Est-il possible d’apprendre plusieurs langues en même temps ?

Si vous aimez les langues, à tel point que vous les apprenez à un rythme effréné, vous vous êtes sans doute déjà posés la question. Si l’apprentissage d’une langue demande une certaine organisation, motivation, passion… L’apprentissage de deux langues en même temps en demande encore plus, inévitablement. Pour bien vous répondre aujourd’hui, on donne la parole à Luca qui a lui-même tenté l’expérience. Au travers 2 vidéos, il vous donne sa vision des choses. Alors comment faire pour apprendre plusieurs langues en même temps ? Armez-vous de patience, de passion, et d’une sacrée organisation. 

Nouvelle mise à jour (28/07/2017) : découvrez à la fin de cet article, l’interview exclusive de Gabriel Gelman, polyglotte et auteur du site Sprachheld, qui vous donne sa vision des choses au sujet de l’apprentissage de deux langues similaires.

Peut-on apprendre plusieurs langues en même temps ?

 

Est-il possible d’apprendre deux langues en même temps ?

Beaucoup d’utilisateurs de MosaLingua et lecteurs de notre blog, nous ont demandé s’il était possible d’apprendre deux langues en même temps. Il est vrai que pour des raisons professionnelles ou, tout simplement, par passion pour les langues, nous pouvons être amenés à vouloir en apprendre deux voire plusieurs en même temps. Alors, possible ou non ? Si vous le souhaitez, vous pouvez découvrir la réponse dans la vidéo ci-dessous ou sur YouTube

En fait, apprendre deux langues en même temps est possible. Mais la vraie question à se poser, c’est de savoir si c’est une bonne idée ? ou si c’est efficace ?

A vrai dire, en termes d’efficacité, les avis sont partagés. Beaucoup de polyglottes pensent en effet qu’il vaut mieux se dédier à une langue avant de plonger littéralement dans une autre. Afin de ne pas se perdre, de toujours rester motivé, et d’avancer rapidement. D’autres pensent au contraire, que c’est une méthode plutôt efficace pour justement vite avancer. Luca quant à lui pense que pour y arriver, il faut surtout regrouper trois éléments fondamentaux :

  1. Il faut avoir le temps. Le temps est une des ressources les plus rares que nous possédons… Et oui, nous avons toujours quelque chose à faire. D’ailleurs, si certains se demandent s’il est possible d’apprendre plusieurs langues en même temps, d’autres se demandent tout simplement s’ils auront le temps d’en apprendre ne serait-ce qu’une seule ! Et ce, par manque de temps. Alors oui, vous pouvez vous lancer… à condition que vous ayez du temps à consacrer à ces deux apprentissages. Et lorsque nous parlons de temps, nous parlons de plusieurs minutes, tous les jours. Car vous devez savoir à quel point la régularité de l’apprentissage est importante. Autre chose : il faut aussi avoir du temps sur la durée, à savoir sur le moyen ou le long terme. Car en effet, se lancer dans ce défi va vous en demander beaucoup… de temps. On dit en général que l’on peut maîtriser une langue en 3 à 6 mois. Alors, pour en apprendre 2, il vous faudra au moins 6 à 12 mois (voire plus).
  2. La motivation. Bon, entre nous, si vous avez déjà songé à apprendre plusieurs langues en même temps, c’est que vous devez être un minimum motivé ! N’est-ce pas ? Mais s’il est normal d’être motivé les premières semaines, il faut que cette motivation ne vous quitte pas pendant toute la période de votre apprentissage. Vous devez avoir de fortes motivations (et à la limite, les noter partout chez vous pour ne pas les oublier !).
  3. L’organisation. Ou plutôt une organisation béton ! Pour apprendre plusieurs langues en même temps, il faut pouvoir bien organiser sa semaine voire ses prochains mois de travail. Mais à ce propos, Luca vous donne plus d’informations dans la deuxième partie de ce sujet… 

Profitez maintenant des conseils de Luca en vidéo.

