Pourquoi j’ai dû réapprendre mon anglais

Doofstommen-onderwijs / Education for the deaf-and-dumbJ’ai envie de vous parler d’une petite expérience personnelle dans le domaine des langues qui, je pense, peut s’appliquer à beaucoup de personnes.

J’ai appris comme tout le monde l’anglais à l’école, j’étais plutôt moyen, mais je me débrouillais. Enfin, surtout à l’écrit, car on apprend difficilement l’oral à l’école (classes trop nombreuses, situation de stress, etc.). Plus tard, pour mon travail dans l’informatique, j’ai beaucoup lu en anglais, si bien qu’au bout d’un moment, je ne faisais pas plus d’effort pour lire un texte en anglais ou en français. En effet, lire dans la langue cible sur des sujets qui nous passionnent est un excellent moyen de s’améliorer sans faire d’effort (voir « Comment apprendre une langue en 3 mois« ). L’avantage de l’anglais, c’est qu’il y a énormément de ressources disponibles sur le net. Bref, tout ca pour dire que j’ai un bon niveau d’anglais à l’écrit, mais il est moins bon à l’oral.

photo credit: Brendan Biele (photo micro) et enfant sourd: Nationaal Archief

L’importance d’avoir une bonne prononciation

pourquoi-jai-d-rapprendre-mon-anglais-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalinguaPar contre, ce qu’il me manquait, c’est d’apprendre la prononciation correcte de chaque mot. En effet, la prononciation anglaise n’est pas si simple pour nous pauvres français. Et puis j’ai appris la majorité de mon vocabulaire à l’écrit (ah, les longues listes de vocabulaire sur papier… pitié !) ou lors de mes lectures. J’aurais bien aimé apprendre l’anglais avec une application comme MosaLingua 😉 Bref, il ne suffit pas de connaitre la signification du vocabulaire, car l’anglais, tout comme le français, ne se prononce pas comme il s’écrit.

J’ai remarqué que lorsque je parlais anglais lors de voyages (ou que je voyais des Français parler anglais), de nombreuses fois, on ne comprenait pas bien le mot que je disais. C’était pourtant bien le bon mot, mais je le prononçais mal.
Attention, je ne parle pas ici d’accent, évidemment, j’ai un fort accent français, mais cela n’est pas très gênant (l’accent français est plutôt bien vu à l’étranger). Je ne parle donc pas de différence d’accent british ou américain (tous les Français que j’ai rencontrés parlent avec l’accent français, qu’ils l’aient appris avec l’accent british ou américain 🙄  Je parle bien de mauvaise prononciation.

Goin' home
Par exemple, je m’étais mis dans la tête que heavy se prononçait « Hyvy » an lieu de « Hévy ». Du coup, l’autre fois, j’ai dit à un personnel de l’aéroport « Be careful, my luggage is « Hyvy ». Évidemment, il n’a rien compris et il s’est cassé le dos en soulevant ma valise 🙂 Cela peut paraitre ridicule, mais je sais qu’il y a beaucoup de mots que l’on a mémorisés avec une mauvaise prononciation. J’ai vu de nombreux autres cas comme celui-ci (avec moi, ou d’autres Français). Le plus connu étant « I am hungry » (j’ai faim) et « I am angry » (je suis en colère).

photo credit: chiaraogan

Ce genre d’erreur peut mener à des situations bien inconfortables, ou aux meilleurs des cas, à une incompréhension.

C’est pour cela que j’ai décidé de réapprendre tous les mots que je connaissais, pour être sûr de les prononcer correctement et d’essayer de gommer un petit peu mon accent français. Je n’ai pas pour but de parler l’anglais avec un accent impeccable (comme un natif), cela demande énormément de temps, et j’ai connu des gens qui vivent depuis plus de 15 ans aux États-Unis et qui ont toujours gardé leur accent français, malgré leurs efforts. Heureusement, cela n’a pas été un frein pour trouver d’excellents boulots.

Comment apprendre la prononciation avec MosaLingua ?

Réapprendre la prononciation de mon vocabulaire ne me prend pas beaucoup de temps, j’utilise bien sûr notre application iPhone MosaLingua Anglais. Même si je pense connaître environ 90% des 3500 cartes, l’algorithme de répétition espacé (SRS) s’adapte, et je passe le minimum de temps en révision.

Voici comment je procède. Pour gagner du temps, je ne passe pas par toutes les étapes d’apprentissage, mais je vais directement à l’étape d’évaluation :pourquoi-jai-d-rapprendre-mon-anglais-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

Ensuite, lorsque la carte me demande la traduction du mot, je prononce le mot en anglais avec la meilleure prononciation possible, puis je retourne la carte. À ce moment-là, j’écoute attentivement la prononciation. Au besoin, je réécoute la prononciation native en cliquant sur l’icône « haut-parleur ». J’évalue ensuite ma prononciation comme j’évaluerais ma mémorisation :

pourquoi-jai-d-rapprendre-mon-anglais-apps-pour-apprendre-rapidement-l039anglais-l039espagnol-l039italien-l039allemand-et-le-portugais-sur-iphone-ipad-android--mosalingua

(Revoir, si j’ai mal prononcé, Difficile, si j’ai eu du mal à me rappeler de la prononciation, etc.)

En fait, l’apprentissage de la prononciation est vraiment très rapide, cela prend bien sûr beaucoup moins de temps que si l’on devait mémoriser en plus la signification du mot. Bien sûr, il y a certains mots faciles que l’on prononce bien, mais il est possible de changer de niveau ou d’enlever un mot de son apprentissage en cliquant sur l’icône loupe puis sur « Je ne veux plus apprendre ce mot ».

Cette façon d’apprendre la prononciation est optimale, il n’y a pas d’étapes inutiles, encore une fois, on va à l’essentiel, et on reste dans la philosophie d’efficacité de MosaLingua.

Découvrez toutes nos ressources pour améliorer votre prononciation anglaise

Nous savons à quel point la maîtrise de la prononciation anglaise est essentielle pour maîtriser la langue, tout simplement. Pour vous aider à améliorer votre prononciation anglaise, nous avons créé un guide gratuit et complet qui vous donne toutes les ressources nécessaires pour améliorer votre prononciation en anglais. Bien sûr, je ne peux que vous encourager à y prendre connaissance.

Pour aller plus loin, sachez que nous avons également développé un masterclass Mosa Speak English. Pour en savoir plus, c’est sur cette page MosaLingua que ça se passe !

Reconnaissance vocale ?

J’ai reçu quelques mails sur le support de MosaLingua de certaines personnes qui aimerait avoir une reconnaissance vocale pour noter leur prononciation. J’ai fait mes recherches là dessus, j’ai testé de nombreux programmes commerciaux (dont certains qui coûtent plus de 200€), et je n’en ai trouvé aucun de vraiment efficace. En fait, c’est même de l’arnaque, et je ne suis pas le seul à le dire. Benny, le polyglotte qui apprend une nouvelle langue tous les 3 mois a testé le programme d’apprentissage Rosetta Stone (qui coute 500$ !), et il a dit que le programme validait certaines fois comme bonne prononciation un éternuement à la place d’un mot. Moi j’ai l’expérience des cours de Wall Street English, où certains professeurs anglophones n’arrivaient même pas à valider leur prononciation avec le logiciel (c’est un comble pour des Anglais natifs). Bref, si pour un programme de 500$, le système de notation de la prononciation n’est pas efficace, qu’est-ce qu’il en sera pour un programme de quelques euros comme MosaLingua.

En fait, ce sont juste des « fonctionnalités marketing » qui permettent de vendre et de séduire les consommateurs, mais elles ne sont pas vraiment utiles.

Et de toute façon, MosaLingua se veut rester simple, efficace et abordable. Je n’ai pas envie de transformer l’application en « usine à gaz » en rajoutant des fonctionnalités gadgets comme la reconnaissance vocale ou des jeux qui font plus perdre du temps qu’autre chose (et tant pis si c’est moins vendeur).

Par contre, une fonctionnalité envisageable serait de pouvoir enregistrer sa voix et de comparer avec la vraie prononciation. Il faudra que l’on teste l’efficacité de cette pratique. Nous pensons également faire un programme spécial pour travailler la prononciation, mais cela reste un projet, et ce n’est pas pour tout de suite.

