5 astuces pour enrichir votre vocabulaire espagnol

Apprendre une nouvelle langue signifie bien souvent (mais ne se résume pas pour autant !) à en apprendre le vocabulaire. Cela dit, après quelques mois d’apprentissage, vous pouvez ressentir quelques difficultés. Et avoir l’impression de ne plus progresser. On appelle cela, la barrière du plateau intermédiaire (oui, oui, ça existe bel et bien). Enrichir son vocabulaire, c’est bien beau, mais comment faire pour en trouver un nouveau ? Grâce à la magie d’Internet, vous trouverez sans difficulté de nombreux supports sur lesquels puiser un nouveau vocabulaire espagnol. Alors, on vous donne aujourd’hui 5 astuces pour vous aider à progresser.

5 astuces pour enrichir votre vocabulaire espagnol

 

N.B. : vous trouverez ci-dessous 5 astuces pour enrichir votre vocabulaire espagnol. Mais ces astuces sont aussi valables pour d’autres langues

 

5 astuces pour enrichir votre vocabulaire espagnol

1. Piocher dans TOUS les supports écrits…

Les supports écrits tels que la presse, les livres, les bandes dessinées… sont de formidables ressources pour enrichir votre vocabulaire. Alors, notre première astuce est tout simplement de lire ! Le plus souvent possible, et sur différents supports. Mais en fonction de votre niveau, tous les supports ne seront pas adaptés. Du moins, si vous vous lancez dans la lecture d’un roman historique en 6 tomes alors que vous commencez à peine l’apprentissage de l’espagnol, vous risquez d’avoir quelques difficultés. Bien que l’apprentissage de l’espagnol soit facilité par sa proximité avec la langue française, ça va être compliqué, long, fastidieux… pas encourageant du tout ! Alors, pour commencer tranquillement et ne pas perdre pied à la première lecture, on vous conseille plutôt de lire la presse, écrite ou en ligne – plus accessible.

 

Quelques idées de journaux à suivre

Les journaux espagnols qui traitent de l’actualité, les plus connus, sont El Pais et El Mundo. Ces deux sites vous permettent d’accéder gratuitement à de nombreux articles en espagnol. Pourquoi ne pas vous fixer l’objectif d’un article par jour ou, pour y aller plus en douceur, un article tous les deux jours ?

En fonction de vos préférences, vous pouvez également choisir une presse plus ciblée. Ainsi, les fans de foot pourront se tourner vers As.com par exemple (pour suivre l’actualité footballistique espagnole ou latine) ou encore Marca, autre référence dans le domaine. Au-delà des sites web, vous pouvez suivre les grands médias sur Facebook afin de garder un oeil sur l’actu, et cliquer sur les articles qui vous intéressent.

Et pour découvrir plus de médias internationaux, et hispanophones de préférence, on vous conseille de jeter un œil à Newspaper Map. Ce site très bien conçu, sous forme de carte interactive, vous permettra d’accéder facilement aux journaux du monde entier.

Et d’autres supports écrits

Si vous apprenez l’espagnol depuis pas trop longtemps, vous pouvez aussi vous tourner vers les bandes dessinées. Ici (contrairement aux journaux peut-être) pas besoin de lire avec un dictionnaire français / espagnol à proximité. En effet, les images vous aident généralement à bien comprendre ! Donc c’est une méthode plutôt efficace pour commencer.

Et lorsque vous vous sentez prêt(e), vous pouvez vous tourner (ou vous pencher) vers les livres. Choisissez de préférence un roman avec une histoire qui vous plaît, ou un livre qui traite d’un domaine qui vous intéresse (économie, développement personnel, sport, culture, histoire…). Pour aller plus loin : vous trouverez plus d’infos sur la lecture dans une langue étrangère dans notre article sur le sujet.

Sélection de livres pour enrichir son vocabulaire

 

2. Et les supports vocaux : séries, films, télé, podcasts, radio… avec un bloc-note !

Après les supports écrits, place aux supports audio. Encore une fois, Internet regorge de ressources pour vous aider dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Il suffit tout simplement de les trouver, et de les utiliser à bon escient.

Avec image… pour facilement deviner les mots

  • Vous pouvez visionner des films et des séries sur des sites Internet tels que Netflix ou Fleex (de façon légale !) en version originale avec sous-titres. Bien sûr, nous vous conseillons de regarder films et séries avec des sous-titres en espagnol ! Ainsi, dès que vous êtes confronté(e) à un mot de vocabulaire que vous ne connaissez pas, vous pouvez le noter sur un bloc-note (et chercher ensuite sa traduction si vous ne l’avez pas devinée).
  • Vous pouvez également surfer tranquillement, et regarder en live, la télévision espagnole ou latine. DeliCast vous donne par exemple accès à de nombreuses chaînes espagnoles. Et sachez que le site propose la même chose pour les chaînes télé argentines et mexicaines. On vous conseille de commencer tranquillement avec des dessins animés. Oui, des dessins animés ! L’air de rien, les scénarios sont faciles à comprendre, quelle que soit la langue, l’expression orale n’est pas trop rapide, donc facile à suivre, et enfin les contenus sont accessibles. Si vous n’avez pas envie de retrouver votre âme d’enfant, et pour ajouter un peu de piment à l’exercice, vous pouvez aussi regarder les chaînes d’informations. Elles sont plus difficiles à suivre que les dessins animées mais s’avèrent très bien, très riches, et relativement accessibles. En plus, sur la majeure partie de ces chaînes, des bandeaux résument l’actu en quelques mots clés (que vous pouvez également noter).

Sans image… pour plus de difficultés !

