Prononciation Espagnole

La prononciation de l’espagnol n’est pas si compliquée. Il suffit de disposer des bons outils, et d’appliquer les bonnes techniques, pour entraîner son oreille, améliorer son écoute, et finalement améliorer sa prononciation espagnol. C’est justement le but de ce guide. Vous y trouverez toutes les ressources ainsi que tous les éléments nécessaires pour apprendre l’alphabet espagnol et sa prononciation.

Guide de prononciation espagnol

 

Envie de prendre votre temps ? Téléchargez le guide de Prononciation en Espagnol

Si vous le souhaitez, vous pouvez télécharger ce guide gratuit de prononciation en espagnol en version PDF dès maintenant. Vous pouvez le télécharger et le lire ensuite sur votre mobile, tablette ou PC/MAC, quand vous le souhaitez !

Que trouverez-vous dans ce guide complet de prononciation en espagnol ?

 

Pourquoi est-il important d’apprendre la prononciation espagnol ?^

  • Pour être compris 

Si nous apprenons une langue, ici l’espagnol, c’est bel et bien pour communiquer. Et la communication passe par l’entente. Quand quelqu’un vous demande de répéter une phrase, ce n’est pas parce que vous n’avez pas utilisé la bonne formule grammaticale. C’est bien souvent car vous ne l’avez pas correctement prononcée ! Une bonne prononciation de l’espagnol vous permettra d’être tout simplement compris par les natifs. Au contraire, une incompréhension peut générer de la gêne voire des situations délicates.

  • Pour avoir un meilleur niveau

Quelqu’un qui connaît parfaitement les règles de grammaire espagnoles et la conjugaison, mais qui a une mauvaise prononciation, cherchera la bonne tournure de phrase à adopter et cherchera aussi ses mots… Cette personne donnera inévitablement l’impression d’avoir un mauvais niveau. D’autre part, le fait de ne pas connaître la prononciation, et ainsi de ne pas oser parler, représente un véritable frein à l’apprentissage et surtout aux progrès.

Au contraire, quelqu’un qui a peu de connaissances en grammaire mais qui sait comment bien prononcer les mots, qui connaît l’alphabet espagnol et sa prononciation, s’en sortira toujours mieux au cours d’une conversation ou d’un entretien. Dans la vie de tous les jours, la prononciation espagnole est plus importante que la grammaire, la conjugaison ou les connaissances de la langue. Elle vous permet de parler de manière plus fluide, et plus naturelle. Et ainsi d’avancer.

  • Pour prendre confiance en soi

Lorsqu’on ne connaît pas la bonne prononciation, on se tient en retrait, on a peur de se lancer, de parler… Au contraire, connaître tel ou tel son de l’alphabet espagnol et sa prononciation vous permettra de gagner confiance en vous. Vous verrez ! Lorsque vous connaîtrez les sons, et l’art de les entremêler, vous vous lancerez. Et vous prendrez plaisir à parler espagnol et à communiquer. Vous voudrez alors avancer, et en apprendre davantage sur la langue. Faire des progrès finalement.

 

prononciation espagnol : apprendre à parler pour prendre confiance en soi !

 

La BASE : prononciation de l’alphabet espagnol^

On a tous tendance à penser que la prononciation de l’espagnol est compliquée. Mais, au contraire de l’anglais par exemple, il n’y a pas d’exception… et toutes les lettres se prononcent ! (Ok, sauf le h). En plus, la plupart des lettres ou sons espagnols existent aussi en français. Ce qui vous permet d’avancer plus vite que vous ne le pensez.

 

L’alphabet espagnol et sa prononciation^

La première chose à étudier quand il est question de prononciation, c’est bien sûr la prononciation de l’alphabet espagnol. Il est légèrement différent de notre alphabet français car il contient les caractères CH, LL et Ñ en plus de nos caractères existants. Autre chose : la lettre W ne fait normalement pas partie de l’alphabet espagnol en prononciation, mais il est toutefois utilisé dans certains mots (d’origine étrangère notamment).

