Klingon, Sindarin, Dothraki… Le phénomène des langues construites

nuqneHPar cette intonation, je viens de vous saluer… en klingon*. Quoi, vous ne parlez pas klingon ?! Si ce nom vous dit pourtant quelque chose, c’est que vous avez déjà entendu parler de Star Trek : c’est la langue utilisée par les extraterrestres Klingon de cette fiction. Oui, le klingon comme le dothraki ou encore le sindarin sont ce que l’on appelle des langues construites (aussi appelées langues imaginaires ou langues artificielles). Retour sur le phénomène des langues construites qui prend de plus en plus d’ampleur dans la communauté des polyglottes !

klingon-sindarin-dothraki-le-phnomne-des-langues-construites-le-phnomne-des-langues-construites-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

 

D’où viennent ces langues construites ?

D’une galaxie lointaine, très lointaine… (cf. Star Wars, merci de suivre). Plus sérieusement, il faut savoir que l’univers linguistique est composé de langues dites naturelles (telles que le français, l’espagnol ou l’anglais) et de langues dites construites. Pour vous en citer quelques-unes : on a le klingon, le sindarin, le dothraki. Ces noms vous parlent ?

C’est que toutes ces langues existent : elles ne sont certes pas rattachées à un pays ou à un territoire, mais elles existent. Elles ont toutes été créées, ou construites, par des auteurs ou des réalisateurs dans le cadre d’un roman, d’un film ou d’une série (généralement de science-fiction ou fantastique). Ainsi,

  • le quenya et le sindarin sont deux langues elfiques que vous avez sans doute déjà entendues dans le Seigneur des Anneaux (sachant que Tolkien, son auteur, a aussi inventé la langue des Orques, des Nains, de la Terre du Milieu…)
  • le klingon est parlé dans Star Trek
  • le dothraki est parlé dans Games of Thrones (ou GOT pour les fans)
  • l’huttish est parlé dans Star Wars
  • ou encore le na’vi dans Avatar
klingon-sindarin-dothraki-le-phnomne-des-langues-construites-le-sindarin-est-lune-des-langues-construites-par-tolkien-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

L’anneau… et son écriture elfique

Toutes ces langues ont été créées dans le but de donner encore plus de réalisme, et de profondeur, à des films ou des séries aux univers totalement fictifs. Les auteurs ne se sont pas limités à imaginer un peuple, ils en ont aussi construit la langue. Cela dit, et bien que le phénomène se développe de plus en plus dans les livres, les films, les séries et les jeux vidéos… ce terme de langue artificielle ou construite ne touche pas simplement ces univers. Il faut savoir que d’autres langues artificielles ont juste été créées comme ça, par des anonymes comme vous et moi (telle que l’Ithkuil créé par John Quijada), ou par ce que l’on appelle des idéolinguistes ou conlangers.

 

Langue artificielle ou langue vivante ?

En effet, pour créer ces langues, les auteurs et réalisateurs des films précédemment cités ont tous fait appel à des idéolinguistes ou conlangers. Il s’agit de linguistes, véritables experts du langage capables, à partir d’une multitude de langues existantes, d’en créer une nouvelle de toute pièce avec son alphabet, sa syntaxe, sa grammaire voire sa propre conjugaison. Alors, comment peut-on différencier une langue construite d’une langue naturelle ?

klingon-sindarin-dothraki-le-phnomne-des-langues-construites-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Ceci est du klingon ! By: Falashad

La langue construite est créée par une ou plusieurs personnes, de façon volontaire, et bien souvent pour répondre à un objectif précis (que ce soit de cohésion sociale, comme l’Espéranto par exemple, ou pour la création d’une identité). Autre particularité, cette création peut s’étaler sur plusieurs années – par exemple le californien John Quijada a mis trente ans pour inventer l’ithkuil. La langue naturelle, elle, ne répond pas forcément à un objectif et elle est spontanée ; elle n’est pas réfléchie comme la langue construite. D’ailleurs, on dit souvent que la langue artificielle dicte des normes avant son usage tandis que la langue naturelle est utilisée avant que des normes ne soient établies (pour dicter son usage). Enfin, une langue naturelle a bien souvent été créée à partir d’une langue mère existante qui a subie des évolutions, des transformations (comme toutes les langues latines qui ont la même racine). En gros, la principale différence est que l’une est réfléchie, l’autre non.

Pourtant, de là à affirmer qu’il ne s’agit pas de langues vivantes… permettez-moi d’émettre un doute. En effet, on définit souvent une langue vivante comme une construction syntaxique qui permet la communication et l’identification à un groupe. Le klingon serait parlé aujourd’hui par 2500 locuteurs à travers le Monde, qui communiquent entre eux grâce au klingon et qui, je suppose, considèrent tous faire partie d’une même communauté de fans de Star Trek. Alors, peut-on vraiment dire qu’il ne s’agit pas d’une langue vivante ?

 

Et vous, parlez-vous klingon ?

Et oui, on compte environ 2500 locuteurs de klingon aujourd’hui dans le Monde. Cela vous surprend ? Pas tant que ça finalement. Car de nombreux fans se lancent dans l’apprentissage de ces langues construites par leur auteur préféré pour justement renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté (que l’on évoquait tout à l’heure). Le fait de parler klingon, dothraki ou sindarin, de la même façon que le fait de parler espagnol finalement, ça rapproche !

Résultat, vous trouverez de plus en plus de livres d’apprentissage ainsi que des sites web, des cours en ligne ou des applis mobile / tablette pour vous lancer dans l’apprentissage des langues construites. Et qui sait, peut-être qu’un jour MosaLingua aussi se lancera dans l’apprentissage d’une langue construite… En attendant, voici quelques supports qui pourront vous aider à progresser dans ces langues imaginaires.

Fans de Star Trek :

  • Le dictionnaire klingon est en vente sur Internet, oui. Mais, sachez que le klingon est, paraît-il, une langue complexe, très difficile à apprendre. Raison pour laquelle « seulement » 2500 la parlent à travers le Monde (alors que les fans sont beaucoup plus nombreux).
  • Vous trouverez également, sur Youtube, les cours du professeur Klingon pour vous apprendre cette langue assez rude et complexe

Fans de GOT :

  • Dothraki Companion est une application lancée par le créateur du dothraki lui-même, le linguiste David J. Peterson. Vous trouverez des fiches de vocabulaire ainsi que des jeux pour vous entraîner. Cependant, et selon l’auteur, le dothraki vous permettra d’avoir une discussion… mais cette langue ne vous permettra pas de communiquer au quotidien puisqu’elle ne compte que 3500 mots environ. Et les sujets principaux sont les chevaux, la guerre et le sexe (un peu limités donc).
  • Sur un Wiki bien complet, vous pourrez apprendre le dothraki mais pas seulement, vous pourrez aussi apprendre le valyrien.

Fans du Seigneur des Anneaux, sachez que le net regorge de sites vous permettant d’apprendre la langue des Elfes, ainsi que celle de Nains, des Orques, de la Terre du Milieu… Rien n’est moins compliqué.

 

Les langues construites ne sont pour l’heure pas encore enseignées à l’école, mais de plus en plus de ressources disponibles sur Internet et sur mobile vous permettent d’apprendre du vocabulaire, la grammaire ainsi que la conjugaison de ces langues dites artificielles (mais surtout hyper fun !). Alors, si l’expérience vous tente, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires 😉

 

*En fait, nuqneH signifie exactement « que veux-tu ? » mais c’est de cette façon que se saluent les klingophones. Une culture différente que voulez-vous ! 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Ce article est également disponible en Português et English.

Speak Your Mind

*