Lançons-nous dans un voyage linguistique passionnant à travers le mystérieux monde des dialectes arabes. Si vous êtes un amateur de la langue arabe, vous avez probablement remarqué que l’arabe standard n’est pas toujours le même que ce qu’on entend dans les rues du Caire ou à Beyrouth. Apprendre l’arabe est un peu comme une mosaïque linguistique. Êtes-vous prêt à la découvrir ?

langue arabe

  

Arabe standard et arabe dialectal

Ceux qui s’intéressent à la langue arabe et qui suivent nos articles à sa découverte, savent qu’il existe deux langues arabes distinctes : standard et dialectale. Chez MosaLingua, nous avons choisi d’enseigner l’arabe standard car c’est la variante la plus étudiée dans le monde. Cependant, il ne faut pas négliger l’existence de l’arabe dialectal.

Les dialectes arabes constituent les richesses de la conversation quotidienne. Chaque région, voire chaque ville, arbore son propre dialecte, agrémenté d’expressions locales captivantes et d’une prononciation distinctive. Malgré leur charme indéniable, ces dialectes peuvent s’avérer être un défi de taille pour les nouveaux apprenants, du fait de leurs différences marquées en termes de vocabulaire, de grammaire et de prononciation.

Alors pourquoi privilégier l’arabe standard comme point de départ ? Parce qu’il représente la clé qui ouvre les portes de la compréhension, de l’interaction, et de l’exploration des dialectes par la suite. C’est un investissement dans la profonde compréhension de la langue et de la culture. Les dialectes quant à eux, permettent d’établir des connexions uniques avec les habitants locaux et de découvrir la richesse de la diversité culturelle au sein du monde arabe.

À quoi ressemblent les dialectes arabes ?

Lorsque l’arabe standard entre en contact avec les dialectes, c’est un peu comme si vous vous aventuriez dans un monde où le français académique se mélange au jargon argotique des rues parisiennes. Les différences peuvent être déconcertantes au début. Mais c’est précisément là que réside la véritable magie de cette expérience. Vous y découvrirez l’âme et le cœur battant de la culture arabe.

Imaginez-vous discutant avec des locaux dans un café animé au Maroc, puis changeant brusquement de dialecte pour converser avec des amis en Jordanie. Cette diversité, parfois déconcertante, est un témoignage de l’histoire, de la géographie, et de l’incroyable richesse culturelle de la région. Vous apprendrez que l’arabe standard est votre socle de départ. Pourtant, c’est dans les dialectes que vous plongez pour explorer la vie quotidienne, les traditions, et la véritable essence des communautés arabes. Observez les différences entre ces mots :

les-differents-dialectes-de-la-langue-arabe-mosalingua

les-differents-dialectes-de-la-langue-arabe-mosalingua

Découvrir les différents dialectes de la langue arabe

Combien de dialectes existe-t-il en langue arabe ?

On répertorie aujourd’hui environ 30 formes d’arabe dialectal que nous pouvons regrouper en 6 grandes familles :

  1. Arabe maghrébin : il inclut les variantes d’Arabe parlées au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Libye, en Mauritanie et à Malte,
  2. Arabe égyptien : utilisé en Égypte, il s’agit de l’un des dialectes les plus parlés grâce aux 110 millions d’habitants et à la diffusion du cinéma égyptien,
  3. Arabe levantin : il comprend l’arabe libanais, l’arabe syrien et les variantes parlées en Jordanie et en Palestine,
  4. Arabe péninsulaire : c’est l’arabe parlé dans les pays du golfe et de la péninsule Arabique tels que l’Arabie Saoudite, le Yémen, l’Oman, le Qatar, le Koweït, le Bahreïn et les E.A.U. (Émirats Arabe Unis),
  5. Arabe soudanais : parlé majoritairement au Soudan qui compte 22 millions d’habitants. Dans la même famille, nous retrouvons l’arabe Tchadien et l’arabe de Djouba (parlé dans la partie sud du Soudan),
  6. Arabe mésopotamien : défini parfois comme arabe irakien car il est surtout parlé en Irak (mais aussi dans certaines parties de l’Iran, de la Syrie, de la Turquie et du Koweït).

La carte des dialectes arabes

Voici une carte des dialectes arabes pour une meilleure vue d’ensemble de la situation dans le monde.

 

Les dialectes arabes

Les variantes répértoriées dans la carte (selon plusieurs sources) : 1) Hassaniyya 2) Arabe marocain 3) Arabe saharien algérien 4) Arabe algérien 5) Arabe tunisien 6) Arabe libyen 7) Arabe égyptien 8) Arabe bédawi égyptien oriental 9) Arabe saïdi 10) Arabe tchadien 11) Arabe soudanais 12) Arabe créole soudanais (de Djouba) 13) Arabe najdi 14) Arabe palestinien 15) Arabe mésopotamien du Nord 16) Arabe mésopotamien (irakien) 17) Arabe du Golfe 18) Arabe baharna 19) Arabe hijazi 20) Arabe shihhi 22) Arabe omanais 22) Arabe dhofari 23) Arabe sanaani 24) Arabe ta’izzi-Adeni 25) Arabe hadrami 26) Maltais 27) Arabe tadjiki 28) Arabe libanais 29) Arabe syrien

Pourquoi existe-t-il tellement de dialectes ?

