Interview de Tom, un voyageur passionné de langues

On continue dans notre série d’interview d’utilisateur de MosaLingua. Tom utilise MosaLingua depuis longtemps, et nous a rejoint à Lyon pour son stage de fin d’étude.

Bonjour Tom, pourrais-tu te présenter ?

  interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-zhwjkohjje-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalinguaBonjour Sam, j’ai 24 ans et je termine mes études en langues  étrangères, je suis un passionné de langues et de voyages. Je  viens de  passer un semestre à étudier en Russie, et je compte  bientôt  déménager à Berlin. A vrai dire, je ne suis pas  vraiment un bon  étudiant, je suis plutôt autodidacte et j’aime  chercher des astuces et  outils efficace pour apprendre  rapidement les langues, et surtout le  russe, que j’étudie  depuis 3 ans. J’écris sur deux blogs: apprendre-le-  russe.com  et lerussefacile.com.

 

Comment s’est passé ton séjour en Russie ? Qu’est ce que tu as aimé et moins aimé ?

C’était une expérience très enrichissante. J’étais à Nijnii-Novgorod, une grosse ville à 400km à l’est de

interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-nijniinovgorod-lhiver-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Nijnii-Novgorod, l’hiver

Moscou. Je vivais dans une “Obchejite”, une cité universitaire russe, il y avait beaucoup d’étudiants internationaux j’ai adoré cette ambiance de mélange culturel. J’ai profité de ce semestre pour voyager à Moscou et St-Petersbourg. Ce sont des villes magnifiques, et j’ai rencontré des gens très intéréssants là-bas. J’ai beaucoup aimé découvir la Russie en y vivant, c’est très intéréssant de vivre parmi les gens, dans une ville où il y a très peu de touristes, il faut s’adapter constamment, faire le caméléon. Sur certains points c’est très difficile, notamment quand on parle des sujets sensibles. Les russes sont francs et s’en foutent un peu du politiquement correct, et sont très curieux de savoir ce que pensent les français.

 

Et il me semble que tu apprends d’autres langues aussi, non ?

 

interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-30102013img2175-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua Oui, j’ai en fait une liste de langues que j’apprends et que je  veux apprendre. En ce moment je me concentre sur l’anglais,  le russe et l’allemand. J’essaie aussi de maintenir un petit  niveau en espagnol et j’apprends aussi le turc. Mon objectif  c’est aussi d’apprendre le mandarin et l’espéranto. Le réel  intérêt pour moi c’est de comprendre comment on apprend,  et quelles méthodes sont inutiles, lesquelles sont réellement  efficaces. Le russe est la langue qui me donne le plus de fil à  retordre, parce que la richesse du vocabulaire utilisé et la  complexité de la grammaire la rendent difficile à simplifier. Mais je reste convaincu qu’il est possible de se débrouiller rapidement.

 

Génial ! Quels sont tes motivations pour apprendre toutes ces langues ? Tu arrives à ne pas t’éparpiller ?

interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-07112012img0585-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Apprendre le russe m’a aussi permis de découvrir l’Ukraine de l’intérieur, ici dans la zone d’exclusion, devant la centrale de Chernobyl …

Une langue c’est avant tout un moyen de communication, j’aime beaucoup cette citation de N.Mandela:  “If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.”

Parce que le plus important pour moi c’est l’émotion, le contact avec l’autre. J’ai vraiment découvert ça la première fois en Russie: je voyageais tout seul et j’essayais de parler russe au maximum: je parlais atrocement mal, avec plein de fautes, mais les gens se sont montrés incroyablement sympa avec moi, très aidant. Ça m’a aussi permis d’avoir beaucoup de succès auprès des filles!

Maintenant, à chaque fois que je rencontre un(e) étranger(e) j’ai envie de lui parler dans sa langue maternelle, pour créer ce lien incroyable.

