Livre en anglais : Comment choisir et lire son premier livre en anglais ?

Je parle de livre en anglais dans le titre mais ces conseils s’appliquent à toutes les langues. Lire un livre en anglais est une activité très agréable qui peut, en plus, vous faire énormément progresser. Sans trop d’effort, vous pourrez en effet enrichir votre vocabulaire, et vous imprégner de structures de phrases correctes. Travailler à la fois l’écriture et la grammaire anglaise. Et puis, entre nous, quelle fierté d’avoir terminé son premier livre en anglais !

Cependant, et pour commencer, je ne vous conseille pas de lire en anglais sans avoir de bonnes bases en prononciation ou en compréhension orale. Ainsi, vous éviterez de développer de mauvaises habitudes de prononciation. Car pourquoi croyez-vous que les Français ont toujours eu un accent anglais très prononcé ? Car à l’école, on se concentre malheureusement trop sur l’écrit… Sans développer l’oral ou apprendre la bonne prononciation orale. J’ai déjà parlé de ce problème dans cet article pour améliorer sa prononciation. Pour avoir de bonnes bases à l’oral, regardez des films ou des séries TV, apprenez avec des musiques, écoutez des podcasts. Maintenant, focalisons-nous sur les livres pour apprendre l’anglais !

Mis à jour le 05/02/2018

livre-en-anglais--comment-choisir-et-lire-son-premier-livre-en-anglais--mosalingua

 

Comment choisir son premier livre en anglais ?

Pour bien choisir votre premier livre, deux conseils : 1. optez pour un type de livre en anglais que vous appréciez déjà en français, et 2. choisissez un livre adapté à votre niveau.

Ne manquez pas notre précédent article où nous avions justement fait une liste de livres classés par langue et par niveau.

Par exemple, la série Harry Potter offre d’excellents livre pour apprendre l’anglais. Elle a d’ailleurs aidé des milliers de personnes à apprendre l’anglais (et aussi dans d’autres langues puisque le livre en anglais a été traduit dans de nombreuses autres langues). L’avantage d’Harry Potter, c’est que la difficulté est graduelle. Son auteure J. K. Rowling a en effet fait évoluer son style au fur et à mesure que ses lecteurs grandissaient. Et il faut dire aussi, que lorsqu’on commence, on n’arrive plus à s’arrêter… Pour compléter votre apprentissage, et si vous débutez notamment, vous pouvez accompagner la lecture des films Harry Potter. Ainsi vous évitez les mauvaises habitudes de prononciation.

Par contre, Harry Potter possède un vocabulaire particulier (magie, sorcier, etc.). Donc au début, vous chercherez un peu dans le dictionnaire. Mais ce vocabulaire n’est pas très vaste, et très rapidement vous allez dévorer le livre en anglais sans buter sur les mots inconnus.

Si vous utilisez notre application iPhone/Android MosaLingua, n’oubliez pas la fonction recherche, dictionnaire et création de nouvelles cartes pour mémoriser facilement n’importe quel mot

 

Commencer à lire en anglais… avec les romans

Les romans, c’est bien sympa. Mais pour commencer à lire en anglais, ils peuvent être difficiles à comprendre. Heureusement, il existe des romans à l’anglais simplifié avec un vocabulaire réduit, écrits spécialement pour les débutants. Dans ce type de livre, vous pouvez vous orienter par exemple vers les enquêtes policières : il s’agit de livres agréables à lire, et dont le suspens permet de créer une dépendance. Vous risquez moins de lâcher l’affaire en cours de route !

Envie de lire en anglais un roman policier ? Pour vous aider à choisir, voici quelques auteurs justement spécialisés dans les enquêtes policières et séries détectives, pour les débutants avec un anglais simplifié.

 

Commencer à lire en anglais avec les livres spécialisés

Si vous n’êtes pas très roman, vous pouvez très bien vous tourner vers les livres de développement personnel ou autre sujet spécialisé. Ils sont souvent plus faciles à comprendre que les romans car, en général, le vocabulaire est moins vaste. En plus, si vous choisissez un sujet qui vous passionne vraiment, il y a de fortes chances pour que vous connaissiez déjà le vocabulaire contenu dans votre livre en anglais. Et puis, vous ferez d’une pierre deux coups : ce livre vous permettra d’apprendre l’anglais et d’autres nouvelles choses sur le sujet qui vous passionne. L’inconvénient cependant, c’est que si vous choisissez mal, vous risquez d’abandonner plus vite qu’avec un roman. Pour vous aider, nous avons listé quelques idées de thèmes qui peuvent vous intéresser.

