Parler anglais est une compétence essentielle à acquérir pour les stars du cinéma étrangères. Découvrez avec Lisa-Joy le niveau de ces stars étrangères qui parlent anglais et comment ils se débrouillent dans la langue de Shakespeare. Vous vous rendrez compte que tous, parmi le choix de Lisa-Joy, n’ont pas la même facilité. Pour mieux comprendre et écouter la différence entre les accents, nous vous conseillons de suivre avec la vidéo.

Acteurs qui parlent/parlant anglais - MosaLingua

Les stars étrangères savent-elles si bien parler anglais ?

Parler anglais est l’une des principales compétences que les acteurs de cinéma doivent avoir. Mais ce n’est pas une compétence que tous les acteurs et actrices développent au même niveau.

Regardons ensemble quelques-uns de nos acteurs et actrices préférés et découvrons leur niveau d’anglais.

Rodrigo Santoro

« C’est un drame familial. C’est… ça tourne autour du thème de la famille et la famille dans laquelle tu es né et, euh… la famille que tu te crées, tu vois ? Ça parle aussi du désir de s’intégrer, tu vois, et tous ces gens, ils se rassemblent parce qu’ils veulent juste faire partie de quelque chose. Ils veulent que quelqu’un surveillent leurs arrières et, tu vois, le film explore tout ça. »

Pourriez-vous penser que cet homme n’est pas un anglophone natif ? Son anglais est vraiment bon ! Il utilise un large champ de vocabulaire, utilise des verbes à particules, des expressions comme « le désir de s’intégrer » ou « surveiller ses arrières ». C’est impressionnant ! Visiblement, vivre dans un pays anglophone pendant longtemps a eu un impact positif sur la fluidité avec laquelle il parle la langue. On ne peut pas le nier : Rodrigo Santoro est une vraie source d’inspiration pour tous les apprenants brésiliens !

Roberto Benigni

« Parce qu’à Cannes, je ne m’attendais pas à recevoir un si merveilleux, merveilleux prix ! Du coup j’ai perdu la tête ! J’étais dans les nuages ! En pleine envolée délirante !
– Attendez une seconde ! Vous ne savez pas comment dire la plupart des mots mais vous savez dire « en pleine envolée délirante » ? C’est génial !
– Quoi ? Qu’est-ce qu’il a dit ?
– Il a dit ‘Félicitations !’
– Merci ! Merci ! »

Je sais pas pour vous, mais moi j’adore les accents. Et j’adore particulièrement cette interview avec Roberto ! Son anglais n’est visiblement pas aussi bon que celui de Rodrigo, l’acteur précédent, mais il a réussi à se faire comprendre. Il ne comprend pas toujours lui-même les locuteurs natifs, pourtant il n’a pas honte de demander de répéter, ni même gêné qu’on puisse rire de son anglais.

Et c’est quelque chose à mettre en avant pour tous les apprenants en anglais : certains locuteurs natifs ne vous comprennent pas toujours, et peuvent même se moquer de vous si vous prononcez mal un mot ou si vous faites une erreur rigolote. Ne le prenez pas mal. Rigolez-en seulement et apprenez de votre erreur !

En fait, nous, les anglophones natifs, nous apprécions vraiment quand un non-natif essaie de parler notre langue et fait des efforts. C’est pourquoi on n’attend pas de vous que vous parliez parfaitement. A propos d’accents, n’en soyez jamais gêné, à moins que cela vous empêche de vous faire comprendre. Vous savez pourquoi ? Un accent, c’est une identité, ça raconte aux autres qui vous êtes. C’est pourquoi chez MosaLingua, nous célébrons tous les différents types d’accents.

Omar Sy

« Ça peut… ouais, c’est ce que j’ai fait quand je suis arrivé ici, parce que j’ai essayé d’apprendre l’anglais et j’ai commencé à regarder la télé et j’ai regardé CNN et ils parlaient si vite, j’ai dit : ‘Ok, je n’apprendrais jamais cette langue’. Et j’ai dit : ‘Ok, le jour où je les comprendrais, je gèrerai.’ Donc j’ai commencé… euh… J’ai essayé une autre chaîne. C’était Bravo et j’ai commencé avec les Kardashians. »

Ne jamais dire jamais ! L’anglais d’Omar s’est nettement amélioré avec les années et son accent s’est significativement réduit. C’est vraiment plaisant de le voir si bien parler anglais et c’est aussi vraiment satisfaisant de le voir briller en tant qu’acteur.

Salma Hayek et Penelope Cruz

Ces deux femmes sont talentueuses et ont beaucoup en commun, hormis leurs styles et leur profession. Leur accent est vraiment très similaire. Saurez-vous les reconnaître ?

« …parente de Penelope Cruz ? Pas le même… pas le même sang, mais c’est comme une sœur. »
« Je mange beaucoup ! Je mange plus que tous mes amis. À part Salma. Elle et moi on mange beaucoup, toutes les deux. »
« Fantastique, énigmatique, extraordinairement belle : Penelope Cruz ! »

L’une vient de Mexico et l’autre d’Espagne. Vous comprenez ce que je veux dire par « célébrer les accents » et ne pas en avoir honte ? Ces deux femmes ont de forts accents et il est agréable de les écouter. Je ne peux imaginer aucune de ces femmes s’exprimer autrement. Leur anglais n’est pas parfait, mais il est quand même très bon, à un niveau avancé, je dirais. Et leur anglais se ressemble sûrement parce qu’elles partagent la même langue maternelle : l’espagnol.