Ensuite, après la deuxième langue ça devient de plus en plus facile, et quand on a les bons outils ça devient amusant. En plus, la plupart de mes amis sont étrangers et j’essaie de beaucoup voyager, ça permet de me rappeler à quel point c’est important. En fait, je pense que la motivation n’est pas le plus important si on veut apprendre une langue. La motivation, elle nous aide le premier mois et puis elle disparait. C’est beaucoup mieux de se créer un environnement qui va nous aider à ne pas baisser les bras: regarder des séries, sortir avec des amis, écouter la radio, lire à propos d’un sujet intéressant sur internet… Si on fait tout ça dans une autre langue, on ne se rend plus compte qu’on est en train d’apprendre!

Tout à fait d’accord ! Tu as des trucs d’apprentissage particuliers ? Pourrais-tu partager avec nous ta méthode d’apprentissage ?

 

interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-capture-dcran-20140423-110538-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua Je pense que la grande majorité des méthodes fonctionnent.  La vraie différence se fait entre celles qu’on a envie de suivre  et celles qu’on abandonne rapidement. Je suis intimement  convaincu que obtenir des résultats concrets est la meilleure  motivation pour continuer à apprendre. Personnellement je  me concentre au maximum sur le fait d’oser parler. Je fais  des échanges sur internet en utilisant des guides de  conversation, par exemple.
Pour apprendre du vocabulaire, j’aime les applications  efficaces. Il y en a beaucoup qui donnent l’impression d’apprendre en s’amusant parce que c’est facile, et au final on s’amuse moins quand on se rend compte qu’on ne sait rien dire au bout de 3 mois. J’utilise MosaLingua depuis plusieurs années, pour l’espagnol, l’allemand et l’anglais business. J’ai dû tester des centaines d’applications au total pour toutes les langues, et les MosaLingua sont de loin mes préférées.
En fait, j’ai des objectifs à court terme pour chacune des langues que j’apprends, et je connais ce qui m’apporte le plus de résultats en un minimum de temps. Par exemple pour le russe, c’est les cours par skype, pour l’allemand c’est mosalingua et chatter un peu, pour le turc j’utilise Anki … J’ai un ou deux outils pour chaque langue et chaque objectif. J’essaie de ne pas m’éparpiller!

Un dernier mot ?

interview-de-tom-un-voyageur-passionn-de-langues-img2854-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Sur un char soviétique par -25°, typique!

Oui, j’aimerais rappeler qu’il n’y a pas de question d’être doué ou pas pour les langues, en fait je me souviens qu’il y a 3 ans je ne savais pas faire plus de 15 minutes de conversation en anglais, et c’était la langue que je maîtrisais le mieux! Le plus important c’est simplement de changer de façon de penser et de prendre des risques. C’est ce que les langues m’ont appris.

Ah oui encore une chose, apprenez le russe, c’est pas si difficile et franchement c’est la classe!

Merci Tom pour cet interview, et bienvenue dans l’équipe de MosaLingua !

 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. J’ai lu cet article avec beaucoup de plaisir. L’expérience de Tom est vraiment enrichissante.Son parcours est motivant. Il nous montre que apprendre une langue n’est pas si difficile que ça et que son application préférée est Mosalingua. Ce qui veut dire que cette application a fait ses preuves. Si ça a marché pour Tom, ça devrait marcher pour tout le monde. En tous les cas, je salue son initiative.

  2. Un grand bravo à Tom ! Cet article retranscrit très bien son ambition et ça me motive également à reprendre l’espagnol que j’ai délaissé depuis tant d’années…

  3. J’ai beaucoup aimé cet article à sa sortie car il m’avait vraiment donné envie d’apprendre le russe à une époque où je demandais si ça m’intéresserait vraiment … D’ailleurs, je suis Tom sur son site grâce à cet article!
    Au fait, le projet Mosa Russe avance? Aux dernières nouvelles, ça ramait un peu..

  4. La Russie le pays du Tetris. Ma copine Corallie est Polonaise. Et j’ai une copine Russe elle s’appel Marianne.

  5. Bonjour à toutes et à tous!
    je croîs que l’apprentissage d’une langue c’est une richesse raison pour laquelle je me donne du temps d’apprendre les langues et aux personnes d’apprendre aussi.

Speak Your Mind

*