Développement personnel (en anglais Self Development ou self help) :

  • Motivation
  • Communication
  • Méditation, yoga
  • Education des enfants
  • Finance
  • Relations humaines
  • etc.
Exemples de sujets spécialisés :
  • Marketing
  • Informatique, internet
  • Business
  • Science
  • économie
  • Géographie
  • etc.

 

Quels supports pour lire son livre en anglais ?

Pour lire en anglais, comme dans toutes autres langues, plusieurs supports peuvent être choisis.

  1. Vous pouvez choisir un livre papier (dead tree book comme disent les anglophones). La lecture est agréable, et fatigue moins que sur écran.
  2. Cela dit, si vous avez un livre électronique (ex. Kindle) ou une tablette (ex. iPad), il faut dire que c’est mieux. Pourquoi ? Car bien souvent, il y a un dictionnaire intégré. Ce dictionnaire vous permettra de cliquer directement sur le mot qui vous pose problème pour avoir sa définition.

Je vous conseille d’utiliser l’application gratuite Kindle Reader (disponible pour PC, Mac, iOS, Android, etc.). Elle possède un dictionnaire intégré avec même la possibilité d’écouter la prononciation ! Je possède personnellement une tablette Kindle (qui vaut dans les 80 €), et je trouve cela très pratique. On retrouve les avantages d’un livre (confort de lecture, etc.) et plus encore. Pratique, très léger, dictionnaire intégré, possibilité d’emporter toute une bibliothèque avec soi, livres pas chers et même gratuits etc.

Lire en anglais sur tablette ou Kindle

 

Que faire si on ne comprend pas tout ?

Avant toute chose, rassurez-vous : il est tout à fait normal de ne pas tout comprendre dans un livre en anglais. Si vous comprenez tout et que vous ne faites pas d’efforts, c’est que le livre choisi est trop facile pour vous. Si vous voulez justement lire un livre pour apprendre l’anglais, vous devrez faire preuve de concentration et d’efforts. No pain no gain! Le tout est de trouver le bon équilibre. Et de choisir un livre en anglais suffisamment difficile pour progresser, mais pas trop non plus, pour ne pas vous décourager et abandonner.

Autre astuce si vous ne comprenez pas : ne regardez pas dans le dictionnaire ! Ce conseil vous surprend ? Et oui, plutôt que de chercher dans le dico la traduction du mot que vous ne comprenez pas, nous conseillons plutôt de deviner sa signification. Même si vous ne comprenez que 70% des mots, vous pouvez deviner à peu près de quoi il s’agit. Deviner le contexte ou le cadre global de l’histoire. C’est de cette façon que vous allez progresser, enrichir votre vocabulaire, et mieux vous débrouiller par vous-même en anglais. Bien sûr, si après 10 lectures du même mot, vous ne comprenez toujours pas sa signification : rendez-vous dans le dico.

Enfin, s’il vous manque du vocabulaire, je vous conseille les applications MosaLingua qui permettent de mémoriser du vocabulaire très rapidement. 

 

Attention à la prononciation !

En lisant, vous devez aussi faire attention à la prononciation. Cela vous paraît étrange ?

C’est surtout qu’au début, on a tous souvent tendance à lire en anglais avec « notre petite voix dans la tête ». C’est très bien, mais il faut faire très attention à ne pas s’habituer à de mauvaises prononciations. Car en tendant de prononcer ce que vous lisez, vous risquez de ne pas apprendre la bonne prononciation.

Le mieux, si vous en êtes conscient-e est de commencer à lire en tentant de bien prononcer chaque mot. Dans votre tête, ou même à haute voix ! Evidemment, on lit moins vite de cette façon, mais c’est essentiel pour ne pas faire d’erreur de prononciation.

Livre un livre en anglais avec la version audio pour progresser

 

Notre conseil : écouter la version audio tout en lisant le texte

Autre astuce pour ne pas faire d’erreur de prononciation (à cause de la lecture) c’est d’écouter la version audio du livre en anglais (audiobook) que vous lisez. Cela permet de suivre tout en ayant la bonne prononciation pour éviter d’inventer une mauvaise prononciation. Surtout pour l’anglais qui est une langue à la prononciation difficile (plus de 1000 manières d’écrire le même son).

C’est aussi très sympa de suivre la version audio d’un livre en anglais tout en faisant autre chose (par exemple lorsque l’on cuisine ou que l’on fait du sport).

Comment trouver la version audio du livre ?

Les sites de livres audio

Il existe aujourd’hui des centaines de livre en anglais avec audio, disponibles gratuitement sur Internet car ils sont tombés  dans le domaine publique (en général 70 ans après la mort de l’auteur). Voici quelques sites sur lesquels vous pourrez les trouver.

