7 conseils pour améliorer sa concentration

La motivation est une chose, la concentration en est une autre. Pourtant la concentration, comme la motivation, peut parfois nous faire défaut. Surtout dans le cadre de l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère.
La concentration permet de mémoriser plus facilement, d’appréhender une tâche de manière plus zen, plus relax, et de prendre confiance en soi. Mais, voilà, le souci c’est que la concentration fluctue. Une grosse fatigue, un état d’anxiété, un environnement inapproprié… et votre capacité de concentration diminue. Pour rester focus à 100 %, voici 7 conseils pour améliorer sa concentration, et ainsi améliorer l’apprentissage d’une nouvelle langue étrangère. 

Conseils pour améliorer sa concentration

 

Qu’entendons-nous par concentration ?

La concentration, c’est notre capacité à mobiliser nos facultés mentales (ou physiques) sur un objet ou sur une tâche. Etre concentré, c’est pouvoir écouter, observer et enregistrer cette tâche ou cet objet. Pour mémoriser du vocabulaire, de la grammaire, de la conjugaison… autrement dit pour apprendre une nouvelle langue, nous devons être concentré.

Mais le problème, c’est qu’un manque de concentration (ou une baisse) peut intervenir pour de multiples raisons : lorsque nous nous laissons distraire par notre environnement, lorsque nous manquons de sommeil, lorsque nous avons une mauvaise alimentation ou une mauvaise hygiène de vie… Pour vous aider à mieux réviser, mieux travailler, mieux apprendre tout simplement, voici quelques conseils pour maintenir un bon niveau de concentration voire pour améliorer sa concentration.

 

7 conseils pour améliorer sa concentration

 

Conseil n°1 : Planifiez vos objectifs

Conseil n°1 : planifiez vos objectifs

Conseil n°1 : planifiez vos objectifs

Planification et concentration vont de pair… Il est nécessaire de planifier vos objectifs sur un calendrier. Ainsi, à chaque session d’exercice ou de révision, votre objectif sera justement l’atteinte de cet objectif… Travailler ainsi, en planifiant chacune de vos étapes, vous permettra de créer une organisation – une structure – essentielle pour rester concentré sur votre travail.

A noter cependant qu’il est important de rester réaliste sur ces objectifs. Vous pouvez planifier déjà votre objectif final mais l’idée est ici d’avancer par niveau, pas à pas : créez-vous des sous-objectifs à atteindre en une séance de travail comme par exemple être capable de commander au restaurant ou savoir réserver un hôtel dans la langue de votre choix. Les cartes MosaLingua peuvent vous aider à organiser votre travail : choisissez le thème à aborder, et concentrez-vous, une séance par jour disons, sur ce même thème. A réviser ensuite en fonction du Système de Répétition Espacée MosaLingua.

 

Conseil n°2 : Donnez-vous rendez-vous !

Il faut savoir que la concentration maximale d’une personne est possible durant 30 minutes (à quelques minutes près, bien sûr) majoritairement le matin. Cependant, nous ne sommes pas tous efficaces au même moment de la journée… Certains sont productifs tôt le matin, d’autres tard le soir. A vous de trouver à quel moment de la journée, vous êtes le plus efficace. Et, surtout, respectez cet horaire.

D’autre part, il vaut mieux favoriser des sessions de travail de courte durée, quelques minutes, pendant lesquelles vous serez parfaitement concentrés pour atteindre votre objectif que de prévoir de longues heures de travail… pendant lesquelles, forcément, vous serez amenés à perdre votre concentration.

Améliorer sa concentration, et sa persévérance !

 

Conseil n°3 : Augmentez votre endurance psychique

Sachez qu’il est possible d’augmenter son endurance psychique, à savoir le temps pendant lequel vous êtes concentrés.

Nous avons vu que la concentration maximale d’une personne dure en moyenne 30 minutes. Pour autant, atteindre ces 30 minutes de concentration intense n’est pas toujours évident… Pour améliorer ce temps de concentration, un exercice simple consiste à tous les jours se chronométrer. Le jour 1 : vous chronométrez le temps pendant lequel vous vous sentez concentrés. Le lendemain, jour 2, ajoutez une minute de plus au chronomètre. Le surlendemain, jour 3, 2 minutes. Et ainsi de suite. C’est un travail sur le long terme qui demande persévérance mais nous pouvons atteindre différents niveaux de concentration en passant ces paliers un à un, tous les jours.

