Combien de temps pour apprendre une langue ?

Patsy Lightbown* a estimé qu’il fallait entre 12 000 et 15 000 heures à un enfant de 6 ans pour apprendre sa langue natale. Mais combien nous faut-il (à nous, adulte) de temps pour apprendre une langue, étrangère cette fois ?
Nous nous sommes cette semaine intéressés à cette question que vous vous êtes, j’en suis sure, déjà posés au moins une fois… Notamment avant de vous lancer dans l’apprentissage d’une nouvelle langue. Car il est tout à fait naturel de se demander en combien de temps nous allons pouvoir atteindre notre objectif et, ce, quel qu’il soit. Alors, combien de temps pour apprendre une langue ?

 

Combien de temps pour apprendre une langue

 

Combien de temps pour apprendre une langue ? Les facteurs-clés

Malheureusement, il me sera difficile de vous répondre un nombre exact, d’heures, de semaines, de mois ou d’années. Tout simplement car la réponse dépend de NOMBREUX facteurs. Quels sont-ils ?

 

  • Votre objectif, sans doute le premier facteur déterminant. Vous souhaitez apprendre à parler quelques mots d’espagnol pour préparer un voyage ? vous souhaitez parler couramment le mandarin pour votre nouveau boulot à l’international ? ou vous souhaitez savoir vous exprimer à l’écrit dans le cadre d’un mémoire de recherche ? En fonction de votre objectif, et de la priorisation de vos compétences (ce que vous souhaitez savoir avant tout), vous n’aurez pas les mêmes besoins en termes d’heures d’apprentissage. Le temps pour apprendre une langue dépend donc de votre objectif et surtout des compétences visées.
Et vous, quel est votre objectif ?

Et vous, quel est votre objectif ?

  • Le temps dont vous disposez. Un autre facteur déterminant car bien sûr quelqu’un qui dispose de 3 heures par jour pour apprendre une langue, la maîtrisera bien plus vite qu’une autre personne qui ne dispose que de 10 minutes par semaine…
  • La difficulté de la langue. Bien qu’il soit difficile de dire qu’une langue est plus simple à apprendre qu’une autre, certaines langues se ressemblent. Résultat : elles demandent moins d’effort au cours de l’apprentissage. Je pense notamment à toutes les langues dites latines telles que le français, l’italien, l’espagnol ou encore le portugais qui trouvent toutes leur origine dans le latin. Si la langue que vous souhaitez apprendre s’apparente (en termes de vocabulaire – racine des mots – ou de grammaire) à votre langue maternelle ou à une autre langue que vous maîtrisez déjà, alors l’apprentissage ne sera que plus rapide. Au contraire, si vous souhaitez apprendre une langue qui n’a aucun lien (de près ou de loin) avec votre langue natale, il faudra vous prévoir plus de temps. Un français souhaitant apprendre le mandarin doit en effet tout apprendre : le vocabulaire, la grammaire, l’alphabet, les chiffres, et j’en passe. Un français qui souhaite apprendre l’espagnol par exemple est au contraire déjà avantagé. Il mettra moins de temps pour apprendre la langue, car ces deux langues ont la même origine, et ont de nombreuses similarités en termes de racines ou même d’utilisation de la grammaire.

 

  • Dans la même idée, le fait d’avoir déjà appris une langue étrangère facilite le processus d’apprentissage. Vous passerez moins de temps pour apprendre une langue, si vous en avez déjà apprise une. Même si elles ne se ressemblent pas, vous avez déjà la méthode !

 

Pour apprendre une langue rapidement : faire preuve d'organisation et de méthode !

Pour apprendre une langue rapidement : faire preuve d’organisation et de méthode !

  • L’organisation, les méthodes et les techniques utilisées. Toutes les méthodes d’apprentissage ne permettent pas d’atteindre le même niveau, du moins d’apprendre la même chose, et toutes ne permettent pas de maîtriser une langue à la même vitesse. Je m’explique : une personne qui lit en portugais, regarde la télé en portugais, écoute des chansons portugaises, et révise 30 minutes de portugais par jour aura besoin de beaucoup moins de temps pour maîtriser le portugais qu’une autre personne qui, par exemple, lit quelques mots de vocabulaires tous les deux jours. De la même façon, une personne qui choisit de partir à l’étranger apprendra plus rapidement qu’une personne qui choisit de suivre des cours dans sa ville. La méthode joue énormément, tout comme les techniques utilisées et les outils à disposition. D’où la nécessité de bien choisir sa méthode d’apprentissage.
  • La motivation. Sacré facteur que la motivation. Malheureusement, il dépend de chacun de nous. Mais il est certain que plus nous sommes motivés, et plus nous apprenons vite. Je dirais même plus : plus nous sommes motivés, et MIEUX nous apprenons.

