10 attitudes à adopter pour réussir en langues

face-826105_960_720Après m’être lancé dans l’apprentissage des langues en autodidacte* et, également, après avoir eu quelques échanges avec d’autres apprenants à succès, j’ai pu observer qu’un certain nombres de caractéristiques étaient partagées par ces personnes pourtant différentes les unes des autres !

Je les ai regroupé en 10 principes généraux et attitudes à adopter pour réussir en langues et qui vous seront, si ce n’est indispensable, très utiles pour progresser rapidement et efficacement dans la langue de vos rêves !

*Article invité de Yoann Bornard, un passionné de langues qui écrit sur le blog Yoyolanguages

1. Ayez un état d’esprit de conquérant

La première chose à avoir en tête lorsque l’on entreprend une aventure aussi exaltante que l’apprentissage d’une nouvelle langue est le fait d’avoir l’état d’esprit approprié ! Car, en effet, vos pensées influences vos actions, donc … Si vous êtes mou, sans motivation, sans énergie, cela sera VRAIMENT difficile de faire des progrès notables dans votre apprentissage !

Et la je vous entends déjà me dire  » c’est bien beau, mais comment je le développe cet esprit de conquérant ? Moi, je ne suis pas comme ça à la base, je peux pas devenir quelqu’un d’autre  » … Et cela tombe bien car, ce n’est pas ce que je veux moi non plus 😉 Ce que je veux c’est que vous soyez une meilleure version de vous même, que vous preniez conscience de votre potentiel et surtout que vous ayez une solide confiance en vous !!

Pour cela ce ne sont pas les moyens qui manquent et je vous en livre quelques uns qui ont déjà fait leurs preuves :

  • Méditation.
  • Pensée positive ( méthode Couet : répétez vous des phrases positives jusqu’à ce que vous y croyez ).
  • Visualisation.
  • Cours de théâtres, etc ….

Mettez en place ces conseils et vous partirez du bon pied pour réussir en langues !

2. Levez-vous tôt le matin !

coffee-660099_960_720

Voilà, pour moi, une autre composante essentielle qui vous aidera à réussir en langues !

Pour moi, la mâtiné est le moment de la journée idéal pour accomplir le plus grand nombre de choses ! Et c’est également une très bonne chose pour votre apprentissage des langues car, en vous levant tôt le matin vous ne serez pas stressé, épuisé et distrait par les divers événements de la journée qui pourraient survenir et venir vous perturber dans votre apprentissage.

Cela vous laisse également beaucoup moins d’opportunités pour procrastiner et ainsi accomplir le plus de choses possible avant même d’avoir démarré la journée ! C’est pas beau ça ?

3. Apprenez au quotidien 

Quelle est la principale différence entre un apprenant à succès et un autre qui ne va pas réussir à progresser durablement ? Je vous le donne en mille : la soif d’apprendre !

En effet, et cela vaut pour  n’importe quel domaine également, ceux qui réussiront en langues seront toujours les plus curieux, les plus passionné et surtout … ceux qui bosseront le plus et surtout qui persévèreront dans leurs efforts !!

Ce que je veux vous dire, ce n’est pas que vous devez vous faire des journées épuisantes de 5h d’apprentissage en un coup, non ! Ce que je veux que vous intégriez c’est juste le fait que si vous voulez pouvoir vous targuer de VRAIMENT maîtriser une langue, il faut que TOUS LES JOURS vous continuez d’apprendre de nouvelles choses (tout en révisant, bien sûr, celles que vous connaissez déjà). Pour cela pas la peine d’y passer 5h. 1 heure suffit !

Et ne me dites pas que vous n’avez pas le temps ! On a toujours le temps, c’est juste une question de discipline et de définir ses priorités.

Ce qui nous amène à notre point suivant …

4. Eliminez les distractions 

Comme je l’ai dit dans le point précédent, bien souvent, les gens qui n’ont pas le temps c’est juste parce qu’ils ne définissent pas de priorités et se laissent bouffer par un tas de distractions inutiles dont ils pourraient très bien se passer !

Ce que je vous dit vous semble abstrait ?

Très bien …

Je vais vous donner une liste CONCRETE de choses à faire pour vous dégager du temps  ! Temps que vous pourrez investir dans votre réussite en langues  :

