (parce que du coup je n’étais même plus motivée pour étudier le vocabulaire et la grammaire).

    Ensuite j’ai travaillé pendant 3 ans, là aucun problème, je n’avais plus d’anglais.

    J’ai repris des cours à l’université ensuite, et bien je peux vous dire qu’en deux ans, je ne suis JAMAIS allée à un seul de mes cours d’anglais ! Pourtant nous n’en avions pas beaucoup et on apprenait en particulier le vocabulaire nécessaire aux sciences (ce que j’étudie). Tout ça parce que j’avais une peur bleue qu’on me demande de lire une seule phrase à haute voix, entourée d’autres personnes.

    Je n’ai pas été très bien ces dernières années, mais maintenant que j’ai repris du poil de la bête, j’ai dans l’optique de me remettre sérieusement à l’anglais et au néerlandais (avec différentes motivations derrière qui sont très solides). J’espère y arriver, je ne veux plus que mon accent (j’ai surtout du mal avec les « r » anglais) m’empêche d’apprendre et de communiquer. J’avais prévu de chercher éventuellement une personne qui pourrait m’aider en prononciation, je ne sais pas trop si ça existe, surtout dans mon pays, mais bon… Vous pensez que c’est une bonne idée ?

    Savoir qu’il est possible de s’améliorer en prononciation me remonte un peu le moral, donc merci. 🙂 En plus j’ai bientôt fini de porter mon appareil dentaire (qui n’aide pas non plus niveau prononciation, même en français parfois pour certains sons), donc il est grand temps que je me lance ! Je m’étais essayée à l’espagnol aussi, en cours du soir, mais même topo : accent déplorable + gêne = abandon.

    • Merci beaucoup pour ton témoignage Amélie. Je pense que tu es loin d’être la seule dans ce cas : la prononciation anglaise n’est pas facile, et cela peut entrainer des frustrations. Tu es sur la bonne voie en voulant améliorer ta prononciation, cela va améliorer ta confiance en toi à l’oral, et cela te permettra de parler plus anglais et donc de t’améliorer. Nous préparons une formation sur la prononciation anglaise, spécialement conçue pour les francophones. En attendant, tu peux aussi trouver des profs particuliers spécialisés en prononciation sur iTalki.com par exemple.

  16. Hey,
    Merci, ta page et super !
    Pour moi l’accent ça permet d’être le plus comprehensible possible et montrer qu’on veut l’effacer au mieux donc c’est super important de le travailler !
    Je suis plutôt British car j’ai plus tendance a avoir eu des profs British 😉
    Je suis casiment dévoué à mon accent dans toutes mes phrases, j’essaie de toujours le travailler ! Donc je suis hyper moitivé !
    Je ne connais pas cette application mais il devraient évidament faire quelque chose pour faire travailler les accents.

    Voilà !
    Bon courage et merci en encore !

Speak Your Mind

*