Hello! Comme vous le savez sans doute, l’anglais est LA langue qu’il faut apprendre car une des plus utilisées. Entre les films, la musique, les mots qu’on utilise tous les jours (manager, business, playlist, etc.), il faut bien reconnaître qu’elle nous « entoure » de toute part. Mais à l’école, quand il est question de prononciation anglaise, les professeurs ont tendance à privilégier l’accent britannique. Pourtant, dans notre quotidien, nous sommes plus susceptibles d’entendre l’accent américain. Alors quel accent anglais choisir ? Lequel apprendre et utiliser ? Découvrez-le ici.

quel accent anglais choisir - pourquoi choisir l'accent américain

 

Différences entre l’accent anglais britannique et l’accent anglais américain

Attention, il existe de nombreux accents en anglais. Entre l’accent du pays de Galles, d’Australie, d’Afrique du Sud ou encore indien, c’est facile de s’y perdre ! De plus, l’anglais est une langue officielle dans de nombreux pays, si elle n’est pas la langue maternelle des habitants. Néanmoins deux accents anglais sont principalement entendus en France : l’accent anglais britannique et l’accent américain. Quelles sont les différences entre les deux ?

L’accent britannique

La chose essentielle à savoir, c’est qu’il n’existe pas UN accent anglais britannique mais PLUSIEURS. Celui que l’on nomme « accent anglais » familièrement s’appelle en réalité « Received Pronunciation », qui correspond plus ou moins à l’accent londonien. C’est aussi celui qu’on apprend la plupart du temps au collège et au lycée.

Mais saviez-vous que les accents dans le Royaume-Uni sont légions, déjà parce qu’on parle différemment selon les pays. Par ailleurs, il existe plusieurs accents au sein même de certains pays. Vous pourriez vous dire que ce n’est pas grave parce qu’il en existe plusieurs en France et on se comprend. Eh bien… ce n’est pas aussi simple. L’accent de Liverpool est très différent de l’accent gallois par exemple, ou encore de celui d’Inverness (en Écosse). C’est ce qui rend la compréhension difficile même pour les anglophones qui n’y sont pas habitués.

Du coup, pour résumer, l’accent anglais britannique est en fait… plusieurs accents très différents ! Preuve en est dans la vidéo ci-dessous où Siobhan Thompson parle en utilisant 17 accents britanniques différents.

 

L’accent américain

Tout d’abord, par « accent américain », je veux désigner l’accent de base (souvent du Midwest) des États-Unis. Cet accent anglais est beaucoup plus utilisé, à travers le cinéma et la musique notamment. Par rapport à l’anglais « britannique », l’anglais « américain » est aussi beaucoup plus présent sur la scène internationale car la plupart des échanges (communication, commerciaux) se font sur cette base.

Il y a bien sûr des différences entre l’accent californien et celui de New York, ou entre le Nord et le Sud des États-Unis, mais ils sont assez facilement compréhensibles à l’oreille même pour des personnes non-initiées. Par là, je veux dire qu’un francophone qui apprend l’anglais américain du Midwest aura une certaine facilité à comprendre quelqu’un qui vient de Boston ou de San Francisco.

Puisque les images parlent plus que les mots, voici une vidéo qui vous montrera la différence de prononciation entre les Britanniques (accent plutôt londonien) et les Américains 🙂

 

Comment choisir le « bon » accent ?

En vidéo, Abbe notre professeure d’anglais chez MosaLingua vous explique les pour / contre de ces « deux anglais » les plus courants pour vous aider à faire votre choix entre l’anglais américain et l’anglais british. Cette vidéo est bien sûr en anglais, mais vous pouvez activer les sous-titres ainsi que réduire la vitesse de diffusion en cliquant en bas à droite si vous le souhaitez.

 

N’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour + d’astuces en vidéos

 

Pourquoi choisir l’accent américain ?

Comme le dit Abbe dans la vidéo, et comme nous vous le disons souvent, chez MosaLingua : nous avons un léger penchant pour l’accent américain. Cet accent nous semble en effet plus naturel, et plus utile. Pourquoi ?