C’est génial, et c’est gratuit. Mais vous ne trouverez pas grand-chose en développement personnel ou sujet spécialisé, plus faciles à comprendre. Ce sont des vieux livres en anglais, et parfois la qualité du son ou du narrateur n’est pas terrible. On peut y passer du temps mais il est réellement possible de trouver des perles. D’ailleurs nous avons fait une sélection d’excellents livres avec audio pour s’améliorer en langue sur MosaLingua Web.

Les lecteurs audio

Enfin, il est possible d’activer une voix de synthèse qui lit le texte pour vous, comme sur les livres électroniques Kindle. Mais je trouve que c’est beaucoup plus sympa d’avoir une voix humaine.

Vous pouvez aussi utiliser Amazon WhisperSync for Voice qui permet de synchroniser automatiquement l’audio book avec la lecture du texte. Il suffit d’acheter un livre compatible sur Amazon et d’ajouter la version audio au moment de l’achat. Si vous voulez tester, il y a une liste de livre gratuit avec l’audio ici. Malheureusement, pour les iPhone et iPad, il faut un compte iTunes américain pour télécharger l’application Audible (au moment où j’écris ces lignes) mais il est très facile d’en créer un (voir cette vidéo). Et cela permet d’avoir accès aux applications en anglais inaccessibles en France.

 

Voilà, j’espère que cet article sur le choix d’un livre pour apprendre l’anglais vous sera utile. Et si vous avez déjà lu un livre en anglais pour apprendre cette langue, ou une autre, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires 😉

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus d’UN MILLION de personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :


Vous voulez commencer tout de suite à apprendre une langue ou vous améliorer ? Essayez gratuitement MosaLingua Web !

Vous pouvez tester sans risque et sans engagement pendant 15 jours ; elle n’est pas belle la vie ?
MosaLingua Web

Essayez GRATUITEMENT

Commencez à améliorer votre anglais gratuitement

livre-en-anglais--comment-choisir-et-lire-son-premier-livre-en-anglais--mosalinguaVous voulez améliorez votre anglais ?
Première bonne nouvelle : nous pouvons vous aider !
Deuxième bonne nouvelle : vous pouvez commencer gratuitement ! Activez tout de suite votre essai gratuit et pendant 15 jours profitez de la méthode plus efficace pour apprendre une langue !

Flashcards pour apprendre du vocabulaire, vidéos en VO avec sous-titres, audio-livres, textes adaptés à votre niveau… : MosaLingua Web vous donne accès à tout cela et bien plus ! Commencez tout de suite (c’est gratuit et sans risque).

Commencer mon test gratuit

Comments

  1. Bonjour Sam,

    Les articles de ce blog sont toujours très intéressants. Je voulais vous faire part de quelques remarques concerant la prononiation.

    J’attendais depuis longtemps la possibilité de pouvoir créer des cartes pour contiuer à étoffer mon vocabulaire avec votre appli. J’ai donc été enchantée de la derniere version. Après quelques semaines d’utilisation, je me rends compte que l’apprentissage des mots que j’ai ajoutés est plus laborieux que pour le stock de base. Je pense que le fait de ne pas avoir la prononciation ( c’est à dire le stimulus auditif associé au stimulus visuel) me rend pus difficile une mémorisation à moyen et long terme.
    De plus, comme il n’y a pas de prononciation modèle, je risque d’apprendre ces nouveaux mots avec une prononciation imparfaite voire erronnée . J’en ai fait l’amère expérience hier quand mon fils plus doué que sa mère pour les langues s’est foutu de moi en m’entendant faire mes révisions. J’essaie de limiter cet inconvénient en écoutant la prononciation proposée sur wordreference quand j’ajoute un mot mais peu de mots ont un fichier audio associé et cette prononciation quand elle existe n’est pas répétée lors de mes révisions. Donc je voulais savoir si vous voyez un moyen de récupérer un fichier audio pour les nouvelles cartes ( sur podcasts, wordréférence….) dans les prochaies versions de mosa. A priori, ça me semble un chouia compliqué mais vous avez probablement une meilleure vision des possibilités que moi.

    Ensuite, pour les prochaines versions, je pense que comme suggéré par çertains dans les sondages pour les améliorations, la possibilité de réviser dans les deux sens est importante (français->anglais, anglais–> français) pour exploiter à fond les avantages du SRE.

    Enfin, sur l’article ci-dessus, le lien sur la vidéo pour créer un compte Itunes américain est absent. Si vous avez le temps de l’ajouter ça m’intéresse.

    Merci pour votre travail et votre souci permanent d’améliorer vos outils et de nous donner des pistes pour nous rendre plus performants dans l’apprentissage des langues.