  • Déconnectez vous des réseau sociaux ! Je pense à Facebook en particulier qui est pour certains une réelle addiction ! Suivre en temps réelle la vie de votre meilleur pote qui s’est acheté un nouveau papier toilette ne vous avancera pas plus dans votre apprentissage. Aussi, je vous conseille également de désactiver l’option qui vous prévient à chaque nouvelle notification : véritable ennemi de la concentration.
  • Même chose que pour Facebook, essayez de vous calmer avec Youtube également. En général, et cela a été mon cas pendant longtemps, lorsque l’on travaille sur ordinateur, on a tendance à mettre un onglet Facebook et un onglet Youtube pour, de temps en temps se distraire lorsque l’on accompli une tâche. Ne le faites surtout pas : c’est le meilleur moyen pour détruire votre concentration et tout ce que vous aurez fait au préalable n’aura servi à rien. Lorsque vous êtes à une tache, faites-la jusqu’au bout, sans distraction. Les aventures de Norman et Cyprien attendront la fin de journée ! Une fois que vous aurez terminé votre session d’apprentissage quotidienne.
  • Enfin dernier point, ne laissez pas votre téléphone vous distraire. Vos potes attendront ! Si possible, éteignez le pendant votre apprentissage, cela sera une distraction de moins et cela vous aidera vraiment à rester à ce que vous faites.

5. Ne faites pas de l’apprentissage des langue le centre de votre vie

Cela peut sembler paradoxale comme conseil mais c’est une réalité car, en étant trop focalisé et obsédé dans un domaine cela vous perturbe et vous stresse et paradoxalement en vous faisant  avancer moins vite que quelqu’un de détendu et qui a d’autres activités et centres d’intérêts par ailleurs.

Dans l’idéal, l’apprentissage d’une langue doit s’inscrire dans votre style de vie et non devenir l’élément central de celui. De plus, la pratique de certaines activités peut augmenter votre efficacité dans l’apprentissage des langues :

  • Le sport vous détend et vous canalise de votre trop plein d’énergie (en plus de développer votre discipline)
  • Passer du temps avec vos amis augmente votre capacité à créer du lien avec les autres ainsi que votre intelligence sociale ( ce qui sera très utile dans vos conversation avec des personne parlant votre langue cible).
  • La pratique de la méditation permet de vous détendre et de mieux vous focaliser sur une activité ….

6. Apprenez par  « chunks » !

Le mot « chunks » vient de l’anglais et veut dire « gros morceaux » ! Apprendre par « chunks » veut dire apprendre par gros morceau. Quelle sont les « gros morceaux » dans une langue me demanderez vous ? C’est bien simple, les gros morceaux d’une langue ce sont toutes les phrases et expressions fixes que l’on sort naturellement dans des situations bien précises.

Exemples : « Passe une bonne journée », « Bonne chance », « Je vous en prie » etc …

En effet, selon des recherches linguistiques, apprendre par « chunks » serait plus efficace qu’apprendre une longue liste de mots séparés car, lorsque l’on apprend des phrases on apprend également la conjugaison correcte et surtout le contexte de celles-ci. Ce qui vous sera d’une grande aide pour améliorer votre naturel ainsi que votre fluidité dans une langue donnée (les applications MosaLingua adoptent également cette approche).

Cela semble flou pour vous ?

Très bien je vais vous donner un exemple concret pour que vous puissiez mieux comprendre.

Prenons, par exemple, le premier cas de figure que nous avons vu au-dessus « Passe une bonne journée » qui est une phrase que vous devez certainement entendre une tonne de fois lors de vos interactions avec les gens. Tellement, que vous n’y faites pratiquement plus attention.

Pourtant, que se passerait-il si tout d’un coup, quelqu’un vous sortirais un  » Aies une bonne journée » ou bien « obtiens une bonne journée » ?

Cela vous semblerais complètement loufoque non ?

Alors même qu’à un niveau purement grammaticale la phrase est tout ce qu’il y a de plus correcte, dans un contexte réel, elle devient inadapté et maladroite. Et cela, car elle est différente de la phrase fixe qu’utilise tout les natifs d’un pays.

Vous comprendrez, dans ce cas, l’importance des phrases et expressions fixes dans l’apprentissage d’une langue et le bénéfice de l’apprentissage par « chunks » dans cette optique.

7. Lisez!

girl-995187_960_720En complément du conseil précédent quel est, selon vous, le meilleur moyen d’augmenter votre base de vocabulaire, votre maîtrise de la grammaire ainsi qu’un grand nombre de phrases fixes et contextuelles ? Je vous le donne en mille !

La lecture !!

En effet, la lecture est l’un des moyen les plus rapide que je connaisse pour progresser en langues de façon exponentielle et rapidement.

Et j’en suis une preuve vivante : ayant commencé à lire des livres anglophones avec un niveau d’anglais passable (tout juste si je maîtrisais les bases) je suis parvenu, grâce a une lecture quotidienne de 5 pages par jour ( conseil numéro 3 ) à acquérir un niveau, où, à la fin de l’année je parvenais à lire du Stephen King, couramment, et sans avoir besoin de pause pour comprendre ce que je lisais .

Je pense que sincèrement que je n’aurais jamais atteint ce niveau de maîtrise si j’étais resté dans ma zone de confort avec une méthode d’apprentissage pas trop douloureuse . Parfois, pour progresser et passer un palier il faut savoir se challenger et aller au delà de ses appréhension.

