Beaucoup d’apprenants indépendants en langue évitent de pratiquer cette compétence, parce que ça leur donne d’horribles souvenirs de leurs cours de langue au lycée : l’expression écrite ! Pourtant travailler votre expression écrite peut vous ouvrir des portes. Sans avoir besoin d’écrire une dissertation ou des fiches de lecture, Abbe vous donne quelques exercices amusants et efficaces pour vous donner envie de vous entraîner.

Travaillez votre expression écrite en vous amusant

Comment travailler votre expression écrite en vous amusant ?

Quand vous commencez tout juste à apprendre une nouvelle langue, il est important de concentrer vos efforts sur le fait de parler et d’écouter. Nous croyons que ces compétences sont celles qui vous donnent le plus de chances de réussir car elles vous permettent de communiquer avec les gens plus rapidement. En être capable donne généralement un sentiment de réussite, ce qui motive pour continuer à apprendre votre langue-cible. Mais apprendre à bien l’écrire vaut le coup aussi !

Travailler votre expression écrite peut vous aider à mieux mémoriser les nouveaux mots sur le long-terme, car ça fait appel à votre mémoire kinesthésique, notamment quand vous écrivez à la main. Le taux moyen de rétention est de 75%, selon la pyramide d’apprentissage, contrairement à quelque chose de plus passif, comme l’écoute ou la lecture. Cela fait aussi réfléchir quant à la mécanique de votre langue-cible : la construction des phrases, l’utilisation des différents temps verbaux, quelles tournures de phrases sont les plus naturelles, etc. Ce qui est également bénéfique pour votre expression orale.

Savoir comment bien écrire dans une langue étrangère va faire de vous un atout précieux dans votre entreprise actuelle ou va démarquer votre CV du reste des candidats lors d’un recrutement. Ecrire peut être également un formidable exutoire créatif qui soulage le stress et l’anxiété et améliore votre santé mentale en général.

Si vous ne pensiez pas qu’apprendre à écrire était important, j’espère vous avoir convaincu. Voici maintenant 6 astuces pour travailler votre expression écrite, ainsi que des moyens amusants de mettre en pratique ces conseils.

Essayez d’écrire tous les jours

J’aime souvent commencer ma journée en écrivant 5 à 15 minutes, ce qui est presque de la méditation. Pourquoi ne pas faire pareil ? Le but, ici, est de ne rien vous imposer, de ne pas vous préoccuper de la conjugaison et de ne pas revenir sur votre travail pour le corriger. Simplement, réglez un minuteur, posez un stylo sur le papier (le mieux est d’écrire à la main) et écrivez sans discontinuer sur tout ce qui vous vient à l’esprit jusqu’à ce que le minuteur sonne.

L’écriture libre est une habitude amusante et sans stress pour s’entraîner à écrire quotidiennement et pour aider vos idées à venir plus naturellement dans votre langue-cible.

Ne commencez pas avec un roman

Au risque de me répéter : ne commencez pas avec un roman ! La meilleure façon d’être dépassé et dégoûté d’écrire dans une langue étrangère, c’est en essayant d’en faire trop à la fois. Donc si vous avez du mal à trouver la volonté de vous entraîner à l’écrit, mettez sur pause vos plans pour ce roman en italien et optez plutôt pour de nombreux petits textes.

Poster sur les réseaux sociaux est un moyen amusant de s’entraîner à écrire pendant de courtes mais fréquentes périodes de temps. Surtout les tweets, puisque le nombre de caractères est limité. Vous pouvez tweeter sur votre journée, sur vos célébrités ou marques préférées, ou encore sur ce que vous pensez de nouveaux articles. Rendez-le juste pertinent pour vous !

Poster sur les réseaux sociaux peut être un bon moyen de rester focalisé sur votre pratique de la langue. Cependant, vous pouvez aussi créer un compte séparé dédié à votre langue-cible si vous ne voulez pas que tous vos abonnés voient votre pratique en langue.

Ne donnez pas l’impression d’être à l’école

Si vous pensez détester pratiquer l’écrit, éloignez-vous aussi loin que possible des rédactions « traditionnelles ». A la place, tchattez ou envoyez des messages à un correspondant. Si vous trouvez quelqu’un avec qui vous pourriez bien vous entendre, le temps passera tellement vite quand vous vous écrirez que vous n’aurez pas l’impression de vous entraîner. Tout comme quand vous envoyez un message à un ami.

Certains jurent même que les applis de rencontre sont la raison pour laquelle ils sont devenus si bons à l’écrit dans leur langue-cible ! Et ne jugez pas avant d’avoir essayé ! Vous pouvez configurer la plupart des applis de rencontre pour rechercher des personnes qui vous correspondent dans une ville en particulier. Un conseil : choisissez-en une où ils parlent votre langue-cible.