Une petite anecdote amusante sur la prononciation espagnol, c’est qu’on peut rencontrer des mots étrangers… qui ont été espagnolisés. Comme par exemple « güisqui » qui veut dire… Whisky ! Ce n’est pas le plus utilisé au quotidien, c’est vrai. Mais tout ceci pour dire, que le respect de la prononciation et de l’orthographe est quelque chose de fondamental en espagnol. 

Voici l’alphabet espagnol et le nom des lettres en espagnol :^

A [a]
B [be]
C [ce]
CH [tche]
D [de]
E [e]
F [efe]
G [ge]
H [atche]
I [i]
J [jota]
K [ca]
L [ele]
LL [elle]
M [eme]
N [ene]
Ñ [eñe]
O [o]
P [pe]
Q [cu]
R [erre]
S [ese]
T [te]
U [u]
V [uve]
W [uve doble (ES)],[u doble (LA)]
X [equis]
Y [i griega]
Z [zeta]

 

Pour être capable de prononcer correctement les mots de la langue espagnole, il faut se concentrer sur la prononciation de chacune des lettres de l’alphabet. Et vous savez quoi ? On peut se simplifier la tâche dès maintenant en se concentrant uniquement sur les lettres qui diffèrent de la prononciation française.

 

Les lettres similaires au français^

Il y en a ici plusieurs ce qui nous permet de rapidement gagner du temps. Pour votre information, toutes les lettres suivantes existent et se prononcent de la même façon en espagnol et en français

  • les consonnes B, D, F, H, K, L, M, N, P, Q, et T  
  • et les voyelles A, I, O et Y

D’autre part, comme nous vous l’avons dit un poil plus haut, le W n’existe pas en prononciation espagnol. Il n’est utilisé que dans les mots d’origine étrangère. Ainsi, inutile de l’apprendre. Cela fait donc 16 lettres de l’alphabet espagnol et sa prononciation qui ne requièrent aucun effort. Pas mal, n’est-ce pas ?

Les lettres qui n’existent pas en français… sur lesquelles se concentrer^

Bon, vous connaissez les lettres qui ne posent pas de problème particulier. Maintenant, focalisons-nous sur les lettres qui au contraire devront être apprises.

  • les voyelles et U 
  • les consonnes C, CH, G, J, LL, Ñ, R, S, V, X et Z
  • autre son, qui prendra un peu plus de temps à apprendre, est le r ou le double r.

Vous verrez, certaines de ces lettres vont avoir une prononciation qui variera selon leur place dans les mots. Car une fois que vous connaissez tous ces sons, le reste n’est qu’une question de mémorisation

A ce propos : n’oubliez pas que pour la bonne mémorisation des mots espagnols, ainsi que leur bonne prononciation, notre application pour apprendre l’espagnol se base sur le système de répétition espacée. Vous n’apprenez que lorsque vous en avez besoin !

 

Apprendre la phonétique^

Pour bien connaître ces nouveaux sons, typiquement espagnols, n’hésitez pas à vous servir de la phonétique. La phonétique est en effet un allié de choix, que vous souhaitiez apprendre la prononciation espagnol ou de toute autre langue. Car elle accentue l’apprentissage sur le son créé par la lettre, et non par la lettre comme elle est prononcée dans l’alphabet.

Ainsi, pour reprendre les lettres de l’alphabet espagnol qui n’existent pas en français, voici leur traduction en phonétique.

 

E  prononcé é
U  prononcé ou
C prononcé cé comme dans ceviche 
ou k comme dans casa
CH  prononcé tche comme dans ceviche
G prononcé gu devant le a, u et o, comme dans gato
ou comme la « jota », aspiré, qui vient du fond de la gorge devant e et i, comme dans general.
J la jota, aspiré et qui vient du fond de la gorge comme dans jardín.
LL  /ʎ/ prononcé y comme dans pollo
Ñ  /ɲ/ prononcé gné comme dans mañana 
R  prononcé r roulé 
S prononcé essé comme dans casa
V  /β/ prononcé entre le b et le v comme dans vaso
X  /ʃ/ prononcé kse comme dans extranjero
Z  /θ/ similaire au th anglais comme dans azul
RR  double r roulé comme dans perro