 

Et le plus déterminant des facteurs : vous ! Car la motivation, le temps dont vous disposez, l’organisation… Tous ces facteurs dépendent essentiellement de vous. On pourrait dire qu’il faut un minimum de 3 mois pour maîtriser une langue. Pour autant, Luca, de l’équipe de MosaLingua, a étudié l’allemand pendant seulement 1 mois, et regardez le résultat.

 

Apprendre une langue en 3 mois : est-ce possible ?

Bien sûr, Luca est loin de maîtriser la langue allemande. Mais il est tout à fait possible d’atteindre un niveau que nous aimons définir comme « débrouillard » ou « conversationnel » en 3 mois, pour des langues qui ne sont pas totalement différentes de la nôtre (ex. le chinois), et même si on part de zéro.

Le célèbre polyglotte irlandais Benny Lewis en est la preuve : son blog, Fluent in 3 Months, raconte ses aventures à travers le monde pour se débrouiller à l’oral dans une nouvelle langue tous les 3 mois (pour en savoir plus, vous pouvez lire notre interview de Benny).

De plus, si vous ne partez pas de zéro, 3 mois suffisent pour passer un cap de niveau. Je m’explique : si vous avez un niveau A1, en 3 mois, si vous y mettez tous les bons ingrédients (voir nos astuces ci-dessous) vous pouvez passer au niveau A2. Même discours pour les progrès du niveau A2 -> B1, B1 – > B2 et B2 -> C1.

Alors, combien de temps pour apprendre une langue ? Eh bien, tout dépend de vous, de votre motivation, de votre détermination à apprendre une langue étrangère. Mais allez, je cesse de vous torturer, et vous trouverez dans la suite de l’article des astuces pour apprendre une langue rapidement.

Apprendre une langue rapidement : nos astuces !

Si votre objectif est d’apprendre une langue rapidement, du moins d’en maîtriser l’essentiel en quelques semaines, voici nos astuces à suivre.

 

Astuce n° 1 : Se focaliser sur le vocabulaire le plus utilisé et, surtout, le plus utile pour vous

En fonction de votre objectif, l’idée est de commencer par l’essentiel : les quelques mots et les quelques phrases dont vous avez besoin en priorité pour partir en vacances, envoyer votre candidature dans une entreprise internationale, ou autre. Tout en sachant que, selon la loi de Pareto, 20 % des choses apprises vous serviront dans 80 % des cas. Concentrez-vous donc, pour commencer sur ces premiers 20 %. Comment définir ces 20 % ?
Vous pouvez utiliser ce que l’on appelle les listes de fréquences, à savoir des listes de vocabulaire créées à partir des mots les plus fréquemment utilisés dans des thèmes donnés. En gros : priorité aux mots les plus souvent utilisés ! Cet article Wikipédia regroupe des listes de fréquences pour de nombreux sujets tels que la poésie, les films ou encore les épisodes des Simpson.. En fonction de votre objectif, vous pouvez également vous tourner vers les guides de conversation MosaLinguaCes guides, gratuits, vous donnent des listes des mots les plus fréquemment utilisés dans différents sujets : loisirs, tourisme, sentiments, etc. A vous de choisir votre liste de fréquences à vous, en fonction de vos objectifs bien sûr.

 

Astuce n° 2 : Réviser régulièrement

Courbe de l'oubli : à apprendre par coeur !

Courbe de l’oubli : à apprendre par coeur !

Nous avons vu ensemble que le temps pour apprendre une langue dépend, entre autres choses, du temps dont vous disposez. Bien sûr, plus souvent vous apprendrez et plus vous maîtriserez rapidement la langue.

