Mémoriser du vocabulaire est probablement la tâche la plus importante lorsqu’on apprend une nouvelle langue… Mais les langues se composent de milliers de mots. Alors inévitablement, on peut se demander combien de mots pour parler une langue doit-on connaître. On essaie de répondre à la question dans cet article.

combien de mots pour parler une langue

Vocabulaire actif et vocabulaire passif

On compte 170 000 mots en anglais. Cela fait beaucoup, n’est-ce pas ? Mais ne vous découragez pas ! Nous avons de bonnes nouvelles pour vous, si vous apprenez l’anglais ou toute autre langue étrangère :

  1. même les locuteurs natifs ne connaissent pas tous les mots de leur dictionnaire. Une « personne type » par exemple connaît 70 000 mots environ.
  2. un locuteur natif utilise activement seulement une fraction de ces mots quand il parle. Disons entre 10 000 et 15 000 mots.

Ici, il est important de bien comprendre la différence entre « connaissance passive » et « connaissance active » du vocabulaire. Un vocabulaire dit « actif » est celui dont nous avons besoin pour parler et écrire.

Le vocabulaire dit « passif » est celui dont nous avons besoin pour simplement comprendre ce qu’on lit ou on écoute. Ainsi, votre vocabulaire « actif » peut être bien moindre que votre vocabulaire « passif ».

Comment compter les mots dont nous avons besoin pour parler une langue ?

Au-delà de cette différence vocabulaire actif VS passif, la façon dont nous comptons les mots est à prendre en compte pour bien répondre à cette question « combien de mots pour parler une langue« . Nous, nous dirons par exemple que « run« , « runs » et « ran » (courir, court, courait en anglais) peuvent être considérés comme un seul et unique mot, car ce sont tous des déclinaisons du même verbe. Au contraire, « runner » (coureur) est un nom, et devra donc être considéré comme un seul mot. Certains linguistes pourraient ne pas être d’accord, mais il est difficile de donner une réponse exacte…

Alors, combien de mots pour parler une langue ?

Entre nous, le nombre de mots dont nous avons besoin pour parler une langue n’est pas vraiment la question… La question est de savoir pourquoi vous voulez apprendre cette langue. En effet, chaque apprenant a des objectifs différents et en fonction de ces objectifs, le nombre de mots à connaître peut varier. Ainsi,

  • 300 à 600 mots peuvent suffire si vous voulez partir en voyage quelques jours quelque part, faire du tourisme.
  • Par contre, si vous souhaitez atteindre un niveau où vous pourrez discuter, vous aurez alors besoin de connaître « activement » entre 1 000 et 3 000 mots. Grâce à un certain vocabulaire, vous serez capable de gérer diverses situations et conversations quotidiennes, vous comprendrez et serez également compris lorsque vous voyagerez. C’est un bon niveau qui vous donnera beaucoup de satisfaction.
  • Mais de la même façon, ce n’est pas suffisant pour couvrir tous les besoins de quelqu’un qui souhaite partir par exemple, travailler ou étudier dans un pays étranger. Si vous souhaitez atteindre un niveau avancé, vous aurez alors probablement besoin de 6 000 et 10 000 mots.
  • Et si vous voulez parler aussi couramment qu’un natif, vous devez alors savoir 10 000 à 15 000 mots.

Comme vous le voyez, l’objectif final fait énormément évoluer le nombre de mots à connaître…

La qualité avant la quantité !

Les chiffres ci-dessus vous permettent de vous faire une idée générale. Mais ici, chez MosaLingua, nous nous préoccupons plus de la qualité du vocabulaire que de la quantité. Nous considérons que le choix des mots à connaître est plus important que le nombre de vocabulaire actif et passif.

Dans le passé, j’ai fait l’erreur d’essayer d’apprendre aveuglément beaucoup de mots sans mettre en priorité les plus communs et utiles… Mais, vraiment, choisir les bons mots à apprendre change la donne. Donc un conseil : concentrez-vous avant tout sur les mots dont vous avez besoin exactement plus que sur la quantité de mots dont vous avez besoin pour parler une langue.

Vous vous dites « ok, mais comment est-ce que je peux choisir les bons mots à apprendre ? » Vous pouvez commencer par utiliser ce que l’on appelle les listes de fréquence. Ces listes sont basées sur le nombre de fois qu’un mot apparaît dans une situation spécifique. Si vous débutez, je vous conseille de d’abord vous concentrer sur les listes de fréquence basées sur les interactions sociales. Ces listes vous encouragent à mettre en priorité les verbes comme « to go » (aller) par exemple, plutôt que « to sweep » (balayer), verbe irrégulier que nous sommes beaucoup à avoir appris à l’école… Mais qui n’est pas immédiatement nécessaire pour commencer.

Et comment ne pas oublier les mots ?

Une fois que vous avez choisi les bons mots, l’autre défi est de ne pas les oublier. Pour ça, rien n’est plus efficace que le SRS, abréviation pour Spaced Repetition System (Système de répétition espacée). Pour résumer, c’est une méthode très efficace qui vous pousse à revoir un mot juste avant de l’oublier. De cette manière, vous vous souvenez plus facilement de ce que vous apprenez en le gardant toujours à l’esprit. C’est parfait pour la mémorisation à long terme.

De cette façon, le mot s’inscrit d’abord dans votre vocabulaire passif puis, après beaucoup de répétition, passe dans votre vocabulaire actif. Bien sûr, le meilleur moyen « d’activer le mot » est de vous forcer à l’utiliser dans votre discours.

Si vous voulez économiser du temps et de l’énergie, on vous conseille de vous faire aider par une application comme MosaLingua, qui est à la fois basée sur les listes de fréquences et la répétition espacée. Il y a plus de 3 000 mots et phrases dans nos appli mobiles, vous trouverez plus de 6 000 flashcards dans MosaLingua Premium (Web & Mobile), et vous pourrez mémoriser jusqu’à 10 000 mots car la majorité des flashcards incluent des phrases d’exemple. De plus, en seulement 10 minutes par jour, vous pourrez atteindre un niveau pour discuter en 3 à 6 mois. Faites l’essai : l’appli comme MosaLingua Premium (Web & Mobile) vous proposent un essai gratuit !

En savoir plus

3 choses à garder en tête !

Pour récapituler :

  • le nombre de mots à connaître pour parler une langue dépend vraiment de votre but. N’oubliez pas que 300 à 600 mots peuvent être suffisants pour voyager / séjour touristique, et 1 000 mots sont au moins nécessaires pour une conversation.
  • le plus important n’est pas de savoir combien de mots pour parler une langue, mais de savoir quels mots connaître. Choisissez, pour commencer, les mots les plus communs pour maximiser vos progrès et évitez de perdre votre temps.
  • enfin, soyez sûrs de ne pas oublier ce que vous avez appris en utilisant des méthodes intelligentes comme le SRS, que l’application et les leçons sur MosaLingua utilisent, par exemple.

Le récap en vidéo

Luca revient sur la question de « combien de mots connaître pour une langue », et essaie de vous expliquer en vidéo. Cette vidéo a été enregistrée en anglais, mais vous pouvez bénéficier des sous-titres (en anglais, français ou autres) en cliquant en bas à droite sur l’engrenage de la vidéo. Bon visionnage !

 

Et n’oubliez pas de vous abonner à notre chaîne YouTube pour profiter de toutes les astuces en vidéo.

N’hésitez pas à nous partager dans les commentaires le nombre de mots que vous connaissez / souhaitez connaître, et vos méthodes redoutables pour apprendre.