Trouver des « patterns »^

Les « patterns » (en anglais) sont des modèles de sons que l’on peut retrouver plusieurs fois, écrits différemment, et qui pourtant se prononcent de la même façon. Pour vous donner un exemple, le -tion et -ssion français est un pattern. Le son est le même. Connaître ces sons similaires dans la langue espagnole vous permettra de gagner du temps dans votre apprentissage de la prononciation espagnol. Besoin d’un exemple pour booster votre apprentissage de la prononciation espagnol ? Comme en français, sachez que les sons -ción et –sión se prononcent de la même façon en espagnol. Comme dans animación et expresión. Facile, non ?

 

Accent et intonation^

Les accents, entre différentes régions ou dans la langue elle-même, ainsi que l’intonation jouent énormément sur la prononciation de la langue. Encore plus en espagnol. Accents et intonation donnent du rythme à la langue. Lorsque vous avez appris l’alphabet espagnol et sa prononciation, il est important de vous focaliser ensuite sur les accents.

 

Quel accent espagnol devez-vous apprendre ?^

Et oui, car en Espagnol, on ne peut pas dire qu’il y a une prononciation, un accent et une intonation. L’espagnol est une langue très riche, également en termes de prononciations et d’accents. Ainsi, lorsque vous allez commencer à apprendre la prononciation de l’espagnol, vous allez commencer à entendre les différences d’accent…

Quelles sont les différences entre les accents espagnols ?^

La langue espagnole est officiellement parlée dans 21 pays à travers le monde. Tous l’emploient avec des accents différents voire des mots différents. Et même parfois, vous trouverez des accents différents dans les régions d’un même pays. Et oui, il faut savoir par exemple que

  • en Argentine, le double LL est prononcé CH.
  • au Mexique, le S se rapproche plus de notre Z français que du véritable S castellano.
  • à Cuba, le R ressemble un peu à un H aspiré…

Tout ceci vous intéresse ? Alors, n’hésitez pas à visiter cet article où nous soulignons les différences entre les accents espagnols. Et vous pouvez aussi avoir un aperçu de tous ces accents dans cette vidéo assez drôle avec des imitations des accents espagnols.

 

Comment choisir l’espagnol qui vous convient ?^

Peu importe le nombre d’accents espagnols existants. Le plus important est de savoir, vous, quel accent vous voulez choisir ?

Sans difficulté, nous vous dirons de choisir l’espagnol du pays qui vous rattache à la langue. Par exemple, vous souhaitez partir plusieurs mois en Argentine, tournez-vous plutôt vers l’accent et adoptez les différences de prononciation argentines ; vous souhaitez travailler en espagnol, préférez la prononciation espagnol… Quel que soit le pays pour lequel vous voulez apprendre l’espagnol, vous finirez par être bercé-e par l’accent local. Mais cela ne vous empêchera pas d’être compris.

Aussi, quel que soit votre choix, nous pensons essentiel d’apprendre les bases d’un espagnol neutre qui vous permettra d’être compris partout. Les accents, les quelques différences de prononciation viendront au fil des rencontres, des voyages, des cours, des films et des musiques écoutées… Car à partir du moment où vous avez les bases de la langue, vous pourrez très facilement communiquer.

 

prononciation-espagnole-mosalingua

 

L’accentuation en espagnol^

Au-delà des accents propres à chaque pays voire à chaque région, la langue espagnole dispose d’autres accents… Référence à l’accentuation des mots et l’accent tonique. Lorsque vous apprenez l’espagnol par apprentissage de mots et de phrases, l’acquisition d’une bonne accentuation se fait de manière naturelle. Il est ainsi très important, lorsque vous apprenez l’espagnol, de répéter le mot tel que vous l’entendez au niveau de sa prononciation ainsi que de son intonation.

Ces accents toniques permettent de donner du rythme à la langue, et dans une phrase. Si vous changez l’accent tonique dans un mot voire dans une phrase, vous pouvez en changer le sens. Ainsi, il y a quelques règles à respecter et auxquelles vous devrez faire attention lorsque vous voudrez vous exprimer en espagnol.