 

Comment s’organiser pour apprendre plusieurs langues en même temps ? (et pour le faire bien !)

Apprendre une langue demande une certaine organisation. En apprendre deux en demande forcément un peu plus. Luca s’est essayé à l’exercice, en apprenant à la fois le roumain et l’espagnol. Pour vous aider, si vous souhaitez vous aussi vous lancer, voici quelques-uns de ses conseils (vous pouvez également les retrouver en vidéo, plus bas, ou sur YouTube).

1.Le choix des langues : n’apprenez pas deux langues trop similaires

Si vous voulez apprendre deux langues en même temps, il faut choisir deux langues qui ne se ressemblent pas. Du moins, deux langues qui n’ont pas les mêmes racines. On pense notamment au français, à l’espagnol, l’italien, le roumain…  Cela peut paraître surprenant, puisque nous avons tendance à penser au contraire qu’apprendre deux langues proches nous permettra de plus rapidement avancer. Mais apprendre deux langues similaires est le meilleur moyen de finir par les confondre. C’est d’ailleurs ce qu’a pu constater Luca lorsqu’il a appris l’espagnol et le roumain, deux langues proches.

Le problème, c’est que le fait de les confondre peut vous empêcher d’avancer. Résultat, vous êtes frustré et démotivé. Et comme vous le savez, il est important de rester motivé dans l’apprentissage des langues. Surtout lors des trois premiers mois d’apprentissage. C’est la meilleure façon de progresser, et d’atteindre des niveaux plus élevés.

Notre conseil : choisissez deux langues qui ne se ressemblent pas. Évitez d’apprendre l’espagnol et le français, l’italien ou le roumain en même temps. Ou encore l’allemand et le néerlandais qui sont également très proches. Ou enfin le japonais, le chinois et le coréen qui se ressemblent.

2. Choisissez une langue plus « facile » et une langue plus « difficile »

Si vous voulez apprendre le chinois et le japonais ou encore le japonais et le russe… Ce sera bien trop compliqué. Encore une fois, vous allez rapidement perdre votre motivation. Au contraire, si vous choisissez une langue accessible pour les francophones telle que le portugais ou l’espagnol, ainsi qu’une langue plus difficile telle que l’allemand ou le russe, vous allez voir que vous aurez plus de facilité à avancer.

3. Appliquez la loi de Pareto

Vous savez que chez MosaLingua, nous apprécions particulièrement la loi de Pareto. L’idée est donc de l’appliquer ici pour l’apprentissage de ces deux langues. Vous pouvez dédier alors 80 % de votre temps à une première langue, idéalement la plus difficile des deux, et 20 % de votre temps à l’apprentissage de l’autre langue, plus accessible.

4. Organisez et planifiez bien votre semaine

Il faut vraiment bien organiser l’ensemble de votre semaine, et planifier vos différentes sessions d’apprentissage pour ne pas vous emmêler les pinceaux et pour progresser à la fois dans une langue, et dans l’autre. Vous pouvez par exemple l’organiser en dédiant le lundi et le mercredi à l’apprentissage d’une première langue (la plus accessible), et le mardi, jeudi et dimanche à l’apprentissage d’une 2ème langue (la plus difficile). Ainsi, vous ne vous occuperez que d’une langue à la fois, et vous êtes sûr de rapidement progresser.

 

Besoin d’un petit récapitulatif ? Luca vous explique comment apprendre plusieurs langues en même temps dans la vidéo ci-dessous.

Avant de partir, n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour profiter de tous nos conseils d’apprentissage.

 

BONUS : Comme vous le savez peut-être déjà, Luca s’est rendu au Polyglot Gathering 2017 où il a eu l’occasion d’interviewer différents polyglottes. Il en a donc profité pour interroger Gabriel Gelman, polyglotte et créateur du site Sprachheld pour recueillir son avis sur le sujet. Gabriel s’est en effet déjà essayé à l’exercice en tentant d’apprendre l’espagnol et le français en même temps. Découvrez son avis, et son retour d’expérience, en vidéo 😉

 

Plusieurs de nos abonnés YouTube nous ont dit avoir entrepris eux-aussi l’apprentissage de plusieurs langues en même temps. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires ! Tous les conseils sont bons à prendre n’est-ce pas ? Et bon apprentissage.

