Jacques Brel l’appelait « le Plat Pays » en 1962, vous la connaissez peut-être aussi sous le nom de « Outre-Quiévrain »… Il s’agit bien de la Belgique. Mais connaissons-nous ce beau pays si bien que ça ? Par exemple, quelle langue parle-t-on en Belgique ? « Le français » répondrez-vous sans hésitation. Mais pas que ! Alors apprendre le français vous sera utile si vous décidez d’y voyager mais vous risquez de ne pas vous faire comprendre partout.

quelle langue parle-t-on en belgique

La Belgique en plusieurs régions

Avant toute chose, il est important de savoir comment est constituée la Belgique. Ce pays de 11 millions d’habitants compte 3 régions. Précisons d’ailleurs : régions « géographiques ». Vous comprendrez pourquoi dans un instant. Ces 3 régions sont la Région flamande au nord, la Région wallonne au sud et la Région de Bruxelles-Capitale plus ou moins centrale. Ce qui est intrigant, c’est que malgré ces 3 régions géographiques, la Belgique présente 4 régions « linguistiques ». Une erreur de calcul ? Pas vraiment.

Entourée de la France, de l’Allemagne et des Pays-Bas, il y a de fortes chances pour que l’on retrouve des influences de ces pays. C’est donc sans surprise que les 3 régions linguistiques principales sont les suivantes :

  • la zone néerlandaise,
  • la zone française,
  • la zone allemande,
  • et la région Bruxelles-Capitale qui est tout simplement sa propre zone linguistique.

Vous l’avez compris, chaque région ou zone linguistique représente une langue. Enfin… Plus ou moins.

Quelles langues parle-t-on en Belgique ? Voici :

  • le néerlandais,
  • le français,
  • et l’allemand.

Il s’agit des 3 langues officielles de la Belgique.

Et puis il y a Bruxelles-Capitale : c’est cette toute petite zone comparée au reste du pays tellement étonnante ! Celle-ci est bilingue : le français et le néerlandais y sont les 2 langues officielles.

Bruxelles-Capitale est l’une des régions les plus mutliculturelles au monde. On y compte plus de 180 nationalités différentes et plus de 100 langues parlées. En 2020, le parlement bruxellois a même inauguré « le conseil pour le multilinguisme » afin d’encourager et de discuter de l’usage des langues dans la capitale.

Avec toutes ces langues parlées, laquelle choisir ? Eh bien, le mot d’ordre en Belgique, et celui établi par la Constitution belge est le suivant : parlez la langue que vous voulez ! Donc chacun est libre de parler la langue de son choix mais il est incontournable d’employer les langues officielles de chaque région dans les écoles, l’administration, la justice, etc…

Un peu d’histoire

Bien que l’on compte 3 langues officielles en Belgique de nos jours, cela n’a pas toujours été le cas. Après l’indépendance de la Belgique en 1830, la langue officielle était le français dans tout le pays. Pourtant elle était loin d’être parlée par la majorité des Belges, qui parlaient différents patois. De plus, l’occupation hollandaise étant bien présente dans la partie nord du pays, la lutte pour la reconnaissance du néerlandais était lancée. Ce n’est qu’en 1898 que le néerlandais est devenu langue officielle aux côtés du français, dans la partie flamande.

La région germanophone quant à elle, est et a toujours été très petite en comparaison aux autres. Située le long de la frontière allemande, elle ne représente qu’1% de la population. C’est en 1963 que l’allemand devient langue officielle dans le canton d’Eupen, au nord, et le canton de Saint-Vith, au sud, soit 9 communes désormais germanophones.

La langue la plus parlée en Belgique

Vous vous attendez certainement à des chiffres spécifiques, prêt à imaginer un graphique précis de qui parle quoi. Désolée de vous décevoir mais le nombre exact n’est pas si simple à établir précisément. La raison en est assez simple : de nombreux francophones habitent en Région flamande, tout comme de nombreux néerlandophones habitent en Région wallonne. Et vous imaginez ce qu’il en est de Bruxelles-Capitale où l’on retrouve des locuteurs de tellement de langues et de nationalités diverses…

Mais pour vous aider à avoir une idée plus précise de la situation, on pourrait résumer la situation ainsi :

  • 60% de la population belge parle néerlandais,
  • environ 40% parle français,
  • et 1% parle allemand.

Alors, surpris ? Les Français, bien connus pour voir la langue et la culture française partout le seront en tout cas ! Eh oui, qui l’eut cru ? Le français n’est donc pas la langue la plus parlée en Belgique.

Pour aller plus loin

Si vous avez trouvé cet article intéressant, vous aimerez aussi :