Ayez un retour

C’est mieux d’avoir un retour humain sur votre écrit, mais si vous n’êtes pas encore à l’aise avec ça, utiliser les correcteurs automatiques gratuits est une autre bonne option.

LanguageTool est un bon outil à consulter car il prend en compte de nombreuses langues différentes. Microsoft Word a aussi des fonctions intégrées d’aide à la rédaction. Si vous apprenez l’espagnol, il y a l’outil en ligne appelé SpanishChecker ; BonPatron pour le français ; DudenMentor pour l’allemand ; et Grammarly ou Write & Improve qui est un outil gratuit développé par Cambridge pour l’anglais. Write & Improve est très intéressant parce qu’il vous donne également des indications pour différents niveaux si vous ne savez pas trop sur quoi écrire.

Pour rendre ces ressources amusantes, rien de plus simple : pensez-y comme un défi envers vous-même et essayez de voir si vous pouvez battre votre précédent score en faisant moins d’erreurs.

Malheureusement, ces outils automatiques ne sont pas toujours exacts. N’oubliez donc pas de faire votre propre recherche pour vous assurer qu’ils n’ont pas signalé de fautes par erreur.

 …mais pas trop

Il est tout à fait normal de vouloir savoir ce que vous pouvez améliorer quand vous écrivez, donc un retour est important. Mais vous ne voulez sûrement pas non plus avoir l’impression d’être constamment « noté ». Il est alors important garder pour vous certains de vos écrits et de pratiquer juste pour vous entraîner.

Comme pour l’écriture libre, le simple fait d’écrire beaucoup peut vous aider à vous améliorer. Mon conseil : créez un blog personnel ou commencez un journal dans ce but. De plus, vous n’avez pas à le remplir que de vos écrits. Vous pouvez y ajouter des citations ou des phrases et expressions que vous rencontrez quand vous lisez et que vous appréciez particulièrement, notamment si elles vous inspirent pour écrire.

Lisez

Enfin, pour bien écrire dans n’importe quelle langue, vous devez lire, surtout quand vous êtes en train d’apprendre à écrire dans un but spécifique. Mon conseil est de lire une tonne de textes similaires écrits dans votre langue-cible. Puis écrivez en imitant le style plutôt que de traduire directement à partir de votre langue natale.

Toutefois, la traduction peut se révéler bénéfique et être par ailleurs un autre exercice d’écriture amusant. Choisissez pour cela un genre spécifique de texte à lire et à analyser. Les e-mails d’affaire et les mémos peuvent aider si vous voulez travailler votre expression écrite dans votre langue-cible, dans un contexte professionnel. Les éditos des journaux peuvent vous aider à travailler votre logique et votre argumentation.

Les poèmes et les chansons sont aussi supers pour apprendre le rythme et les rimes. Ensuite, une fois que vous avez choisi un texte, essayez de copier ce style le plus précisément possible.

Récapitulatif

Pour résumer cette liste de conseils et les différentes façons amusantes de s’entraîner à écrire :

  • intégrez l’écriture dans votre pratique quotidienne de la langue, et pour ce faire, essayez l’écriture libre ;
  • faites-en sorte que vos séances d’entraînement soient courtes ;
  • puisqu’il y a de fortes chances que vous soyez sur les réseaux sociaux, essayez d’écrire quelques courts Tweets ou légendes Instagram chaque jour ;
  • trouvez le côté pratique de l’écriture ;
  • envoyez des SMS à un correspondant ;
  • faites-vous corriger et obtenez des retours sur vos écrits, en utilisant, par exemple, un outil d’aide à la rédaction automatique ;
  • gardez privé un peu de votre travail afin de ne pas vous mettre trop de pression, grâce à un blog personnel ou un journal ;
  • lisez, lisez, lisez !
  • et enfin, imitez différents styles ou traduisez ce que vous lisez : cela vous permettra de pratiquer votre écrit tout en vous amusant.

J’espère que vous appréciez d’écrire autant que moi ! Dites-moi dans les commentaires si j’ai réussi à changer votre perspective sur la pratique de l’écrit.

Bon apprentissage !

Toutes les astuces en vidéo

Vous pouvez retrouver toutes les astuces d’Abbe en vidéo. Elle est en anglais, mais il existe des sous-titres en français (et en d’autres langues) si besoin. Cliquez sur la roue pour les activer et vous pourrez aussi ralentir la vitesse de diction si besoin.

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube !

Pour aller plus loin

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à regarder celui-ci aussi :

  • 4 outils formidables pour apprendre à écrire en anglais, espagnol, allemand, italien, portugais brésilien (et dans les autres langues)