  • Comme dit précédemment, l’anglais américain est plus utilisé et écouté en France. Grâce aux films, aux séries, à la musique, nous y sommes largement exposés. Sans nous en rendre compte, nous « écoutons » et sommes confrontés bien plus fréquemment à l’accent américain qu’à l’accent britannique. Vous en doutez ? Allez jeter un petit coup d’œil au programme TV pour voir d’où viennent les productions… Vous serez surpris de voir le nombre de films / séries provenant des États-Unis.
  • Il semble beaucoup plus « facile » de parler avec un-e Américain-e qu’avec un-e Britannique. La raison ? Les premiers sont tout simplement beaucoup plus nombreux que les seconds. Et oui, on compte plus de 320 millions d’habitants aux Etats-Unis* contre plus de 65 millions de Britanniques*. 
  • Dernière raison, et pas des moindres, c’est qu’il est beaucoup plus facile pour un Francophone de comprendre un Américain, peu importe d’où il vient. Ce n’est pas aussi évident avec un Britannique. En effet, l’accent écossais diffère complètement de l’accent gallois. D’ailleurs, ceux-ci sont tous les deux presque incompréhensibles pour des personnes qui ont appris l’accent britannique de Londres.

Cependant, si vous avez une affinité particulière avec le british accent, libre à vous de l’apprendre ! Si vous souhaitez voyager en Angleterre par exemple, il est beaucoup plus utile pour vous d’apprendre l’accent britannique. Vous pouvez travailler ainsi votre prononciation en regardant des films britanniques, des séries ou en échangeant avec un correspondant plutôt britannique.

Sachez néanmoins qu’il y a un choix à faire à un moment donné car certains termes existent en anglais américain et en anglais britannique mais ne veulent pas dire la même chose. Par exemple, un Américain dira an elevator alors qu’un Anglais dira a lift pour désigner un ascenseur. Plus gênant, a rubber existe dans les deux cas : en anglais britannique, ça signifie « un préservatif »; en anglais américain, ça veut dire « une gomme ». Il est donc important de choisir. Le but d’apprendre une langue est de se faire comprendre par le plus grand nombre, non ?

 

Comment apprendre l’accent américain ?

Pour apprendre l’accent américain, il faut SURTOUT l’écouter ce qui est aujourd’hui facile grâce à la multitude de ressources à notre disposition. Ensuite, nous recommandons de le pratiquer dès que vous le pouvez. Écoutez, imitez, parlez, et le tour est joué.

Aussi, chez MosaLingua, nous sommes persuadés que l’apprentissage doit toujours rester fun. Si vous prenez du plaisir à apprendre et si vous considérez votre apprentissage comme un jeu, vous apprendrez plus facilement.

Il est temps de rentrer dans le vif du sujet : voici mes conseils pour améliorer votre accent, et apprendre l’accent américain.

1. Ecouter et s’exposer à l’accent américain le plus possible 

Cela peut sembler évident mais la manière la plus simple de comprendre l’accent américain est de l’écouter. Quoi de plus de plus agréable que de regarder un film ou une série justement ? Allier l’utile à l’agréable est une belle manière d’apprendre. En regardant des films et des séries en anglais, vous familiariserez votre oreille avec la prononciation et l’accent. Inconsciemment et assez rapidement, vous améliorerez vous-même votre accent. Cela dit, il faudra le faire régulièrement pour vous exposer le plus possible à l’accent américain.

Autre technique : vous pouvez aussi trouver des audio-livres et ainsi écouter vos livres préférés dans la langue de Shakespeare. Par contre, veillez bien à regarder quel accent anglais est employé.

2. Apprendre la bonne prononciation dès le début

C’est un des pièges classiques : commencer à apprendre des mots et phrases en anglais sans faire attention à la bonne prononciation. Le problème, c’est que de cette façon de mauvaises habitudes peuvent s’installer (par exemple, prononcer le « th » de the comme notre « z »)… Des habitudes dures à perdre ensuite. C’est pour cette raison que dans notre application pour apprendre l’anglais, vous pouvez entendre dès le début de votre apprentissage, des locuteurs natifs prononcer les mots. En effet, les mots et phrases de notre appli ont été enregistrés par des américains. Aussi, un des exercices de notre appli consiste à écouter ces mots et phrases, et à les répéter, ce qui constitue un bon entraînement pour commencer. Ensuite, même la mémorisation passe par la prononciation : de cette façon, tous les mots et toutes les phrases apprises seront mémorisés avec la prononciation correcte.

