Apprendre une langue pendant son sommeil : le test MosaLingua commence aujourd’hui !

Vous connaissez déjà notre passion pour les études sur le cerveau et les langues étrangères. C’est simple, nous sommes insatiables sur le sujet. Une autre étude passionnante, et pourtant très controversée, a retenu notre attention ces derniers temps : est-il possible d’apprendre une langue pendant son sommeil ?

Eh oui ! Il semblerait, selon plusieurs études de recherches, que même en état de sommeil nous serions capables d’assimiler des mots de vocabulaire et de les enregistrer dans notre mémoire à long terme. Etant un peu sceptiques -aux premières lectures sur le sujet du moins-, nous avons décidé que mieux que de lire ces études, nous devions nous lancer et faire le test nous-mêmes avec notre application !

Test qui commence aujourd’hui, ce lundi 5 septembre 2016, et qui s’étale sur tout le mois de septembre. MosaLingua, toujours à la conquête des techniques innovantes 😉

apprendre-une-langue-pendant-son-sommeil--le-test-mosalingua-commence-aujourdhui--apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

 

L’hypnopédie, étudiée par de nombreuses Universités…

L’importance du sommeil pour la mémorisation n’est pas un fait nouveau. C’est connu et avéré. Mais l’apprentissage pendant le sommeil est un autre sujet… Sujet, appelé hypnopédie, sur lequel travaillent plusieurs équipes de recherches. Parmi elles, nous pourrions vous citer l’étude menée par Anat Arzi en 2012* qui a démontré que la mémorisation, notamment sensorielle, était relativement efficace pendant notre sommeil. Ou encore l’Université de Northwestern qui a publié une étude dans la revue Nature, en 2012, démontrant qu’il était possible de réactiver des informations apprises en état de veille pendant notre sommeil.

Mais celle qui a particulièrement retenu notre attention, c’est l’étude menée par Thomas Schreiner et Björn Rasch, rattachés à l’Université de Fribourg en Suisse*. Suite à leur étude menée sur deux groupes de personnes, un groupe endormi et un groupe éveillé, ces chercheurs ont démontré qu’il ne semblait pas encore possible d’apprendre de nouveaux mots (inconnus) pendant notre sommeil. Mais que le fait d’être exposé à un mot au cours de notre sommeil – mot déjà connu – nous aiderait à le mémoriser plus facilement que lorsque nous sommes éveillés. On pourrait ainsi améliorer nos performances de mémorisation sur des mots déjà connus pendant une phase précise de notre sommeil.

Sujet intéressant, n’est-ce pas ? C’est ce que nous nous sommes dits aussi. Mais cette fois, au lieu de rester à l’écoute des dernières actu sur le sujet, nous avons voulu mener notre propre enquête en créant, et en lançant en version bêta pour le moment, une modalité spéciale sommeil sur notre application MosaLingua pour apprendre et réviser pendant que nous dormons.

 

… et par MosaLingua : Comment fonctionne notre étude ?

apprendre-une-langue-pendant-son-sommeil--le-test-mosalingua-commence-aujourdhui--application-mosalingua--apprendre-les-langues-en-dormant--apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalinguaNous avons tout juste lancé le test, ce lundi 5 septembre 2016. Histoire de commencer la rentrée en beauté. Ce « test » est plus exactement une modalité d’apprentissage mise en place, en version bêta pour le moment, sur notre application MosaLingua. Rien ne change quant à notre technique d’apprentissage, mêlant apprentissage actif et coaching régulier, il s’agit simplement d’une modalité d’apprentissage supplémentaire. Une option si vous préférez.

Dès aujourd’hui, et ce pendant deux semaines, cette option est à la disposition d’un échantillon de nos utilisateurs. Un échantillon de volontaires : un grand merci à eux – au passage ! Ils pourront ainsi utiliser l’application, et tester le mode « sommeil ». Le mode sommeil fonctionne pour l’apprentissage de nouveaux mots mais aussi, et surtout dans le cadre de cette étude, pour la révision des termes de vocabulaire déjà lus/appris.

 

apprendre-une-langue-pendant-son-sommeil--le-test-mosalingua-commence-aujourdhui--modalit-sommeil-de-lapplication-mosalingua--apprendre-une-langue-pendant-son-sommeil-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalinguaVous allez peut-être vous dire : comment vont-ils faire pour dormir TOUTE la nuit avec du son dans leurs oreilles ? Le mode sommeil n’est pas actif all night long. Ils devront paramétrer cette option pour qu’elle soit active pendant la phase de sommeil lent. Une phase qui dure seulement 90 minutes, après l’endormissement. C’est la phase idéale (toujours selon les études des équipes de recherches précédemment citées) car nous ne sommes pas perturbés par les bruits extérieurs, et pourtant notre cerveau reste toujours actif et vigilant. Dernière chose : le volume est tout de même au plus bas pour que ces mots de vocabulaire soient susurrés – un peu comme avec de l’ASMR, vous connaissez ? -. L’application propose donc ces enregistrements en boucle, à très faible volume et pendant 10 minutes.

Au cours de ces 15 prochains jours, nous n’allons pas chômer ni multiplier les siestes pour autant. Non, nous allons mesurer les performances de chacun de nos utilisateurs pour ainsi rendre compte de leur évolution, leurs performances, les différences. Et véritablement vous donner la réponse à cette question : est-il possible d’apprendre une langue pendant son sommeil ?

 

Inutile de vous dire à quel point nous sommes excités par cette nouvelle étude, et à quel point nous sommes impatients de vous dévoiler les résultats. Nous vous donnons donc rendez-vous en octobre sur le blog pour les résultats. Quant à nous, au DODO euh au BOULOT.

 

*Humans can learn new information during sleepAnat ArziLimor ShedleskyMor Ben-ShaulKhitam NasserArie OksenbergIlana S Hairston & Noam Sobel. Nature Neuroscience , 2012. 

*Boosting Vocabulary Learning by Verbal Cueing During SleepThomas Schreiner and Björn Rasch. Oxford University Press, 2014. 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en German et English.

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. J’utilise cette nouvelle fonction depuis 2 jours, et je la trouve très utile, elle me permet de réviser beaucoup de vocabulaire, sans avoir le nez scotché à mon téléphone, et faire d’autre truc à coté. 👌
    J’espère qu’elle va rester.

  2. Je vais tester ça 😀

Speak Your Mind

*