 

Et vous, ressentez-vous le besoin d’améliorer votre prononciation ? Avez-vous des anecdotes d’incompréhension ? Et pour ceux qui utilisent MosaLingua, arrivez-vous à travailler votre prononciation avec l’application ? Bref, j’attends vos commentaires 😉

 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. Bonjour,
    juste pour signaler que tu fais du super boulot et que j’attends avec impatience l’application pour le portugais.

    Actuellement j’essaie de me débrouiller autrement mais je trouve qu’a l’heure actuelle Mosalingua la meilleure façon d’apprendre le plus de mots possible.

  2. Merci pour le compliment 😉 On est en train de faire un gros travail qui n’est pas très visible pour les utilisateurs pour permettre de créer plus facilement de nouvelles applications.
    Quand cela sera prêt, on ajoutera beaucoup de nouvelles langues, dont le portugais (Brésilien de préférence).

  3. Test intéressant en effet! Tu pourrais faire le même genre de quizz sur ton site et proposer en solution ton application. Tu pourrais même faire une app facebook voir même iphone gratuite pour populariser le quizz et donc indirectement tes applis.

    Je suis ton aventure depuis un certain temps et je vois que tu es bien placé dans les classements de l’applestore. Félicitations, car tu fais un travail de qualité, et ça ne paie pas toujours pour les applis iphone.

  4. Merci Alex! Oui, c’est une bonne idée, il y a pas mal de possibilités de promotion. Pour le moment, ma stratégie est de passer la majeure partie de mon temps pour améliorer l’application et le contenu, et pas trop de temps en promo et marketing, et cela fonctionne pas trop mal.

  5. Pour une raison que j’ignore, les Français sont réputés pour avoir un mal fou à prononcer correctement les mots en anglais! Pourtant, dans les autres cultures, c’est beaucoup moins problématique…

    Vous les embauchez où, vos profs d’anglais à l’école? Ce ne sont pas des Britanniques?

    • @Anouk: Effectivement, je confirme, on est plutôt nul pour la prononciation anglaise. Je pense que c’est dû à plusieurs facteurs :
      – Nous sommes assez peu exposés à l’anglais (en comparaison avec d’autres pays qui ont beaucoup de chaines TV en anglais, et qui ont une langue minoritaire)
      – En France, lorsqu’un mot anglais arrive dans la langue française, on le prononce à la française (la plupart du temps), donc on prend de mauvaises habitudes. Et si quelqu’un prononce un mot anglais avec l’accent, on se moque de lui (ex. « genre, l’autre, il se prend pour un ricain » 😉
      – La plupart de nos profs d’anglais sont français, car l’examen d’entrée pour être prof d’anglais est très difficile pour les anglophones (ils doivent aussi avoir un niveau de français parfait)
      – En cours, on n’insiste pas assez sur l’oral, et trop sur la grammaire

      Voilà mon analyse, mais je suis sûr qu’il y a d’autres points de vue.

  6. tout à fait d’accord avec Sam.
    Par contre c’est sur que si pour un français prononcer l’anglais avec l’accent américain c’est ridicule, c’est sur qu’ils resteront toujours nul en prononciation de la langue!! Ca parait logique !! lol

Trackbacks

  1. […] MosaLingua English pour iPhone intègre pour chaque mot et phrase un enregistrement d’une anglophone native, ce qui facilite l’apprentissage de la prononciation. […]

  2. […] tout en se faisant plaisir. De plus, écouter ou fredonner des chansons étrangères permet d’améliorer sa prononciation. Cet article vous propose quelques idées susceptibles de vous aider à apprendre une langue […]

  3. […] Concentrez-vous de façon active sur la prononciation des sons différents du français. Dans chaque langue, vous allez trouver des sons similaires au français, certains très simples à reproduire, d’autres un peu plus  ardus. Repérez les sons les plus difficiles et exercez-vous à les reproduire. Par exemple, en espagnol, le « r » roulé, en italien le « gl » du mot « aglio » = ail, en anglais le son « th » dans « therefore » = donc. Une fois que ces sons ont été repérés, utilisez les dictionnaires interactifs, ou bien l’excellent site forvo.com qui vous propose la prononciation des principales langues. Ecoutez la prononciation correcte et répétez à voix haute. (Il y a aussi notre application mobile MosaLingua qui propose la prononciation de chaque mot) […]

Speak Your Mind

*