Ces conseils s’appliquent surtout aux personnes qui commencent et aux débutants. Si vous avez déjà un bon niveau (voire intermédiaire) en anglais mais vous pensez que votre prononciation peut être améliorée, pas de crainte ! Cela sera un peu plus fastidieux mais vous pouvez tout à faire réapprendre la bonne prononciation. Comme toujours « practice makes perfect« , c’est donc juste une question d’entraînement et de pratique.

3. Prêter attention aux spécificités de l’accent américain

Chaque accent a ses spécificités, son rythme, sa musicalité et surtout une manière particulière de prononcer certaines voyelles et consonnes. Une bonne façon de commencer est de faire attention aux sons spécifiques de l’accent américain.

Vous trouverez les plus importants sur notre chaîne Youtube et en particulier dans notre playlist sur la prononciation anglaise. Elle comporte en effet plusieurs exemples qui vous feront progresser petit à petit. Grâce à cela et à un travail d’imitation et de répétition, vous pourrez améliorer votre accent.

4. Pratiquer avec des américains

Of course! Pour parler comme un américain, vous devez écouter mais aussi… parler. Alors, pourquoi ne pas trouver un correspondant américain pour vous habituer à cet accent et essayer de l’imiter ? Cela peut même devenir un jeu, et cela sera toujours très agréable d’échanger avec une autre personne.

5. Essayer d’imiter l’accent américain

Au début, ce n’est pas facile de changer son accent car il faut accepter de prononcer différemment. Naturellement, il n’est pas question ici de devenir un imitateur et essayer de passer pour un natif américain : c’est un objectif très difficile à atteindre pour la plupart d’entre nous.

L’idée est d’utiliser l’accent américain comme modèle pour essayer de s’en rapprocher, surtout pour avoir une prononciation correcte. Et comme toujours, une bonne idée est de prendre cela comme un jeu et s’amuser. D’ailleurs, une technique assez intéressante est celle du shadowing, qui prévoit la répétition des phrases que vous venez d’écouter pour essayer de vous rapprocher du « son modèle ». Cela peut être fait avec des répliques de séries et films, et ça peut être vraiment fun.

6. Et si vous suiviez une formation ?

Pour vous aider à adopter une bonne prononciation en anglais, nous avons conçu le MasterClass Speak English with confidence. Cette formation vous donne accès à de nombreuses ressources, exercices, vidéos à travers de 10 modules d’apprentissage. Et si nous vous parlons de cette formation ici, c’est que nous avons choisi d’enseigner l’accent américain.

7. Ecouter un maximum d’accents

Enfin, si vous avez le temps, je ne peux que vous conseiller d’écouter le maximum d’accents anglais :

  1. Plus votre oreille reconnaîtra les accents, plus vous aurez des facilités à en comprendre des nouveaux.
  2. Cela vous ouvrira de nouvelles portes. Vous avez envie de partir au Kenya ? Eh bien, c’est toujours utile de reconnaître l’accent kényan. Vous pourrez ainsi découvrir plus amplement une nouvelle culture.

Mais en ce qui concerne l’apprentissage et la pratique, notre conseil est de se concentrer sur un seul accent et si possible celui américain. Nous espérons vous avoir convaincu de l’intérêt de choisir l’accent américain pour améliorer votre prononciation. Et bon courage dans votre apprentissage !

Pour aller plus loin

nous vous conseillons ces articles susceptibles de vous intéresser :

Nous avons également ce podcast sur le sujet qui pourrait vous plaire !
Listen to « #38 – How To Choose Your English Accent » on Spreaker.

*Source : Wikipédia, 2016 et Wikipédia, 2017