Après, je ne dis pas que cette méthode est magique et quelle sera efficace partout.

C’est là qu’arrive mon 8ème conseil qui est …

8. Multipliez les expériences d’apprentissage 

Parce qu’aucun conseil ni aucune méthode n’est auto-suffisant, la meilleur astuce que je puisse vous donné est de diversifier vos sources d’apprentissage ainsi que vos expériences. Ne restez pas cantonné à une seule méthode pour progresser, voyez plus large.

A un moment, en langues comme dans toute forme d’apprentissage, vous aurez à traverser des « paliers ». Et ceux-ci peuvent être source de frustration pour beaucoup d’apprenants car, après avoir connu une progression plutôt rapide et constante il s’arrêtent tout à coup de progresser. Et la principale raison, c’est car ils ont trop fait confiance à une seule ou deux techniques qu’ils pensaient infaillible . Pourtant, la méthode qui vous faisait progressez en tant que débutant peut se révéler complètement dépassée lorsque vous avez franchis le cap intermédiaire.

C’est comme, lire des livres peut s’avérer diablement efficace pour améliorer votre vocabulaire et votre niveau d’expression mais se révèle assez peu utile concernant votre prononciation et le fait d’arriver à s’exprimer couramment dans des situations réelles.

Vous l’aurez compris, l’apprentissage d’une langue est quelque chose d’évolutif et de non-fixe. Pour cela, vous devez faire preuve de flexibilité et adapter vos méthodes à votre niveau et ainsi qu’à votre sensibilité et surtout ne pas hésiter à essayer plusieurs techniques d’apprentissage même celles qui sont un peu non-conventionnelles . C’est ce qui vous différenciera des apprenants qui restent bloqué au point mort pendant longtemps.

9. Ayez une bonne connaissance de l’aspect culturel du pays en question  !

mosque-615415_960_720C’est un point qui est souvent ignoré par pas mal d’apprenant et je trouve vraiment cela dommageable car pour moi, la culture est un point capital de l’apprentissage des langues étrangères.

En effet, pour moi aspect linguistique et aspect culturel sont 2 composantes indissociables l’une de l’autre. Car, pour moi, apprendre une langue est bien plus qu’un vulgaire assemblage de mots.

En apprenant la culture vous vous donnez l’opportunité d’en apprendre plus sur le peuple en question : sa façon de penser, ses moeurs, son histoire … Cela  vous permettra de mieux communiquer avec les natifs et d’éviter les incompréhensions mutuelles qu’il y a souvent entres étrangers.

Apprendre la culture participera donc à votre immersion au coeur de la langue.

De plus,aujourd’hui ce ne sont pas les moyens d’informations qui manquent (internet, livres, revues de presse etc …)

Alors pas d’excuses ! 😉

10. Ayez connaissance des 4 piliers qui composent l’apprentissage d’une langue !

A l’instar de la médecine chinoise qui prend en compte l’aspect holistique du corps humain au lieu de se focaliser sur un élément en particulier, j’aime voir l’apprentissage des langues comme « un tout » composé de la somme de différentes compétences qui sont comme les pièces d’un puzzle qu’il vous faudra assembler si vous voulez vous targuer de pouvoir la maîtriser.

Les compétences principales qui composent n’importe quelle langue sont pour moi :

  • Les compétences de lecture.
  • Les compétences d’écriture.
  • Les compétences d’écoute .
  • Les compétences orales.

Dans l’idéal ces compétences devront être travaillés simultanément (même si ce n’est pas toujours possible ) afin d’éviter les déséquilibres dans votre apprentissage.

Ensuite, rien ne vous empêche de vous focaliser sur une compétence plus qu’une autre, si par exemple, vous avez des difficultés particulières.

Par exemple : en anglais je suis parfois un peu en déroute à l’oral, lors de conversations assez poussés. Mon focus devra donc se faire plus sur cette compétence en augmentant mon temps d’apprentissage pour celle-ci et en diminuant le temps d’apprentissage des compétences de lecture et d’écriture dans lesquelles je suis assez bon.

Cette liste de caractéristiques n’est, bien sûr, pas exhaustive. Il y en a d’autre qui pourraient très avoir leurs place ici, mais j’ai voulu vous donner les principales dans cette article pour que vous puissiez avoir une idée générale sur comment bien avancer en langues.
Et si vous avez des question n’hésitez surtout pas ! Moi ou l’équipe de Mosalingua y  répondrons avec plaisir dans les commentaires !

A propos de l’auteur: Cet article a été proposé par Yoann Bonnard du blog Yoyolanguages.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. Cet article est rempli d’erreurs.

    • Quels genre d’erreurs ? Pouvez-vous préciser svp ?

Speak Your Mind

*