Comme nous l’avons vu, la langue arabe est très variée. On peut alors se demander pourquoi ou comment elle est arrivée à une telle diversité. Eh bien, imaginez une grande marmite linguistique où différentes cultures se sont mélangées au fil des siècles, créant un bouillonnement de mots et de sons. Cela a commencé vers le 7e siècle lorsque l’islam a conquis de vastes territoires, unissant des peuples aux langues et cultures diverses sous une bannière commune.

Cependant, chaque région avait son propre accent, sa propre terminologie et ses influences régionales. Au fil du temps, des échanges commerciaux, des conquêtes et des mariages mixtes ont apporté de nouvelles saveurs à ce mélange linguistique. Par exemple, l’arabe marocain a des touches berbères, l’arabe égyptien est influencé par l’ancienne Égypte, et l’arabe libanais a des emprunts au français. En somme, les dialectes arabes sont un témoignage vivant de l’histoire riche et complexe de la région, avec une touche d’épices culturelles qui les rendent uniques.

Quels sont les dialectes les plus utilisés ?

Les dialectes arabes ne varient pas seulement d’un pays à l’autre. Ils varient aussi considérablement selon les régions. Il est parfois difficile de classer les plus utilisés en raison de la diversité linguistique au sein du monde arabe. Cependant, voici le top 3 des dialectes arabes les plus influents. Ce classement est basé sur leur portée géographique et leur utilisation dans les médias, la littérature, et la communication quotidienne :

1. L’Arabe Égyptien

L’arabe égyptien est largement considéré comme l’un des dialectes arabes les plus influents en raison de la taille de la population égyptienne et de son rôle historique en tant que centre culturel du monde arabe. On trouve son originalité dans sa prononciation distincte : la prononciation du « j » comme « g ». L’arabe égyptien est également très utilisé dans l’industrie cinématographique égyptienne, qui est l’une des plus productives au monde. Voici quelques exemples de phrases de base en arabe égyptien dans la vidéo de Easy Languages.

2. L’Arabe Maghrébin (Dialecte Marocain, Tunisien, et Algérien)

Le Maghreb (Maroc, Tunisie, et Algérie) a ses propres variantes de dialectes de la langue arabe. Ils partagent des similitudes mais ont également des particularités distinctes. Les spécificités du dialecte marocain, par exemple, incluent l’utilisation de mots amazighs (berbères), des emprunts au français, et des expressions locales uniques. Les dialectes maghrébins sont connus pour leur mélange d’arabe, de berbère, et de français, ce qui les rend plutôt fascinants vous ne trouvez pas ? Écoutez comment demander « Comment vas-tu ? » en dialecte maghrébin dans la vidéo de apprendrelarabe. N’hésitez pas à comparer avec la vidéo précédente.

3. L’Arabe Levantin (Dialecte Libanais, Syrien, et Palestinien)

Le dialecte levantin est parlé au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Palestine et dans certaines parties de l’Irak. Il se caractérise par sa douceur et sa musicalité. Mais aussi par l’utilisation fréquente de consonnes gutturales. Il s’agit du point d’articulation qui se situe dans la gorge ou l’arrière-bouche. Plus exactement vers le voile du palais. Chaque région a ses particularités, avec des expressions et des accents propres. Le libanais, par exemple, est influencé par le français. Le dialecte palestinien quant à lui, présente des nuances particulières en fonction des régions de Palestine. Ci-dessous, un exemple de formules libanaises du quotidien, avec la vidéo de A 2 Pas Du Liban.

Les arabophones se comprennent-ils entre eux ?

Avec tellement de dialectes, les différents locuteurs de la langue arabe se comprennent-ils ? Pour illustrer cette situation, imaginez une conversation entre différents francophones. Que se passe-t-il si un Français parle avec un Québécois ou un Belge ? Ils se comprendront tout à fait malgré leurs différences de prononciation et un vocabulaire parfois différent. La base de la langue qu’ils partagent est bien le français. Pourtant, il sera certainement nécessaire de demander des clarifications sur quelques mots. « Quelle idée de dire cellulaire au lieu de téléphone portable… ». Ou encore : « Une drache ? C’est quoi ?! ». Regardez cette vidéo de maghrebins14 sur TikTok où un francophone, un marocain, une tunisienne, un libanais et un algérien comparent un même mot dans leur langue respective. Crise de rires assurée !

@maghrebins14

La partie3 de notre série est là ✨#dialectchallenge #Lebanon🇱🇧 #tunisie🇹🇳 #algerie🇩🇿#maroc🇲🇦#france🇫🇷

♬ son original – Maghrébins

 

Pour aller plus loin

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi :