Voyager en Amérique Latine sans parler Espagnol ?

Parler anglais est-il suffisant pour voyager en Amérique Latine ?

Je suis toujours étonné de rencontrer des personnes qui pensent voyager en Amérique latine sans parler un mot d’espagnol… J’habite en ce moment en Amérique Latine (Colombie), et je peux vous assurer que l’anglais ne vous servira pas trop ici.

A la fin de cet article, vous allez pouvoir télécharger gratuitement notre guide de conversation espagnol, contenant plus de 1000 mots et phrases spécialement étudié pour les voyage

L’anglais vous permettra peut-être de vous débrouiller dans certaines situations si vous êtes bien accompagné, mais sinon, il y a vraiment très peu de personnes qui parlent anglais en Amérique du Sud. Il n’y a qu’a voir les stats de l’organisme Education First :

 

Comme vous pouvez le voir, l’Amérique latine est en bas du classement. Les meilleurs en anglais sont sans surprises les pays d’Europe du Nord. Et les bons derniers avec un niveau faible à très faible sont en Amérique du sud (mais l’étude n’a pas pris en compte tous les pays, notamment en Afrique..) :

20Argentine
..
26Uruguay
 .. 
33Pérou
34Costa Rica
 .. 
38Mexique
39Chili
40Venezuela
41Salvador
42Syrie
43Équateur
44Algérie
45Koweït
46Brésil
47Guatemala
48Egypte
49Emirats arabes unis
50Colombie

 

 

 

Vous pouvez voir qu’en France on n’est pas si mal placé (23e), pourtant on a une mauvaise réputation en matière d’anglais. Demandez à des touristes ne parlant pas français qui ont visité la France et vous verrez. Imaginez donc le niveau en amérique latine

En passant, vous avez vu que l’Espagne est mieux classée que la France ? On devrait plus dire « parler anglais comme une vache française » 😉

Ok, vous pouvez vous débrouiller si vous êtes en voyage organisé, mais je vous assure que vous allez perdre une bonne partie de l’intérêt du voyage. Le voyage ne sera qu’une succession de paysage et d’hotel, franchement, cela vaut bien un bon documentaire de voyage confortablement installé chez soi.

Pour moi, le gros avantage de l’Amérique Latine est la sympathie de ses habitants, mais vous ne le sentirez surement pas si vous ne parlez pas espagnol.

Avantages de parler espagnol pour un voyage en Amérique latine

  • se débrouiller en cas d’urgence
    Comment allez-vous faire si vous vous retrouvez perdu ou si l’on vous vole vos papiers et que vous ne parlez pas espagnol ?
  • évite de se faire arnaquer et économiser sur les prix
    Lorsqu’on ne parle pas l’espagnol, on a plus de risques de se faire arnaquer, et sinon, en moins grave, on paye la taxe « gringo » 😉
  • gérer plus facilement les aspects d’un voyage par soi même
    En parlant espagnol, vous pourrez vous faire un voyage à la carte en fonction de ce que vous voulez sur le moment. Et même si vous partez en voyage organisé, il est quand même sympa d’être un peu autonome et de ne pas toujours dépendre du guide qui vous accompagne.
  • pouvoir converser avec les locaux ce qui apporte un vrai plus pour l’immersion et la découverte d’un pays
    Ce que je préfère en Amérique latine, ce sont les gens que l’on peut rencontrer. En général, les gens sont très ouverts, et aiment discuter avec les touristes. On peut faire des rencontres extraordinaires, et c’est souvent les meilleurs souvenirs que l’on garde de son séjour
  • attirer la sympathie des locaux
    En France, on n’aime pas trop les touristes qui ne prennent même pas la peine d’apprendre quelques mots de Français et qui s’adressent aux gens directement en anglais. Et bien imaginez-vous que c’est pareil en Amérique Latine, et peut-être même pire dans certains pays qui ne sont pas vraiment amis avec les Etats-Unis. Car si vous parlez anglais, vous serez assimilé à un gringo, car la plupart des gens ne savent pas faire la différence entre des Européens et des Américains.
  • prendre du plaisir à baragouiner un peu d’espagnol et de se faire comprendre
    Franchement, quel plaisir et quelle fierté de pouvoir parler un peu et de se faire comprendre. Même si l’on a un très mauvais niveau, en général, les gens sont très patients et encourageants, et valorisent beaucoup l’effort que l’on a fait pour apprendre la langue.
  • Sans parler de nombreux autres avantages de parler une autre langue
    (bon pour le CV, pour la mémoire, etc.)