  • Les podcasts sont un autre formidable outil. Il s’agit d’émissions audio (pas d’image cette fois pour comprendre le contexte) à télécharger sur Internet ou à écouter en live. On vous a réservé dans cet article une sélection de podcasts gratuits pour apprendre l’espagnol.
  • Vous pouvez enfin écouter la radio espagnole ou latine sur Internet. Le site radio regroupe toute une liste de fréquences pour écouter un peu d’espagnol. Ok, il s’agira surtout de chaînes musicales mais 1. la musique peut d’une certaine façon vous aider à enrichir votre vocabulaire espagnol (si vous l’accompagnez des letras de musicas – les paroles) 2. Vous pouvez aussi écouter des radios culturelles qui ne diffusent pas que de la musique.

Dans tous les cas, une chose importante, quel que soit le support choisi : gardez toujours un bloc-note à proximité. Vous pourrez ainsi y noter les termes de vocabulaire espagnol que vous ne connaissez pas, et revenir dessus plus tard.

 

3. Surfer sur les blogs espagnols

En plus des sites de médias, vous pouvez également visiter des blogs spécialisés, ou non, dans le vocabulaire espagnol.

site de cuisine espagnol pour enrichir son vocabulaire

Cuisinez à l’espagnol pour enrichir votre vocabulaire !

Premières visites : vous pouvez commencer par les sites Internet destinés aux futurs bacheliers. Ils regorgent de fiches de vocabulaire, plus ou moins accessible, en espagnol. Par exemple : vous pouvez jeter un oeil au site de l’Etudiant, Studyrama, Tout pour le bac, etc. Ok, le vocabulaire est assez simple mais vous pouvez tomber sur d’autres termes et expressions couramment utilisés. C’est toujours bon à prendre !

Autre idée : visiter les blogs, comme vous le feriez dans votre langue maternelle, mais en espagnol. Mode, musique, lifestyle, cuisine… Peu importe le sujet, faites-le en espagnol. En plus, s’agissant bien souvent de blogs personnels, ils contiennent un vocabulaire de la vie de tous les jours que vous pourrez réutiliser sans difficulté. Quelques idées :

  • amateur de cuisine ? La cocina de Rebeca propose des recettes, faciles à réaliser, et faciles pour enrichir votre vocabulaire.
  • amateur de mode ? Trendencias parle mode, mode et mode. Nombreux sujets, et publications régulières.
  • amateur de musique ? Binaural traite de musiques alternatives. Nombreux sujets dispo, et publications régulières.

 

4. Faire de nouvelles rencontres

Autre façon d’enrichir votre vocabulaire : discuter avec des hispanophones. Encore une fois, il ne semble pas indispensable de partir vivre en Espagne ou en Amérique Latine pour rencontrer des personnes susceptibles de vous aider. Sur Internet, il existe de nombreux sites d’échanges linguistiques, tels que iTalki ou encore Hello Talk. Ils vous permettent d’entrer en relation avec des natifs. Vous pourrez ainsi tchatter avec eux, voire discuter directement par webcam.

Le principe est simple : vous vous enregistrez en notant la langue que vous souhaitez apprendre, et celle(s) que vous maîtrisez. Vous rencontrez ainsi des personnes qui parlent la langue que vous souhaitez apprendre, et qui souhaitent quant à elles améliorer leur français par exemple. Il s’agit d’un échange de bons procédés : vous pouvez parler en espagnol à votre correspondant(e), qui pourra vous répondre en français. Autre méthode : discuter un jour en français, et la fois d’après en espagnol.

Si vous avez peur de vous lancer, et de pratiquer votre prononciation espagnole, sachez que vous pouvez très bien commencer par tchatter (à l’écrit). Tout aussi efficace pour enrichir votre vocabulaire. L’avantage est que vous pouvez aborder tous les sujets qui vous passent par la tête pour faire fleurir vos connaissances… N’hésitez pas non plus à demander conseils à votre correspondant(e). Vous verrez que c’est une façon formidable de faire croître votre vocabulaire espagnol… et de faire des rencontres sympas !

 

5-astuces-pour-enrichir-votre-vocabulaire-espagnol-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Sur iTalki : si vous prenez une leçon avec un tuteur, une 2ème leçon est gratuite pour les lecteurs de MosaLingua !

 

5. Optimiser votre application MosaLingua pour apprendre votre nouveau vocabulaire

Dernière astuce (et pas des moindres) : noter tous les termes, mots, expressions, phrases en espagnol piochés à droite à gauche… dans vos cartes MosaLingua. Pourquoi ?

Ceci vous permettra de les apprendre, puis de les réviser, afin de les enregistrer dans votre mémoire à long terme. En effet, c’est bien beau de connaître de nouveaux mots de vocabulaire. Mais si vous ne les apprenez pas de façon optimale… vous risquez de vite les oublier ! Alors, pour chaque nouveau mot rencontré : notez-le dans une carte MosaLingua. Ou, pourquoi pas, sur un post-it que vous accrocherez dans votre salle de bain ou toute autre partie visible de votre appartement. Le but est de le réviser régulièrement, pour ne plus jamais l’oublier. 

 

Vous avez d’autres astuces pour enrichir votre vocabulaire espagnol ? Alors, n’hésitez pas à les partager avec les membres de la communauté MosaLingua en laissant un commentaire sous l’article 😉

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 800 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Commentaires

  1. Quelqu’un a déjà essayé hello talk ? Après avoir essayé italki « more than once », je suis à la recherche de sites équivalents, idéalement gratuitement

    • Oui, c’est très bien aussi. Il faut avoir le temps par contre…

Exprimez-vous !

*