 

Conseil n°4 : Ne jamais travailler en ayant faim ou sommeil

Cela ne sert à rien, vous serez forcément distraits… Mieux vaut bien manger (pas trop tout de même – digestion oblige) et être en forme au moment des révisions.

De la même façon, on pourrait aller jusqu’à dire qu’il faut adopter une bonne hygiène de vie : un manque de sommeil perturbe la concentration, la faim perturbe la concentration, la fatigue physique perturbe la concentration. Résultat, il faut bien dormir, manger équilibré et à sa faim, maintenir une bonne activité physique. A noter : certains aliments sont d’ailleurs bons pour notre système nerveux. Des exemples ? Les légumes verts, les céréales, les légumineuses… Pour rester en forme, et plus longtemps.

conseils pour améliorer sa concentration

Conseil n°4 : ne pas travailler quand vous avez faim !

 

Conseil n°5 : Allez-y par étape, une tâche à la fois

Notre cerveau ne peut se focaliser sur plusieurs tâches en même temps ; il ne peut traiter qu’une seule information à la fois… de manière optimale, j’entends. Pour améliorer sa concentration, il ne faut pas tenter de faire plusieurs choses en même temps.

Notre conseil : apprenez les cartes MosaLingua, une après l’autre, pour être sûr de bien les étudier et de bien les assimiler. Focalisez-vous sur une carte (« réserver un hôtel » par exemple), puis sur une autre, puis sur une autre. Pensez à bien terminer une tâche avant de passer à une suivante.
Autre chose : entre chaque tâche, ou entre chaque carte de vocabulaire par exemple, n’hésitez pas à prendre quelques minutes pour vous détendre. En travaillant bien les tâches, les unes après les autres, presque au ralenti (autrement dit, en prenant votre temps) vous êtes conscients de ce que vous faites et vous l’assimilez mieux.

 

Conseil n°6 : Développez un intérêt pour ce que vous étudiez

L’intérêt est le grand moteur de la concentration. Il est indispensable de trouver un intérêt pour ce que vous étudiez afin de garder votre motivation, et d’améliorer votre concentration.

Pourquoi souhaitez-vous parler une langue étrangère ? Développez votre projet, écrivez-le pouquoi pas, affichez-le dans tout votre appartement… Vous devez véritablement être conscients de la raison pour laquelle vous vous attelez à la tâche. Non seulement ceci vous permettra de ne pas perdre de vue votre objectif, mais ceci vous permettra également de rendre l’étude beaucoup plus plaisante. Nous avons tous besoin d’une carotte pour avancer ! Trouvez la vôtre.

 

Conseil n°7 : Relax !

Juste détendez-vous, et apprenez à bien respirer. Quelle que soit la raison pour laquelle vous souhaitez améliorer votre concentration, il est essentiel de bien respirer pour oxygéner correctement votre cerveau durant cet exercice.

Conseil n°7 : apprenez à respirer

Conseil n°7 : apprenez à respirer

Voici un petit exercice pour se détendre et ainsi améliorer sa concentration : installez-vous bien droit, ou au fond de votre siège, inspirez profondément puis soufflez sans trop forcer, et répétez ce cycle inspiration / expiration 10 fois. Vous serez alors plus détendus, et plus à même de vous concentrer sur votre travail. L’apprentissage d’une langue étrangère n’a rien de stressant. Plus vous serez détendus sur cette tâche, et plus vous pourrez facilement vous concentrer.

 

Pour améliorer sa concentration, il n’y a rien de compliqué à entreprendre. Vous devez juste être conscients de ce que vous faites. Beaucoup disent que le fait de travailler au ralenti, en prenant du temps pour chaque geste, leur permet de se rendre compte de ce qu’ils font et, ainsi, de l’assimiler plus facilement. Alors, pas de précipitation. Notre objectif ? Etre le plus zen possible pour apprendre une nouvelle langue dans les meilleures conditions.

D’autres astuces pour rester concentré ? N’hésitez pas à les dévoiler dans les commentaires 😉

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Speak Your Mind

*