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. I must disagree re learning multiple languages in the same family (e.g., Romance) at the same time.

    Preface: my goal has not been to become fluent in a language but rather to reach a stage where I can watch TV or movies in a foreign language without needing English subtitles.

    I started with Spanish when PBS broadcast Destinos. I’d watch it weekly, got the textbooks & tapes, etc. I supplemented it with a steady diet of Univision TV.

    Then another PBS channel started broadcasting French in Action. Since French is the one language I truly wish I could learn, I added that course. By then, Destinos was over but I kept watching Spanish TV to improve my understanding (and because I got hooked on novelas). FIA was much more difficult to learn from than Destinos, mainly because the French is spoken at a native speed and there is often a lot of background noise. France’s TV5 became available on our cable system, so we added that to the mix. It’s been less successful for learning French than Univision for Spanish. On average, there are only 1 or 2 daily soaps and they don’t share the novela characteristics that make Univision novelas good for learning. The news and quiz shows are difficult, of course, because of accent, vocabulary, etc. And TV5 doesn’t have CC which is a real pain.

    BUT, I didn’t find that adding French to the Spanish hurt.

    Then, yet another PBS channel began broadcasting In Italiano, much inferior to either Destinos or FIA, but I figured « why not ». A friend suggested Un Posto al Sole, an Italian soap that must be around 20 years old by now. So, we added RAI to the TV lineup.

    Now, at this point, a curious thing happened. First, I was able to understand a surprising amount of the Italian (not a lot, just more than I had expected) because of my time with Spanish and French.

    Finally, just to make life interesting, Globo turned up on our cable. Well, for a number of years, Telemundo had been broadcasting Portuguese novelas from Globo dubbed in Spanish. Sometimes the dubbing was quite good; other times it was quite bad. And it became frustrating to hear Voice 1 that I had assigned to Actor 1 turning up with Actor 2’s face. So we got Globo to watch Portuguese novelas.

    I’m not sure exactly why, but I have found that my Spanish has helped quite a bit when it comes to reading Portuguese – much more so than with French or even, surprisingly, with Italian. OTOH, understanding spoken Portuguese is as difficult as understanding French. So here, my Spanish has been more useful when it comes to Italian.

    But I’ve found several significant benefits from being in various stages of literacy with the four Romance languages. First, obviously, are the cognates. Second, there are characteristics about verb tenses that are more or less common among the four. So I haven’t had to memorize conjugations to recognize a future or past tense. But third, and most important, it cured me of a habit that had caused me to fail dismally in learning languages in College (I tried Spanish and Japanese, gave up on both after one semester). Somewhere along the line, I stopped comparing how things are said in Spanish or Italian or French or Portugueses to how they’re said in English. I stopped seeing certain language constructions as odd or bizarre. They just « are ».

    Perhaps if my goal were true fluency, the ability to speak, write and read in a foreign language, this diet of multiple languages (I probably watch at least one soap in each language per day) would be counter-productive. For example, If I consciously try to think of a word or phrase in one language, it often comes up in another. But I was long past the key age for becoming fluent in a foregin language when I started and I don’t have the time for deep immersion. My Spanish remains my best success (I can even cope with Cuban and Chilean accents although narco-Spanish is a true challenge), but I’m making progress when it comes to watching TV or films in Italian, French and Portuguese which has been by goal.

    Maybe I’d have reached my current level of understanding faster if I had focused on one language at a time, but I took advantage of the opportunities as they came and am glad I did. (Destinos, FIA, and In Italiano all disappeared long ago from PBS).

Speak Your Mind

*