 

Cela vaut-il la peine d’apprendre l’espagnol avant de partir ?

Franchement, oui, pour toutes les raisons que j’ai évoquées ci-dessous. Même si ce n’est que pour un voyage de quelques semaines.
Vous pensez que c’est trop difficile ? L’espagnol est une langue très facile pour les francophones, énormément de mots se ressemblent, et la structure des phrases est très proche du français.
Même si vous avez eu une mauvaise expérience des langues à l’école, cela ne veut pas dire que ce n’est pas possible d’apprendre les bases d’espagnol en moins d’1 mois.
Vous pensez ne pas avoir le temps ? Il vous suffit d’utiliser une méthode plus moderne comme le Système de Répétition Espacée par exemple :

Avec 5/10 minutes par jour, pendant :

  • 1 mois : vous pourrez apprendre 300 mots environ
    tout ce qu’il faut pour survivre dans un voyage (se loger, manger, et se débrouiller en cas d’urgence).
  • 2 mois : 600 mots
    vous commencerez à pouvoir dialoguer (plutôt baragouiner ;-), mais les gens vous comprendrons

Ces chiffres sont basés sur nos stats, pris sur un échantillon de milliers d’utilisateurs de nos applications iPhones/Android.

Et cela, en prenant juste 5 à 10 min par jour de votre temps. Je suis sûr que vous pouvez exploiter certains temps morts de la journée pour trouver ces 5 min par jour (transport, attente, moins de TV, etc.)

 

Apprendre le minimum d’espagnol avant de partir en vacances, au moins par politesse

J’espère vous avoir convaincu d’apprendre au moins quelques mots avant de partir en vacances à l’étranger , je vous encourage fortement à faire ce petit effort, c’est même une question de politesse pour les locaux.

Franchement, ce n’est pas beaucoup d’efforts au vu des avantages que cela procure. Et le secret pour progresser vite et obtenir des résultats est de se concentrer sur les mots les plus utilisés et, donc, plus utiles. Saviez-vous, par exemple, que les 100 mots anglais les plus courants représentent la moitié de tous les écrits anglais ? (c’est plus ou moins identique pour les autres langues) Incroyable, n’est-ce pas ? Il suffit donc d’apprendre en priorité les termes les plus fréquemment utilisés pour optimiser au maximum le temps et les efforts que nous consacrons à l’apprentissage d’une langue.

 

Télécharger gratuitement notre guide de conversation Français->Espagnol pour les voyages

Pour vous faciliter la vie, nous avons décidé de partager avec vous le fruit de nos recherches et de nos expériences pratiques pendant nos voyages.

Nous vous offrons donc gratuitement un guide de conversation espagnol contenant les 1 000 mots/phrases les plus fréquemment utilisés à oral, et classés pour le voyage.
Vous pourrez l’imprimer ou le charger sur votre téléphone ou tablette pour le consulter et vous en servir lors de vos prochains voyages ! Vous pourrez ainsi vous rendre compte que quelques phrases bien choisies suffisent pour se débrouiller dans de nombreuses situations !

Profitez-en, cela ne va pas peut-être durer. Pour le recevoir tout de suite, et directement dans votre boite email, il suffit de rentrer votre Prénom et votre email dans le formulaire jaune un peu plus bas :

 

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Comments

  1. Clem & Nat says:

    Merci pour cette excellente initiative de  » MosaBook  » 🙂
    Euh…on va le proposer aux candidats de l’émission  » Pékin Express » car à Cuba , pour certains c’était la cata !

    A bientôt pour l’application :  » Sur un air de Fado ou de Samba  » 😉

  2. on sous-estime trop souvent l’espagnol qui est l’une des langues les plus parlées dans le monde. d’autant que ce n’est pas la langue la plus dure à apprendre. je ne comprends pas non plus pourquoi les touristes ne font pas plus d’efforts que ça lorsqu’ils partent en voyage à l’étranger. article très intéressant, merci.

Speak Your Mind

*