Les 3 règles à connaître et respecter !^

  • Les mots qui se terminent par une voyelle (a, e, i, o, u, y), un s ou un n ont l’accent tonique sur l’avant-dernière syllabe. Autrement dit, vous donnez plus d’importance à l’avant-dernière syllabe lorsque vous prononcez par exemple iglesia, joven ou mano. Il y a des exceptions bien sûr… Mais pour toutes exceptions alors l’accent est écrit ! Facile.
  • Les mots qui se terminent par une consonne, autre que n ou s, ont l’accent tonique à la dernière syllabe. Autrement dit, vous donnez de l’importance à la dernière syllabe quand vous prononcez par exemple animal. Pareil, lorsqu’il y a des exceptions, l’accent est écrit. 
  • Et pour vous simplifier la tâche, les autres mots qui ne se rangent dans aucune des catégories précédentes, ont un accent tonique écrit. Comme par exemple dans árbol, jardín ou atención.

A noter : le placement de l’accent tonique ne change pas lorsque le mot passe au pluriel ! Reprenons l’exemple de jeune > joven qui devient jovenes au pluriel. L’accent reste au même endroit. Autre chose : généralement, les mots qui se finissent par -ion portent l’accent sur le o.

 

Les erreurs communes des français en espagnol^

Il est temps maintenant de faire le point sur les erreurs les plus fréquentes des français en espagnol. Ainsi, en soulignant ces erreurs… vous n’avez aucune excuse pour continuer de les faire !

  • Prononcer le r comme en français… Apprenez à le rouler !^

Soyons honnête, la prononciation du R roulé (et du double R) est la plus grosse difficulté rencontrée par les français dans leur apprentissage de la prononciation de l’alphabet espagnol. Car ce son n’existe pas en français… En effet, le r français est plus guttural, autrement dit, il se produit dans la gorge tandis que le r espagnol se produit avec la langue.

Alors, c’est vrai qu’au début, nombreux sont ceux qui prononcent à la française… pour aller plus vite, et pour ne pas se prendre la tête. D’autres ayant quelques difficultés le remplaceront par le l. Mais une bonne prononciation espagnol du r et du double r améliorera de suite votre niveau à l’oral. Surtout que le sens du mot peut changer en fonction de votre prononciation. Le meilleur exemple est le mot « pero » qui signifie « mais » (prononcé avec un simple r roulé) et le mot « perro » qui signifie « chien » et qui nécessite une prononciation plus roulée. Faire la différence entre les deux est essentielle pour vous faire comprendre.

Comment apprendre la prononciation du r espagnol ?^

Il n’y a pas de secret : il faut s’entraîner. Ecouter un maximum de natifs prononcer ces deux sons de r roulé, et les imiter le plus souvent possible. La chose la plus importante à retenir pour produire ce son est de bien placer le bout de votre langue, derrière vos dents, au niveau du palais (comme lorsque vous faites le son « d »). Lorsque votre langue est bien placée, envoyez de l’air… rrrrr et faites rouler ! Tout le son provient de votre langue, alors à vous de jouer. Allez jeter un oeil sur YouTube, les vidéos d’aide à la prononciation espagnol sont nombreuses 😉

 

  • Prononcer le z comme en français… Adoptez le sssss…^

Autre erreur : en français, le s se prononce ss (en fonction de sa place dans le mot) et le z se prononce z. Jusque là, tout est normal. En espagnol, le z se prononce ss comme dans le nom « Cadiz » lorsqu’il est placé à la fin d’un mot, ou lorsqu’il se trouve devant le a, le o, et le u. Plus exactement, sa prononciation est entre le ss français et le th anglais, avec la langue sur le palais et le filet d’air qui passe sur le palais. Il n’existe pas en français, mais nous pouvons facilement le reproduire. Exemple : zapatos, Cadiz, cerveza, zumo

 

  • Prononcer le v comme un b^

Enfin, dernière particularité de la prononciation de l’alphabet espagnol, avec laquelle nous avons parfois des difficultés, c’est le v. Celui-ci a une prononciation très proche de notre b français. En fait, on dit que le v se prononce comme le b français, sans la petite bulle d’air qui explose. Il se prononce avec les lèvres serrées. Ainsi, il ne se prononce pas du tout comme notre v… Contrairement à ce que pensent de nombreux français. Alors, attention : quitte à prononcer le v espagnol, préférez prononcer le b que le v français !