Penelope Cruz fait quelque chose d’intéressant un peu plus loin dans l’interview :

« Je ne connais pas le mot en anglais… ‘despressurization’ ? ‘dipressurization’ ?
– Oh… ‘depressurization’, c’est quand il n’y a plus de pression dans la cabine.
– Elle était en train de remplir une « carte de costume » ?
– Une carte de douane…
– Une carte de douane d’immigration… »

Vous voyez ? Quand elle ne connait pas un mot précis en anglais, elle essaie quand même de le dire ou demande à son auditeur. Ça représente une communication et une confiance excellentes. Ayez confiance en vous quand parlez anglais, même si ce n’est pas votre langue maternelle.

Saviez-vous qu’il y a en fait plus de gens dans le monde qui parlent anglais comme deuxième langue plutôt que comme leur langue maternelle ? Eh oui ! Les anglophones non-natifs dépassent les anglophones natifs. Et il y a deux autres langues dans le monde qui ont plus de locuteurs natifs, avant la langue anglaise. L’espagnol arrive en seconde place avec plus de 450 millions de natifs partout dans le monde.

Devinez-vous quelle langue arrive en première position ? Le prochain acteur est un indice.

Jackie Chan

« Salut, je suis Jackie Chan ! Je vais m’infiltrer sur Internet. Je m’entraîne. Matin : karaté, après-midi : hapkido, soir : boxe. Milieu de soirée : club de remise en forme. Donc, c’est pourquoi je peux vivre 80 ans tout en ayant l’air d’en avoir 60.

‘Arnold Schwarzenegger et Jackie Chan ont le même accent.’

Non. Son accent, c’est plus… ‘Je reviendrai !’ Mon accent ressemble toujours à celui d’un bébé… Assez sexy ! »

Jackie Chan ! C’est l’un de mes préférés ! Alors quelle langue a le plus de locuteurs natifs, devant l’anglais et l’espagnol ? Le chinois, bien sûr ! Mais, comme vous pouvez le voir, si vous voulez réussir à Hollywood, vous devrez apprendre l’anglais. Même si votre accent ressemble toujours à « celui d’un bébé » après des années.

Daniel Brühl

Notre prochain acteur n’est malheureusement pas encore un nom familier, mais mérite d’être mentionné. Si vous êtes Français, vous l’avez peut-être déjà vu jouer dans deux films bien connus dans l’Hexagone : Goodbye Lenin et Joyeux Noël.

« … mais j’ai aussi rencontré d’anciens pilotes de sa génération, Jackie Stewart et Nelson Piquet, et j’ai pu voir les différences entre ces mecs rock and roll des années 70 et les pilotes modernes. »

« J’ai le bilan ici. Je suis la seule personne dans l’histoire à avoir fait le ring en moins de 7 minutes. Donc en fait, c’est à mon avantage de courir aujourd’hui. Parce que je suis plus rapide que vous tous ! »

C’est impressionnant la façon dont Daniel peut imiter un accent, comme dans cet extrait du film Rush. Toutefois, Daniel a un avantage. Il est moitié allemand-moitié espagnol et il a été élevé dans un environnement multilingue. Il a grandi en parlant allemand, français, espagnol et portugais. Ensuite, il a appris à parler anglais à l’école. C’est un véritable polyglotte et cela fait de lui un passe-partout pour les rôles internationaux et nationaux.

Nous espérons voir Daniel plus souvent sur le grand écran à l’avenir.

Alicia Vikander et Alexander Skarsgård

Et pour finir, voici deux stars du cinéma suédoises. Les scandinaves sont reconnus pour être les meilleurs locuteurs anglais non-natifs. Alors regardons si Alicia Vikander, plus connue sous le nom de Lara Croft, et Alexander Skarsgård – « Tarzan » ? – peuvent vous le prouver.

« Voyons voir : ‘Est-ce qu’Alicia Vikander mange-t-elle ?’ C’est probablement l’une de mes plus grandes passions dans la vie. Je ne mange pas beaucoup de viande rouge, mais à part ça, je mange de tout !
‘Quelles langues Alicia Vikander parle-t-elle ?’ J’essaye avec mon anglais ! Ce n’est pas ma langue maternelle… C’est le suédois. »

« Non, je suis… Je suis né et j’ai été élevé en Suède. Et nous avons un truc en Suède appelé « Jantelagen », la loi de Jante…
– Vous dites ‘Jantelagen’ ?
– Oui, ‘Jantelagen’. Et c’est un vrai truc. C’est.. et c’est la loi de Jante, ça veut dire en gros… euh… Ne te pense pas spécial. C’est genre un code de conduite… »

Ne dirait-on pas des natifs ? Ils n’ont pas fait d’erreurs ! L’accent d’Alicia sonne plus britannique par rapport au fait qu’elle a vécu en Angleterre pendant longtemps, tandis que celui d’Alexander sonne plus nord-américain.

Si vous êtes un locuteur anglais non-natif, vous êtes-vous identifié à l’un de ces acteurs en terme d’accent ?

Dites-nous dans les commentaires lequel vous avez préféré. J’espère qu’ils vous ont inspiré ! Mais surtout, ne vous comparez pas trop avec ces personnes, parce qu’apprendre une langue, c’est un processus individuel.

Toutes les astuces en vidéo

Vous pouvez retrouver toutes les astuces de Lisa-Joy en vidéo. Elle est en anglais, mais il existe des sous-titres en français (et en d’autres langues) si besoin. Cliquez sur la roue pour les activer et vous pourrez aussi ralentir la vitesse de diction si besoin.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube !

Pour aller plus loin

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à regarder ceux-ci aussi :