 

Mais l’idée derrière cette astuce est aussi qu’il est essentiel de réviser régulièrement ce qui a été précédemment appris. Quand nous disons « pratiquer », cela signifie aussi apprendre et réviser. Autrement dit, il est inutile d’apprendre un mot par coeur un jour, et de le zapper totalement ensuite. Non, pour que ce mot rentre de manière définitive, ou presque, dans votre cerveau, pour qu’il reste gravé dans votre mémoire à long terme, il est recommandé de le réviser autant de fois que le soumet le Système de Répétition Espacé. Plus d’infos à ce sujet dans cet article !  

 

Astuce n°3 : Eviter la grammaire dans les premiers temps

Pour commencer, et pour apprendre une langue rapidement, l’étude de la grammaire n’est pas importante. Chez MosaLingua, nous pensons que le plus important dans l’étude d’une langue est de commencer par écouter la langue, les sons, les mots et les phrases, et tenter de répéter ces mêmes sons, mots et phrases pour les mémoriser. La grammaire vient dans un deuxième temps, lorsque vous trouverez nécessaire de structurer votre discours. Luca vous donne d’ailleurs ici son point de vue sur la grammaire, et le moment le plus opportun pour l’apprendre.

 

Astuce n°4 : Alterner entre pratiques passives et pratiques actives

Ecouter la radio pour apprendre une langue rapidement By: National Media MuseumQu’entendons-nous par ces deux termes ?

Les pratiques passives regroupent tout ce qui vous permet de vous immerger dans une langue, tout ce qui vous permet de vous créer un environnement étranger. Tout ce qui est de l’ordre de l’écoute. Je pense notamment à écouter la radio étrangère, à regarder la télé dans la langue cible, ou encore des films et des séries en V.O. L’objectif est véritablement de vous créer un environnement favorable à l’écoute de la langue cible pour favoriser la mémorisation des sons pour commencer, voire des mots et des phrases.
Les pratiques passives sont, selon nous, importantes voire essentielles mais elles ne suffisent pas à apprendre sur le long terme, et comme il se doit, une langue étrangère. Pour que ces pratiques soient efficaces, et pertinentes, vous devez les coupler à des pratiques actives. Lorsque nous pensons pratiques actives, nous pensons plutôt ici à tout ce qui est oral. Parler, tout simplement ! Tchatter, trouver des correspondants sur le web, discuter à des natifs dans les bars… Une langue n’est maîtrisée qu’à partir du moment où elle est utilisée. Vous verrez que vous aurez besoin de beaucoup moins de temps pour apprendre une langue, une fois que vous aurez commencé à l’utiliser ! Pour apprendre plus rapidement, vous devrez l’utiliser fréquemment (et parler le plus possible).

 

Astuce n°5 : Pratiquer dès que possible

Une langue n’est pas une connaissance mais une compétence. Cela veut dire que si vous voulez progresser, il faut pratiquer ! Il n’y a pas de secret. C’est comme apprendre à jouer au tennis : vous ne ferez pas de progrès si vous vous limitez à lire un manuel, sans jamais aller sur un terrain et prendre une raquette dans vos mains.

Alors, nous vous conseillons vivement de pratiquer le plus tôt possible. Aujourd’hui, si vous voulez gagner du temps pour apprendre une langue, il est vraiment facile de trouver des natifs pour faire un tandem linguistique ou des tuteurs pour avoir des cours en ligne. Plus d’informations dans notre article « Comment trouver un correspondant ? Les meilleurs site d’échange linguistique« .

 

Pour aller plus

A la recherche d’autres astuces pour gagner du temps pour apprendre une langue, rendez-vous sur l’article Comment apprendre une langue rapidement ! Samuel vous y donne tous ses bons conseils pour y parvenir. Et d’autres astuces, par Luca cette fois, qui nous dévoile ses secrets pour apprendre l’anglais rapidement.
Loin de nous l’envie de créer un challenge pour savoir lequel d’entre vous sera le plus rapide à apprendre une langue, mais n’hésitez pas à nous faire parvenir (dans les commentaires) vos astuces et autres conseils pour apprendre une langue… rapidement.

 

 

*Patsy Lightbown, professeur au département d’Education de l’Université Concordia à Montréal. Great expectations: Second language acquisition research and classroom teaching (1985).

Vous avez aimé cet article ? Rejoignez gratuitement le club de MosaLingua

Plus de 100 000 personnes en profitent, pourquoi pas vous? C’est 100% gratuit :

Articles qui peuvent vous intéresser :

Speak Your Mind

*