 

Les meilleures ressources pour améliorer votre prononciation espagnol^

Bon, maintenant que vous connaissez l’essentiel de la prononciation espagnol, nous vous livrons dans cette autre partie les ressources essentielles pour vous entraîner.

 

Comment avoir une bonne prononciation ?^

Les appli MosaLingua^

application mosalingua apprendre espagnol

Les applications MosaLingua ont été imaginées, développées et conçues pour vous aider à apprendre le vocabulaire et les phrases nécessaires pour comprendre, et vous faire comprendre en espagnol. Ces applications pour apprendre l’espagnol, et l’espagnol professionnel, sont donc riches en vocabulaire mais aussi en écoute et en prononciation espagnol.

  • Les enregistrements MosaLingua : tous les mots et les phrases disponibles sur les applications MosaLingua (plus de 3500 cartes) ont été enregistrés par des locuteurs natifs afin de vous transmettre, et de vous faire apprendre la bonne prononciation espagnole. Ecoutez-les, familiarisez votre oreille, répétez-les, et entraînez-vous ainsi simplement.
  • Les dialogues : vous trouverez également des dialogues riches, inspirés de la vie de tous les jours, pour vous permettre de vous habituer au mieux à l’accent, l’intonation et la prononciation espagnol. Nos applis MosaLingua pour apprendre l’espagnol vous proposent en effet +17 dialogues tirés de situations courantes.
  • Le mode mains libres : une paire d’écouteurs et votre appli MosaLingua pour apprendre l’espagnol… Il ne vous suffit de pas grand chose pour travailler votre prononciation finalement. Le mode main libre vous permet de réviser toutes les cartes précédemment apprises, en les écoutant simplement. Ainsi, vous révisez le vocabulaire et vous améliorez votre prononciation espagnol.

Retrouvez toutes nos ressources pour apprendre l’espagnol !

 

Les dictionnaires et autres sites de prononciation en ligne avec écoute audio^

  • Rhinospike : ce site vous permet d’obtenir la bonne prononciation d’un mot, d’une phrase voire d’un passage de texte entier, énoncé par un natif. Il fonctionne sur le principe de l’échange, et il est gratuit. Pour avoir la bonne prononciation : il vous suffit de la demander, et en échange, vous pourrez lire un texte ou une phrase en français pour aider quelqu’un.
  • Forvo : ce site regroupe toute une base de données de mots et de sons, dans toutes les langues, et enregistrés par des natifs également. Ainsi, ce site est très intéressant lorsque vous vous confrontez à un mot dont vous ne connaissez pas la prononciation. Tapez-le dans la barre de recherche Forvo > Sélectionnez-le et écoutez sa bonne prononciation en espagnol. Il vous suffira de le répéter autant que possible jusqu’à atteindre une prononciation similaire.
  • Google Translate : ce n’est pas la meilleure option, car sur Forvo et sur MosaLingua par exemple, les mots sont enregistrés par des natifs tandis que sur Google Translate, le tout est très robotisé. Mais disons que cela vous permet toujours d’avoir une « idée de prononciation ».

Pour ce type d’exercice, n’hésitez pas à vous enregistrer (avec votre smartphone ou ordinateur) pour comparer votre prononciation avec celle des natifs.

 

Améliorer votre compréhension^

  • En regardant des films et séries… Qui a dit que l’apprentissage de la prononciation devait être long et ennuyeux ?
    Regarder des films espagnols en version originale par exemple est une façon à la fois agréable et efficace d’apprendre la bonne prononciation espagnol. Alors, pour vous entraîner : découvrez la sélection des films en espagnol et la sélection des séries espagnoles. Plus courtes, les séries ont le format idéal pour vous faire réviser régulièrement (1 épisode par jour, et le tour est joué).
  • Ou en écoutant de la musique. Oui, tout comme les films et les séries, les musiques espagnoles vous permettent d’augmenter votre vocabulaire… Tout en habituant votre oreille à la bonne prononciation espagnol. Encore une fois, nous avons sélectionné pour vous les meilleures musiques espagnoles pour améliorer votre prononciation.
  • Autre support audio : les podcasts. Là, il n’est pas question de chanter mais bien de parler. Ainsi, la prononciation de l’espagnol est presque plus « lisible » que sur les musiques. Moins entêtante, mais plus accessible disons. Il vous suffit de trouver le sujet d’un podcast qui vous intéresse, et vous pouvez à la fois vous détendre en écoutant un podcast et améliorer votre écoute et prononciation. Découvrez notre sélection des meilleurs podcasts en espagnol.

D’autres astuces et conseils vous sont donnés dans ce guide pour apprendre l’espagnol rapidement ! 

Comment apprendre l'espagnol rapidement

 

Pratiquer et se faire corriger…^

Bien que ce soit le plus impressionnant, le fait de pratiquer la langue est le meilleur moyen d’améliorer votre prononciation en espagnol. Alors, bien sûr, vous pouvez pratiquer et ainsi vous entraîner tout seul chez vous. Pour commencer, c’est le plus simple de toute façon. Mais si la pratique est particulièrement efficace, elle l’est surtout si vous êtes avec quelqu’un capable de vous corriger. Oui, car comment vous dire que parler tout seul chez vous et faire plein d’erreurs de prononciation ne vous aidera pas à grand chose…

Alors, comment faire ? Vous pouvez trouver très facilement des « profs » professionnels ou particuliers sur Internet qui vous aideront à pratiquer. Tout en travaillant votre prononciation espagnol. Mais chez MosaLingua, ce que nous préférons ce sont les échanges linguistiques, gratuits, qui reposent sur le principe de l’entraide.

 

Les sites d’échanges linguistiques^

Le principe est de rencontrer un correspondant sur des sites d’échanges linguistiques, ici qui parlent espagnol, avec lequel vous pourrez discuter. Vous pourrez parler à la fois en français pour que lui / elle s’améliore, et en espagnol pour que vous vous améliorez ! Et n’ayez pas peur de faire des erreurs… Car dites-vous bien que votre correspondant sera bel et bien dans la même situation.

L’idée de ces échanges linguistiques repose véritablement sur le principe d’entraide. Chaque fois qu’il sera question de parler en espagnol, votre correspondant sera là pour vous corriger si besoin est, et vous donner les bonnes prononciations espagnol. De la même façon, vous, vous serez là pour apprendre la bonne prononciation française à votre correspondant. Facile ! Et amusant vous verrez.

Découvrez notre sélection des meilleurs sites d’échanges linguistiques pour trouver un correspondant avec qui parler espagnol !

Trouver des correspondants

 

Les dernières astuces avant de parler !^

Avant de parler, et de vous lancer, voici quelques astuces simples pour mieux prononcer l’espagnol.

  • Bien s’étirer la mâchoire avant de travailler
  • Se regarder dans un miroir lors des exercices de prononciation (vous allez rire au début, sans doute… mais ne vous inquiétez pas, ça passera !)
  • Parler fort et très lentement
  • Ne pas hésiter à exagérer la prononciation de tous les mots
  • Répéter le même mot à plusieurs reprises de manière légèrement espacée (pour ne pas s’emmêler les pinceaux)

En pratiquant régulièrement par petits exercices de 5 minutes chacun, vous verrez que vous pourrez améliorer votre prononciation de l’espagnol très rapidement.

Vous voulez améliorer votre espagnol ?

Rejoignez les millions d’utilisateurs du Club d’apprentissage MosaLingua… Et obtenez toutes les ressources et tous les outils nécessaires pour vous améliorer ! En plus, c’est totalement gratuit. Vous obtiendrez l’aide des experts en langues de notre équipe et de nombreux polyglottes.