    Pascale

    • Bonjour Pascale,
      Merci pour votre commentaire. J’ai ajouté le lien pour créer un compte iTunes US dans l’article.

      Je pense effectivement qu’il ne faut pas apprendre de mots sans connaitre la prononciation. Après, il faudra que je trouve un moyen pour obtenir une prononciation automatiquement pour n’importe quel mot et phrase. Pas facile… Ou alors j’ajoute la possibilité de s’enregistrer (après avoir écouté la bonne prononciation). La possibilité de s’enregistrer permettra aussi d’avoir la possibilité de tester sa prononciation en la comparant avec la vrai. Mais pour l’instant, je n’ai pas encore vu énormément de demandes pour cela dans le sondage (https://www.mosalingua.com/contact/sondage/)

      Merci encore,

      Sam

    • Bonjour,
      La création de nouvelle carte personnalisées renforce l’intérêt de l’application. Mais souvent il nous faut réviser ces cartes sans la prononciations, au risque de prendre de mauvaises habitudes.
      J’ai découvert récemment le site collaboratif http://fr.forvo.com/, qui permet d’écouter les mots enregistrés par des natifs de la langue (en anglais, espagnol…). Ce qui me semble pratique c’est qu’on peut poster une « demande » pour les mots/phrases qui ne sont pas dans la base. Il suffit ensuite d’attendre que quelqu’un à l’autre bout de la planète s’enregistre avec son micro.
      Par contre, là où les prononciations de Mosalingua sont clean (enregistrement de qualité, volume homogène entre les différents mots), sur forvo il faut être un peu moins exigeant.

      • Depuis le temps, on a ajouté de nombreuse fonctionnalité dans nos applications. Notamment la prononciation des cartes crées par les utilisateurs

  2. Merci Arnaud pour cette information. J’ai ajouté ce site à mes favoris.

  3. Bonjours à tous,

    Article vraiment intéressant !

    Quand je vois autour de moi y à pas mal d’outils pour apprendre une langue. J’ai des amis qui ont fais des voyages en Australie. Moi perso, je reste sur des bon jeux vidéo en anglais ou encore les séries tv ^^

    Ma copine elle à commencer en lisant les Harry Potter en anglais, je me souviens elle les a acheter sur ce site ( http://apprendre-des-langues.fr/10_jk-rowling ). Maintenant sont anglais est vraiment correct 🙂

    • Salut Will!
      Oui, l’essentiel est de faire des activité qu’on aime. Si on aime pas lire à la base (quel dommage), on ne risque pas d’aimer lire dans une autre langue..
      Sam

  4. Bonjour, je suis débutante en espagnol et je commence à lire les livres Lola Lago detective avec le cd audio, petites histoires intéressantes très bien faites.
    Merci à vous.

  5. Salut,
    Moi j utilise l application Android Fluentizer pour lire et écouter en même temps des livres en langues étrangères telles que l anglais, l italien et le russe. C est vraiment génial car il y a un traducteur intégré, des ouvrages intéressants et ça n est pas cher voire gratuit.
    J aime aussi l application Android Menestrello pour lire et écouter des livres mais il n y pas de traduction intégrée par contre les voix sont superbes et on peut régler la vitesse de lecture je crois.

    • Merci beaucoup pour les partages, je vais tester, je ne connaissais pas

  6. Bonjour mon premier livre en anglais est eragon de Christopher paolini pensez vous que c est un bon choix ?

  7. bonjour,
    pour ma part, lorsque j’ai voulu lire mon premier livre en anglais, je suis allée sur Amazon GB et j’ai choisi dans les romans pour ADO (j’en suis pas une!). du coup j’ai acheté la trilogie des hunger game, que je ne connaissais pas à l’époque, et je les ai lus d’une traite tellement ils étaient passionnants.

  8. Ce sont des bons conseils pour choisir et lire son premier livre en anglais. Je dirais aussi que ces conseils peuvent être utiles pour eux qui veulent devenir traducteur. L’article a dit que c’est tout à fait normal de ne pas tout comprendre au début. Quand on apprend une nouvelle langue il faut avoir de la patience.

  9. Merci pour ces informations. Est-il possible d’avoir des livres anglais à lire gratuitement en ligne?

  10. J’ai voulu commencer à lire des livres en anglais car j’ai un niveau intermédiaire en anglais. Je me suis lancé dans la lecture de 1984 que j’avais déjà lu en français et il me force de reconnaître qu’après 10pages de galère, je suis venu chercher sur ce site en me demandant pourquoi j’avais tant de lacunes. Je comprends désormais qu’il vaut mieux se lancer dans les lectures jeunesses avant de vouloir s’attaquer aux grandes plumes de la littérature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *